Top 10 pays avec les débits Internet les plus rapides

Top 10 pays avec les débits Internet les plus rapides

Quels sont les pays avec les débits Internet les plus rapides ? Pourquoi certains pays ont-ils des débits Internet plus lents que d’autres ? On trouve le même Internet partout, n’est-ce pas ? Oui et non. Internet et les débits Internet ne sont pas les mêmes dans tous les pays.

Tous les pays ont-ils accès à Internet ?

Oui, en effet, tous les pays ont accès à Internet. Le problème, c’est que tous les pays ne voient pas Internet de la même façon, ils n’ont pas tous le même niveau d’infrastructure ou d’évolution technologique. Les facteurs qui influent sur le débit Internet dépendent de l’endroit où vous êtes, de l’endroit où vous vous connectez et du nombre et des types de réseaux via lesquels la connexion doit passer entre ici et là. De manière basique, il existe deux facteurs prédominants qui influent sur la vitesse : l’argent et l’expertise. Du côté des FAI, il s’agit de savoir combien d’argent ils dépensent en bande passante et en infrastructure, ainsi que sur l’expertise de la société. Du côté des utilisateurs, c’est à peu près la même chose : combien d’argent nous dépensons pour un équipement de haute performance et quelles connaissances nous avons pour pouvoir l’utiliser.

Pourquoi certains pays ont-ils un Internet lent ?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles un pays peut avoir un Internet plus lent que dans un autre pays. Il s’agit notamment du type de réseau via lequel les connexions sont établies et des contrôles mis en place sur le réseau par le gouvernement. Les pays disposant d’un Internet rapide se vantent d’avoir un niveau élevé de liberté individuelle et d’utiliser les technologies les plus avancées. Les pays ayant des débits Internet les plus lents sont souvent ceux qui ont le moins d’infrastructures et les plus grandes restrictions en matière de libertés individuelles.

  • La qualité de l’équipement d’échange fait une énorme différence.

Si l‘équipement concerne un modèle ancien, la vitesse des DSLAMs peut être faible, du type 7 mbs. La connexion par fibre optique augmenterait le débit à 50,100 ou même 1000 mbs.

  • La quantité de bande passante fournie.

La bande passante est la quantité de données qui peut être diffusée en continu à un moment donné. Plus il y a de bande passante, plus il y a de données et plus vos connexions et vos téléchargements sont rapides. Concernant les FAI et de leur mode de fonctionnement, la bande passante est ce qui leur coûte le plus cher et c’est le seul moyen dont ils disposent pour contrôler votre utilisation du réseau. S’ils pensent que vous en utilisez trop, ou s’ils n’aiment pas la source/le type de données auxquelles vous accédez, ils peuvent limiter vos connexions. La limitation de bande passante ou le filtrage d’Internet consiste à ralentir de manière intentionnelle les vitesses de connexion en réduisant la quantité de bande passante disponible, entre autres techniques.

  • Compétence technique des fournisseurs de réseau.

Que vous le croyez ou non, tous les opérateurs téléphoniques ne sont pas les mêmes et quand il s’agit d’Internet, ce sont les gens qui exploitent les réseaux que vous utilisez pour accéder au Web. Ils peuvent avoir la technologie de pointe qui soit dernier cri, mais sans le savoir-faire ou l’expérience nécessaire pour l’utiliser et l’entretenir, les vitesses de connexion peuvent être considérablement réduites. Si vous combinez un équipement moins évolué à une technologie de pointe, les chances d’atteindre des vitesses optimales sont pratiquement impossibles.

  • La qualité de la ligne, et je ne parle pas du niveau de technologie.

Je pense plus ici à la qualité de l’équipement qu’à son niveau de développement. Bien sûr, une ligne en fibre optique est préférable à une ligne en cuivre, mais seulement si la qualité de la fibre optique fournit une meilleure vitesse de connexion que celle du cuivre. Un fil de cuivre de qualité supérieure peut donner de meilleures performances qu’un fil en fibre optique de qualité inférieure. La plupart des réseaux utilisent un mix de cuivre et de fibre optique, choisissant la fibre optique pour les connexions principales et le cuivre pour compléter les connexions vers l’utilisateur final, à la maison et au bureau.

