Ce qu’il ne fallait pas louper au mois d’août chez Le VPN

Ce qu’il ne fallait pas louper au mois d’août chez Le VPN

Comme vous y êtes maintenant bien habitué, car nous l’écrivons depuis quelques mois, voici notre récapitulatif des articles qui sont sortis sur notre blog en ce mois estivale. Des articles qui, la plupart du temps, cherchent à vous maintenir informé des failles et autres abus qui existent dans notre beau monde numérique, mais aussi des articles qui vous montrent les différents bienfaits que vous pouvez tirer de notre VPN.

Avant de commencer à voir ce qu’il ne fallait vraiment pas louper, j’aimerai vous informer, qu’il pourrait être intéressant pour vous, de surveiller notre blog dans les prochains jours. Ne sait-on jamais, peut-être qu’un nouveau giveaway est en préparation ?

A ne pas louper n° 1 : La rentrée !

Comment aurions-nous pu zapper la rentrée ? Ce moment de l’année ou élèves et salariés, petits et grands, sont unis dans un sentiment commun d’excitation et de tristesse. Ce moment où tu es content de retourner en cours, mais triste de changer ton rythme de vie. Et bien dans cet article, nous vous montrons comment faire pour que le retour à la réalité soit un peu moins violent. Il est possible de se servir de Le VPN toute l’année, dans beaucoup de conditions différentes !

A ne pas louper n° 2 : Google veut reconquérir le marché chinois…

Dans cet article, nous vous faisions part de la volonté de Google de pénétrer le marché chinois. Il faut dire que le nombre d’habitants rend le marché particulièrement attractif, mais la célèbre entreprise californienne est confrontée à un problème de taille, la censure ! En Chine, seules les ressources approuvées par le gouvernement sont disponibles en ligne. Qu’à cela ne tienne, Google serait en discussion avec les autorités pour fournir deux applications de recherche qui répondent aux obligations chinoises. Google est donc prêt à mettre en place une version censurée de son moteur de recherche pour pouvoir s’implanter en Chine.

A ne pas louper n° 3 : …mais tous ses salariés ne sont pas d’accord avec les méthodes

Mais à peine quelques jours après cette nouvelle, nous apprenions que 1400 Googlers (les employés de Google) avaient signé une pétition pour dénoncer cette façon de faire. Pour eux, il est impensable que ce projet soit mis en place, car il va à l’encontre de leurs principes, et en plus de ça, Google n’a pas cru bon d’informer ses salariés sur ledit projet. Dragonfly, de son nom de code, verra-t-il le jour ? Quand le chiffre d’affaire et l’image d’une entreprise sont en concurrence il n’est jamais facile de savoir lequel l’emportera.

A ne pas louper n° 4 : Google vous localise, même si vous avez dit « non »

Même si vous avez refusé d’être géolocalisé par Android, il se trouve, que Google tient tout de même un petit journal de bord de vos déplacements. C’est l’Associated Press qui le premier a vu clair sur cette état de fait. En effet, à moins d’avoir réalisé une procédure obscure et complexe pour réellement désactiver ce tracking dans votre compte Google, vous êtes suivi. Et cela intéresse d’ailleurs certains organismes…

A ne pas louper n° 5 : Le FBI est très intéressé par le tracking opéré par Android

Le FBI souhaiterait que Google, lui fournisse les données de géolocalisation des utilisateurs Android. Il base sa demande sur le fait qu’il serait infiniment plus simple pour les forces de l’ordre de trouver certains coupables s’il était possible de savoir qui était présent à proximité d’une scène de crime ou de délit. Même si la démarche ne manque pas de logique, elle entraine que pour compromettre une personne, il faille dévoiler la position de milliers d’autres. Ce n’est pas vraiment du goût des associations de protection de la vie privée, et même si pour le moment Google ne s’est pas encore exprimé, il y a fort à parier, que l’entreprise ne saute pas de joie devant la demande.

A ne pas louper n° 6 : les jeux vidéo et les serveurs VPN

Un article intéressant qui vous expliquera l’importance que peut revêtir le fait d’avoir un abonnement VPN pour certains jeux vidéo. Les différentes choses auxquelles il pourra servir, et la sécurité qu’il vous apporte dans ce loisir.

A ne pas louper n° 7 : la sécurité des wifi publics

Est-ce qu’un wifi public est sûr ? Y a-t-il un risque de se faire pirater en utilisant une de ces connexions ? Pourquoi un wifi public est moins protégé que la connexion de votre domicile ou de votre entreprise ? Que faut-il faire pour surfer sans crainte ? Toutes ces questions sont évoquées dans cet article et de nombreuses réponses sont apportées. Une lecture intéressante qui vous montrera que vos petites escapades au fast food du coin mettent votre sécurité à rude épreuve.

A ne pas louper n° 8 : Beaucoup de comptes Instagram d’influenceurs se sont fait pirater

Une vague de piratages Instagram touche certains comptes de petits et moyen influenceurs. Personne ne sait réellement pour le moment d’où ça vient, les seules choses que l’on sache c’est que les auteurs changent les mots de passe et les données de récupération du compte. Quelles sont les motivations de ces piratages, par quel biais technologique ont-ils lieu ?

A ne pas louper n° 9 : Ce que votre navigateur sait de vous

Il peut être un peu effrayant pour un non initié de se rendre compte des informations dont dispose votre navigateur. En effet, la plupart des gens pourraient se dire, que le navigateur contient l’historique de navigation et que c’est à peu près tout. Mais il n’en est rien. Localisation, adresse IP, informations sur le système d’exploitation et le matériel dont vous disposez, votre navigateur sait beaucoup de choses sur vous ! Mais que va-t-il aller répéter ?

A ne pas louper n° 10 : un VPN pour les hotspots

Un autre article parlait ce mois-ci des dangers des wifi publics. Celui-ci va un peu plus loin, puisqu’il vous les explique de manière détaillée et revient sur les façons de s’en prémunir. Quelles sont les différences entre un hotspot et le wifi de chez vous ou de votre lieu de travail ? Que risquez-vous à utiliser un hotspot sans protection, bref, une lecture enrichissante elle aussi !

SOLDES DE FIN D'ANNÉE

2 ANS D'ABONNEMENT LE VPN POUR €69,60!