Comment reconnaître les malwares et les spywares ?

Comment reconnaître les malwares et les spywares ?

Internet fait aujourd’hui partie intégrante de nos vies. Cela signifie que presque tout le monde est confronté au risque d’être infecté par des malwares. Au fil du temps, ces logiciels malveillants se sont en effet développés de manière croissante. Désormais, ils sont même considérés comme la principale menace pour la sécurité de nos appareils numériques. Dans ce contexte, savoir les reconnaître et se protéger contre les types de malwares les plus courants est devenu un élément capital de notre sécurité sur Internet.

À notre époque, Internet représente aussi une part essentielle de la vie professionnelle de la plupart d’entre nous. Toutefois, cet espace comporte également des risques et des dangers. Les spywares, ou logiciels espions, constituent l’un de ces dangers. Comme il existe de multiples types de logiciels espions, il est important de se familiariser avec ceux-ci pour comprendre à quoi vous pouvez être confronté. Les trois principaux groupes de spywares sont les suivants :

  1. Logiciels publicitaires (adwares)
  2. Enregistreurs de frappe (keyloggers)
  3. Détournement de navigateur (browser hijack)

Les spywares, au même titre que de nombreux autres logiciels malveillants, peuvent avoir des effets dévastateurs sur la vie professionnelle et privée d’une personne. Plus spécifiquement, les logiciels espions sont capables de suivre tous les mouvements numériques, puis de rediriger les adresses URL vers des sites Web malveillants. Inutile de préciser qu’il convient de se soucier de presque tous les types de logiciels malveillants.

Si vous n’avez jamais été victime d’un malware, cela signifie que vous avez encore une chance de vous protéger et de ne jamais tomber dans les griffes de vos ennemis : les cybercriminels.

Certaines précautions, comme sauvegarder le contenu de votre ordinateur, installer un logiciel antivirus, éviter les sites douteux et utiliser un VPN proposé par un service VPN réputé, peuvent vous aider à protéger vos données contre les intrus.

Enfin, gardez les yeux et les oreilles grands ouverts et apprenez à esquiver et à reconnaître les logiciels malveillants sur votre appareil, ce qui vous évitera bien des maux de tête à l’avenir.

Comment reconnaître les malwares et les spywares ? | Le VPN

1. Système lent

Si vous remarquez que votre appareil se met brusquement à fonctionner passivement ou à réagir lentement aux demandes, il convient d’enquêter immédiatement. Mais un système qui tourne au ralenti signifie-t-il forcément que vous êtes victime d’un acte de cybercriminalité ? Eh bien, pas vraiment.

En général, les processus en arrière-plan sont très sollicités par diverses tâches. Ainsi, si vous exécutez simultanément un grand nombre de programmes, il faut s’attendre à des performances réduites. En outre, tandis que votre VPN ne ralentit pas votre connexion Internet, les applications peuvent en revanche y contribuer.

Cependant, si ce n’est toujours pas ça, il y a de fortes chances que votre appareil ait été infecté et qu’il obéisse maintenant discrètement aux ordres d’un programme malveillant. Alors, que faire ?

Si vous avez un doute, la première chose à faire est d’analyser votre périphérique en utilisant un logiciel antivirus. Certains antivirus peuvent à la fois détecter et supprimer les menaces de votre dispositif.

Deuxièmement, créez une sauvegarde de vos fichiers et dossiers. La plupart des intrus cherchent à dérober vos données. Donc, si vous pensez être victime d’une telle attaque, il y a de fortes chances que ces informations soient perdues au cours du processus de récupération. Veillez alors à effectuer des sauvegardes à l’aide d’un logiciel adapté.

Enfin, si vous vous connectez par le biais d’un Wi-Fi public, pensez à vous déconnecter dès que possible pour éviter que les données ne soient transmises au criminel. Et, dans le cas où l’attaque a lieu sur votre connexion personnelle, contactez votre fournisseur d’accès à Internet.

2. Vos tâches sont spontanément interrompues par des publicités et des pop-ups

Les pop-ups et les annonces intempestives qui apparaissent sur votre écran sont un signe typique d’une infection par un logiciel malveillant, plus connu sous le nom de logiciel espion (ou spyware). Comme vous le savez déjà, ces logiciels sont conçus pour collecter et voler les données sensibles d’une personne à son insu.

Ce qui est alarmant avec ce malware, c’est qu’il peut être dissimulé sous la forme d’un programme légitime, mais dont la finalité est de suivre vos données de navigation sur Internet et de collecter des mots de passe et diverses informations personnelles. Nous vous recommandons donc vivement de ne jamais cliquer sur un pop-up suspect et de vous doter d’un bloqueur de publicité et d’un logiciel antivirus.

Les applications gratuites peuvent aussi être un autre moyen de vous attirer dans un piège. Lorsque vous téléchargez un programme sur Internet, il est très facile de survoler ou même de ne pas lire les conditions d’utilisation, et c’est là qu’ils vous attrapent.

En cliquant sur « Suivant » pour arriver plus vite au but, vous avez peut-être accepté d’utiliser un nouveau navigateur par défaut ou d’ouvrir des sites indésirables remplis de virus. Par conséquent, la prochaine fois que vous téléchargez quelque chose de gratuit, soyez très prudent. Dans l’idéal, il conviendrait même d’éviter purement et simplement ces pratiques.

3. Vos contacts reçoivent des messages étranges de vos comptes

Si vos amis et votre famille vous disent que des messages étranges proviennent de l’un de vos comptes, c’est un énorme signal d’alarme qui indique que vous êtes victime d’un malware. Vous devez commencer par vérifier si ces messages ont effectivement été transmis depuis vos comptes en consultant la boîte d’envoi.

Si vous découvrez ces messages, déconnectez-vous immédiatement de tous vos appareils, notamment des téléphones, des ordinateurs portables et des ordinateurs.

L’étape suivante consiste à changer votre mot de passe. Choisissez un mot de passe très fort qui comporte des lettres minuscules, des lettres majuscules, des symboles et des chiffres. Enfin, configurez l’authentification en deux étapes afin de renforcer davantage la sécurité.

Si vous êtes connecté à un Wi-Fi public et que vous suivez toutes ces recommandations, assurez-vous en plus d’utiliser un VPN. Grâce aux meilleurs fournisseurs comme Le VPN, les chances que quelqu’un se cache dans l’ombre de votre appareil sont pratiquement nulles.

Et souvenez-vous que vous n’êtes jamais trop prudent quand il s’agit de vous protéger contre les logiciels malveillants.

Connected-v3-100x100

ABONNEZ-VOUS AUJOURD'HUI

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 30 jours et profiter d’Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 100 SITES

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 30 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair

Article rédigé par Vuk Mujović (traduit de l'anglais) @vukmujovic

Vuk Mujović est le fondateur de MacTíre Consulting, un analyste, expert en gestion de données, et un écrivain de longue date sur tout ce qui concerne les affaires et la technologie. Il est l'auteur de blogs, d'articles et d'articles d'opinion visant à aider les entreprises et les particuliers à se développer sans compromettre leur sécurité. Vuk est un auteur invité régulier du blog Le VPN depuis janvier 2018, où il donne son avis d'expert sur les sujets liés à la cybersécurité, la vie privée, la liberté en ligne et la protection des données personnelles. Il partage également souvent ses conseils et ses meilleures pratiques en matière de sécurité sur Internet et de sécurité numérique des particuliers et des petites entreprises, y compris certaines manières différentes d'utiliser un VPN.

Laisser une répone