  • Votre équipement.

L’équipement et les paramètres que vous utilisez pour accéder au réseau peuvent également avoir un impact sur votre vitesse de connexion. Cela inclut vos périphériques mais aussi les modems et routeurs fournis par le FAI.

  • La censure / le contrôle gouvernemental.

La censure et le contrôle gouvernemental peuvent avoir un effet important sur vos vitesses Internet, quels que soient votre équipement ainsi que leur infrastructure. Les pays où les niveaux de contrôle sont faibles, les libertés individuelles élevées et les points d’accès sans limitation auront de manière logique les vitesses les plus élevées. Ceux qui font subir à la population une censure forte et/ou son accès au web vont bien sûr subir des connexions plus lentes.

Le dernier kilomètre est une expression utilisée dans les télécommunications pour décrire le dernier kilomètre du réseau. L’étape finale de la connexion à la maison, au bureau ou à l’utilisateur final. Dans le monde d’aujourd’hui, cela pourrait signifier les fils de cuivre qui relient votre maison au poteau téléphonique, la ligne coaxiale qui alimente votre téléviseur ou le signal de la tour cellulaire locale. Concernant les vitesses de connexion, c’est souvent la cause numéro 1 des goulots d’étranglement. FTTH – la fibre optique à la maison – représente l’idée que les connexions à large bande passante avec de la fibre optique à haut débit peuvent et devraient être utilisées sur toute la ligne, le long du réseau local et des connexions à la maison.

La vitesse Internet, ce qu’est une vitesse Internet rapide

La vitesse moyenne mondiale de l’Internet est d’environ 5,5 mb/s. C’est suffisamment rapide pour télécharger un film HD en environ une heure. Et cela est considéré comme un Internet « rapide ». Les pays dont la vitesse moyenne est inférieure à 4mb/s sont considérés comme des pays à faible vitesse. Maintenant, la vitesse moyenne la plus rapide au monde est en Corée du Sud avec 26.7mb/s, assez rapide pour télécharger le même film en quelques minutes, et même jusqu’à une minute selon la taille du fichier. Maintenant, considérons que la vitesse de pointe moyenne en Corée du Sud, la vitesse la plus rapide que vous puissiez attendre, est de plus de 95mb/s et que le temps de téléchargement d’un film HD peut être compté en quelques secondes. Quelques secondes. Combien de temps faut-il pour télécharger un film ?

Ce qui est fascinant, c’est la disparité entre la 1ère et la 2ème place et le reste du peloton. Il y a un écart de 7,5 mb/s entre les deux premiers en termes de vitesse moyenne, mais la Corée du Sud est beaucoup plus rapide en termes de vitesse de pointe. Si elle atteint en moyenne des pointes de vitesse proches de 95 mb/s et se classe au 3e rang mondial, la Suède est beaucoup plus lente avec 69 mb/s et n’est même pas classée parmi les dix premières nations. L’écart entre la 2ème et la 10ème place est beaucoup plus faible, avec seulement 3mb/s et une vitesse moyenne de 17.6mB/s, soit environ 3 fois la moyenne mondiale. Les États-Unis se classent au 14e rang avec une vitesse moyenne proche de 12,6 mb/s.

Top 10 pays avec les débits Internet les plus rapides. Pourquoi certains pays ont-ils des débits Internet plus lents que d'autres ? | Le VPN

Les pays avec les débits Internet les plus rapides et comment utiliser la fibre optique à la maison

Akamai tient à jour un classement des pays selon leur débit Internet. Bien sûr, on voit sans surprise que de nombreux pays figurant sur cette liste sont aussi des pays aux secteurs technologiques actifs et avancés. Ce qui est surprenant, c’est qu’aucun des dix premiers pays du monde ne correspond à ce que vous pourriez considérer comme les nations dominantes, du moins en termes de taille économique, de population, de développement social et d’autres critères permettant d’analyser la société. Ces pays ont en commun des niveaux élevés de libertés individuelles, un faible degré de censure et d’autres obstacles à l’accès à Internet. Que vous le croyez ou non, les États-Unis se classent au 14ème rang mondial.

