Les principaux types de malwares en 2022

Les principaux types de malwares en 2022

Si nous pouvons affirmer une chose avec certitude, c’est que dans le monde numérique ultra-connecté d’aujourd’hui, la cybercriminalité est florissante. Et les malwares, ou logiciels malveillants, sont sans conteste l’arme la plus populaire et la plus dangereuse. Comme les déclinaisons de logiciels malveillants sont de plus en plus nombreuses, et afin de bien comprendre les dommages qu’ils peuvent infliger, vous devez vous familiariser avec les types de malwares les plus courants en 2022.

Bien qu’ils soient particulièrement nuisibles, il est étonnant de constater à quel point ils peuvent se glisser dans votre réseau de manière innocente et naturelle. Tous les logiciels malveillants peuvent être utilisés pour dérober des informations financières, des mots de passe et des données personnelles, mais leurs différences résident généralement dans la façon dont ils sont conçus ou diffusés.

Dans ce contexte, pour mieux comprendre le panorama des malwares, vous devez connaître certaines de leurs sources les plus courantes :

  1. Réseaux partagés
  2. Torrents
  3. Phishing

Toutes les sources mentionnées ci-dessus peuvent se révéler extrêmement dangereuses et entraîner des conséquences non négligeables.

Avec une escroquerie par phishing, un hacker peut obtenir votre numéro de téléphone portable ou votre adresse électronique et vous envoyer un message en se faisant passer pour une société officielle qui souhaite recueillir certaines informations, pour finalement les utiliser à votre encontre.

Lorsque vous téléchargez ou partagez un fichier torrent, vous pouvez subir une attaque de la part de celui qui a publié un fichier malveillant sur la plateforme, avec des conséquences parfois désastreuses.

Enfin, si vous vous connectez sur un réseau public en même temps qu’un ordinateur déjà infecté par un malware, ce dernier peut propager le malware sur votre périphérique. La solution la plus efficace pour contrer ce problème consiste à utiliser un VPN proposé par un fournisseur réputé comme Le VPN.

Les principaux types de malwares en 2022. | Le VPN

1. Spyware

Les spywares, ou logiciels espions, correspondent précisément à ce que leur nom indique : des logiciels malveillants utilisés pour espionner l’activité de votre ordinateur à votre insu. Puisque les spywares peuvent recueillir énormément d’informations vous concernant, de votre e-mail aux numéros de carte bancaire, en passant par vos mots de passe et bien plus encore, il s’agit d’une menace considérable pour la vie privée et la sécurité.

Ce logiciel malveillant se retrouve généralement sur votre ordinateur par le biais d’autres programmes que vous avez téléchargés, comme des logiciels gratuits. Les sociétés derrière ces spywares misent sur le fait que vous cliquez d’office sur le bouton « OK » des conditions d’utilisation, sans même les lire au préalable.

Toutefois, il arrive que le logiciel espion ne soit même pas mentionné, ce qui rend alors ce malware dix fois plus dangereux. Voici certaines choses à faire pour empêcher la propagation des logiciels espions :

  1.  Utilisez un logiciel antivirus fiable, de préférence doté de fonctions anti-espionnage
  2. N’ouvrez jamais de liens suspects reçus de numéros inconnus
  3. Mettez régulièrement à jour les systèmes d’exploitation de votre ordinateur et de votre téléphone portable

Il existe de nombreux types de logiciels espions et chacun d’entre eux présente des comportements spécifiques. En conséquence, vous devez vous informer et faire votre maximum pour empêcher ces malwares de vous surprendre.

2. Malvertising

Le malvertising est une forme relativement nouvelle d’attaque en ligne qui consiste à propager des logiciels malveillants par le biais de publicités. Ce type de malware peut apparaître sur un site à travers des publicités classiques et des pop-up.

Tout comme les logiciels espions, le malvertising se présente sous une forme dissimulée, d’où sa dangerosité. Dans ces circonstances, il y a certaines choses à mettre en œuvre au quotidien pour vous protéger contre le malvertising.