1. Corée du Sud

La Corée du Sud est classée n°1 en termes de vitesse de connexion moyenne et n°3 en termes de vitesse de pointe en moyenne. La vitesse moyenne est de 26,7mb/s alors que le pic moyen est de 95,3mb/s. Le pays a un taux d’utilisation d’Internet de près de 95% grâce au soutien marqué du gouvernement pour l’Internet à haut-débit, incluant notamment les dernières avancées technologiques. De plus, on a ici affaire à une densité de population très élevée qui les relie tous beaucoup plus facilement que d’autres endroits. Les visiteurs en Corée du Sud seront ravis de découvrir des connexions 3G sur 95% du territoire coréen, notamment dans les métros, les tunnels et les bâtiments. Ils découvriront également le Wi-Fi public gratuit avec une couverture similaire.

2. Suède

La Suède se classe loin derrière en termes de vitesse moyenne de connexion. La vitesse moyenne n’est que de 19,5mb/s, ce qui la rend environ 27% plus lente que la Corée du Sud. La vitesse de pointe moyenne est beaucoup plus lente que celle de la Corée du Sud, et ne fait même pas partie du top 10. En termes d’utilisation, la Suède se classe au 4ème rang avec 94% de la population connectée d’une manière ou d’une autre. Selon l’Open Net Initiative, il y a peu ou pas de censure ou d’ingérence du gouvernement dans Internet. Il accepte une certaine surveillance du trafic transfrontalier et met en place des filtres pour éliminer la pornographie infantile. La Constitution suédoise protège la liberté d’expression et la liberté de la presse et interdit toute ingérence arbitraire dans la vie privée, la famille, le domicile et la correspondance.

3. Norvège

La Norvège se classe au 3e rang en termes de vitesses moyennes de connexion Internet à 18,8 mb/s. Le pays se targue d’avoir été la 1ère nation non anglophone sur le net, ayant rejoint l’ARPANET en 1971 pour aider à surveiller la Russie communiste. Depuis, il a joué un rôle de chef de file dans la construction d’infrastructures en fibre optique et en 4G. Même les îles isolées du Grand Nord ont des vitesses beaucoup plus rapides que la plupart des autres pays. La constitution norvégienne protège également le droit à la vie privée, la liberté de la presse et la liberté d’expression. L’Open Net Initiative indique qu’il n’y a aucune preuve de filtrage gouvernemental.

4. Japon

Le Japon se classe au 4e rang avec des vitesses moyennes proches de 17,5 mb/s et au 5ème rang avec des vitesses moyennes de pointe proches de 82,5 mb/s. En termes de déploiement, le Japon est parmi les premiers à exploiter pleinement le potentiel de l’Internet et à investir dans son infrastructure. Le Japon est un leader dans le domaine de la fibre optique jusqu’au maximum et l’utilise pour 100% de ses besoins en matière de réseaux. Les principaux fournisseurs de services de télécommunications proposent des services FAI depuis 1996 avec la mise en œuvre de la large bande à haut débit dès 2000. On estime que 86% des ménages et 99% des entreprises de plus de 100 employés utilisent le net. En termes de réglementation, l’Internet au Japon est parmi les moins réglementés, s’appuyant sur un système d’autorégulation mis en œuvre par les entreprises qui opèrent sur le Web. Le pays protège également la liberté d’expression et la liberté de la presse avec peu ou pas de restrictions sur l’accès ou l’utilisation du net.