La solution idéale consiste sans doute à investir dans un logiciel anti-malvertising. Une autre façon est de recourir à un bloqueur de publicité. Ce dernier empêchera à la fois les publicités légitimes et celles frauduleuses de s’afficher sur votre écran, réduisant ainsi au minimum la menace.

Enfin, vérifiez que vos plug-ins, navigateurs et systèmes d’exploitation sont à jour. Ceux qui n’ont pas été mis à jour présentent presque toujours des failles de sécurité. Il est donc plus facile pour un hacker de porter atteinte à votre vie privée et de vous gâcher la journée.

3. Chevaux de Troie

Au cas où vous ne le sauriez pas encore, un cheval de Troie est un type de virus capable de détruire des fichiers sur un disque dur, ce qui le rend particulièrement dangereux. Ce type de virus peut récupérer et transmettre des informations confidentielles vers une adresse externe, permettant ainsi à des intrus de contrôler l’ordinateur à distance.

En général, les hackers utilisent les chevaux de Troie pour de nombreuses raisons, allant du vol et de la modification de données à l’installation d’autres logiciels malveillants et à la création de portes dérobées. Parmi les types de chevaux de Troie les plus célèbres, citons Rootkit, Exploit et Backdoor.

Contrairement à un virus ordinaire, le cheval de Troie ne peut pas se propager tout seul. Il survit en fait en restant caché derrière des fichiers et des programmes auxquels vous pensez pouvoir faire confiance. C’est pourquoi la plupart des gens se rendent compte de la situation quand il est déjà trop tard.

Afin que votre matériel ne soit pas infecté, assurez-vous de télécharger uniquement des applications et des fichiers reconnus qui proviennent de sources fiables. Essayez également d’éviter de visiter des sites douteux et d’ouvrir des courriels envoyés par des inconnus.

4. Ransomware

Si vous suivez l’actualité, vous savez sans doute déjà que les ransomwares, ou rançongiciels, ne cessent de se multiplier. On prévoit même que le nombre d’attaques de ce type devrait encore augmenter au cours des années à venir. Et pour ne rien arranger, il est aussi probable que l’efficacité de ces attaques soit toujours plus élevée à l’avenir.

Il va sans dire que les ransomwares constitueront la menace numéro un liée aux logiciels malveillants en 2022. Ce malware fonctionne en obtenant un accès à votre appareil, puis en verrouillant et en chiffrant les données qui y sont stockées jusqu’au paiement d’une rançon.

Les principales cibles de ces assauts sont les organisations susceptibles de payer rapidement, les entreprises qui détiennent des informations sensibles et les sociétés actives sur les marchés occidentaux. Concrètement, ces cybercriminels choisissent leurs victimes, et ils optent généralement pour celles qui peuvent payer des rançons plus importantes.

Pour vous protéger contre ces logiciels malveillants, la meilleure chose à faire est de sauvegarder vos données, de rester vigilant, d’être très attentif sur Internet et de ne pas surfer par l’intermédiaire de réseaux Wi-Fi publics. Et si vous devez vous connecter par le biais d’un point d’accès public, assurez-vous toujours d’utiliser un service VPN proposé par un fournisseur réputé comme Le VPN.

Connected-v3-100x100

ABONNEZ-VOUS AUJOURD'HUI

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 30 jours et profiter d’Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 100 SITES

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 30 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair

Article rédigé par Vuk Mujović (traduit de l'anglais) @vukmujovic

Vuk Mujović est le fondateur de MacTíre Consulting, un analyste, expert en gestion de données, et un écrivain de longue date sur tout ce qui concerne les affaires et la technologie. Il est l'auteur de blogs, d'articles et d'articles d'opinion visant à aider les entreprises et les particuliers à se développer sans compromettre leur sécurité. Vuk est un auteur invité régulier du blog Le VPN depuis janvier 2018, où il donne son avis d'expert sur les sujets liés à la cybersécurité, la vie privée, la liberté en ligne et la protection des données personnelles. Il partage également souvent ses conseils et ses meilleures pratiques en matière de sécurité sur Internet et de sécurité numérique des particuliers et des petites entreprises, y compris certaines manières différentes d'utiliser un VPN.

Laisser une répone