5. Pays-Bas

Les Pays-Bas se classent au 5ème rang pour la vitesse moyenne, 17.0mb/s. Selon l’OCDE, les Pays-Bas représentent le pays qui compte le plus grand nombre d’abonnements à bande passante élevée pour 100 habitants. Le pays ne dispose pas non plus de plafonnement du haut débit (limite quant à la quantité de données pouvant être transmises) et compte le plus grand nombre de foyers disposant d’une connexion 50mb/s+ en Europe. Cela est dû à un déploiement national de la fibre optique en réseau et au groupage de la boucle locale. La boucle locale permet de multiplier les voies d’accès du côté de l’utilisateur, ce qui augmente la capacité et la redondance en cas de dommages ou d’attaque. Le gouvernement s’oppose activement à la censure et au blocage du réseau et tente de contrôler les atteintes au droit d’auteur, la pornographie infantile et autres utilisations criminelles.

6. Hong Kong

Hong Kong se classe 6ème en vitesse moyenne mais 2ème en vitesse de pointe moyenne. La vitesse moyenne est de 16.8mb/s, ce qui est à peu près la moyenne des meilleures nations, mais le pic moyen est plus proche de 105mb/s, assez rapide pour télécharger un long film dans son intégralité en quelques minutes. Hong Kong partage une caractéristique commune avec la Corée du Sud, qui a une population incroyablement nombreuse et incroyablement dense, ce qui rend la connexion entre les deux pays extrêmement facile. Si Hong Kong a un problème avec Internet, c’est qu’il y en a trop. Cela est dû à l’utilisation agressive de la FTTH et à la faiblesse des prix, en raison de la forte concurrence entre les FAI.

7. Lettonie

La Lettonie arrive en 7ème position avec une vitesse moyenne proche de 16,7mb/s. Le pays a peu ou pas de censure Internet, ne bloque pas l’accès et utilise la fibre optique de manière efficace. Les visiteurs de passage seront heureux de trouver des connexions 3G et à large bande passante à peu près partout où ils vont, sachant qu’en plus une grande partie de ce réseau à haut débit est gratuit. Par ailleurs, la Lettonie fait partie d’un bloc de nations d’Europe centrale bien connu pour son histoire en mathématiques. Les enfants sont initiés aux mathématiques et à la technologie dès leur plus jeune âge à l’école et les utilisent quotidiennement à la maison et à l’école.

8. Suisse

La Suisse se situe au même niveau que la Lettonie avec des vitesses moyennes proches de 16,7 mb/s. Le pays possède l’un des taux de pénétration Internet les plus élevés d’Europe et s’emploie activement à améliorer ses réseaux. L’ADSL et le haut débit par téléphone sont les moyens d’accès numéro un en raison du coût élevé de la fibre optique. La fibre optique est disponible, mais elle est surtout utilisée par les entreprises. Le contrôle d’Internet est limité, voire inexistant, même si les Suisses exercent une censure dans certains cas précis. La liberté de la presse et la liberté d’expression sont protégées, mais il y a des sanctions en cas d’incitation ou de provocation à la haine raciale ou d’autres activités criminelles.

9. Finlande

La Finlande se classe au 9e rang en termes de vitesse moyenne à 16,6 mb/s. Si sa vitesse n’est peut-être pas aussi rapide que celle des nations dans le haut du classement, la Finlande est en tête dans deux domaines. Le pays a été l’un des tous premiers à adopter une utilisation généralisée et grand public du net, à partir du début des années 80 et le premier à faire de l’accès à Internet un droit national. Le pays fait largement usage de la mise en réseau par fibre optique avec le FTTH disponible dans de nombreux endroits. La Finlande maintient également la liberté de la presse et la liberté d’expression sans censure ni entraves gouvernementales à l’accès. Les coûts sont généralement peu élevés en raison de la forte concurrence avec des services qui offrent toute une gamme de forfaits.

10. Danemark

Le Danemark vient compléter le top 10 avec une vitesse de connexion moyenne de 16,1mb/s. Bien que cela soit faible par rapport aux 27,6 % de la Corée du Sud, c’est encore une vitesse rapide et 3 fois supérieure à la moyenne mondiale. Ce qui distingue le Danemark de la plupart des autres pays où les vitesses de connexion sont élevées, c’est le monopole de longue date sur les télécommunications et l’infrastructure du dernier kilomètre. TDC, un ancien monopole d’État, est propriétaire de toutes les connexions en cuivre qui aboutissent dans les foyers et les entreprises. Les Danois jouissent néanmoins d’un accès à faible coût, à grande vitesse et fiable, supérieur à la moyenne européenne. Ces dernières années, ce monopole a été attaqué par des consortiums d’entreprises privées qui ont commencé à construire des réseaux FTTH.

Comment débloquer YouTube avec un VPN | neutralité du réseau | Le VPN

Comment un VPN peut vous aider à accélérer votre connexion

Comment puis-je accélérer ma connexion Internet ? En supposant que vous avez déjà souscrit la connexion la plus rapide que vous puissiez obtenir, avoir le meilleur équipement que vous pouvez vous permettre et utiliser Internet d’une manière optimale, il existe encore une chose que vous pouvez essayer. Un VPN.

  • Censeurs /Goulot d’étranglement/ Influences détestables

Parfois, la raison pour laquelle vous subissez un Internet lent, c’est parce que quelqu’un vous observe. Cela pourrait être un censeur, votre FAI pourrait être en train de vous freiner ou de vous livrer par paquets, le réseau pourrait être confronté à des goulots d’étranglement, peu importe. Le VPN peut contourner tout cela et libérer votre vitesse de connexion. Le VPN utilise un système de serveurs dédiés qui contournent les FAI locaux au profit d’un accès sécurisé et sans entrave. Les meilleurs VPN comme Le VPN offrent un accès illimité et sans aucune limitation.

  • Le réseau local est limité.

Soyons réalistes, tout le monde n’a pas accès à la fibre optique et si c’est le cas, cela ne veut pas dire que le dernier kilomètre est géré par la fibre optique. Même si le réseau autour de votre maison ou de votre bureau est le meilleur, cela ne signifie pas que le dernier kilomètre du site/réseau auquel vous essayez d’accéder est le même, ou que toutes les lignes entre ici et là le soient. Si vous rencontrez des difficultés à établir une connexion avec un site Web ou un pays spécifique, vous pouvez essayer d’utiliser un VPN, soit avec un serveur dans votre propre pays, soit avec un serveur dans le pays cible. Le chemin du réseau VPN n’est pas la même que le réseau public et est probablement de meilleure qualité et/ou intégrité.

  • Téléchargement de fichiers volumineux/films HD/médias en streaming.

Même dans les pays les plus libres, vous pouvez rencontrer des limitations de données et de bande passante qui peuvent être évitées avec un VPN. Pour accélérer encore davantage les téléchargements, vous pouvez utiliser un proxy SmartDNS avec VPN qui vous est proposé clé en main par Le VPN.

L’essentiel est simple. Tout le monde n’obtient pas l’Internet le plus rapide et c’est dommage. La bonne nouvelle, c’est qu’il y a des mesures que vous pouvez prendre pour atténuer cela, et l’une d’entre elles est le VPN. Oui, les VPN sont destinés à la sécurité et au déblocage de contenu géo-restreint, mais ils peuvent également vous aider à accélérer vos connexions. Même si ce n’est pas le cas, un bon VPN gardera votre ordinateur en sécurité et vous permettra de regarder n’importe quel contenu que vous voulez, alors pourquoi ne pas l’essayer ? Il y a un nouveau cas de hacking de données tous les jours qui rappelle que nous ne sommes pas en sécurité sur Internet alors abonnez-vous à Le VPN dès maintenant.

Articles relatifs:

Offre Spéciale Printemps

2 ans d'abonnement Le VPN pour €69,60!