Combien de temps les données restent-elles sur Internet?

Combien de temps les données restent-elles sur Internet?

Combien de temps les données restent-elles sur Internet ? Les réponses et ce que vous pouvez faire par rapport à cela peuvent vous surprendre.

Combien de temps les données personnelles sont-elles stockées en ligne?

Combien de temps les informations personnelles restent-elles sur Internet et combien de temps les données numériques peuvent-elles durer ? Ces questions sont posées chaque jour par des particuliers, mais aussi toutes sortes d’entreprises et d’organisations. La version simple de la réponse est longtemps, indéfiniment et pour toujours. Mais la réalité est souvent très différente car il existe des limites aux données, au stockage et à la récupération des données qui permettent souvent aux données numériques d’avoir une limite à leur existence. Le vrai problème, concernant vos données, leur collecte, leur stockage et leur utilisation par des tiers concerne la nature transitoire de l’information. Les données collectées et stockées dans un endroit peuvent avoir une durée de vie à cet emplacement spécifique, mais si elles sont partagées, perdues ou volées dans un nouvel emplacement, leur durée de vie est prolongée.

  • La durée pendant laquelle un bit d’information peut rester en ligne dépend entièrement de ce qu’il représente et de la façon dont il est stocké. Un bit aléatoire de données qui n’a pas de valeur dans la durée peut être effacé de la mémoire et peut ne plus être présent sur le web de manière très rapide. Le contenu téléchargé de manière intentionnelle sur un site tel que YouTube, Facebook ou d’autres sites de réseaux sociaux peut se retrouver et cela sans limite de durée.

Ce qui est intéressant, c’est de voir la valeur philosophique que représentent les réponses à ces questions et qui ont une importance considérable et durable pour nous et pour les futurs utilisateurs d’Internet. La pression sur le stockage de données en ligne, The Cloud, signifie que, dans la plupart des cas, les données que vous téléchargez, avez accès aux données, stocker et utiliser seront exploitées, stockées et sauvegardées à un moment donné sur un serveur tiers. À l’avenir, cela pourrait signifier qu’aucune donnée ne sera plus stockée localement.

Le Cloud représente l’une de ces choses si difficiles à définir. S’il inclue le stockage de données en ligne, il comprend également à peu près tous les autres types de services SaaS et PaaS disponibles sur Internet. Fondamentalement, un «nuage», bien qu’il en existe plus d’un, est un réseau de serveurs configuré pour exécuter une fonction. La fonction consiste généralement à exécuter une application ou à fournir un service sur Internet. Les utilisateurs ne doivent ni télécharger ni installer de logiciel car toutes les fonctions sont effectuées par le réseau cloud. . . qui stocke vos données et surtout celles vous concernant.

  • Le Cloud n’est pas une chose en tant que telle, c’est un terme qui référencent les applications Web basées sur des serveurs sur Internet, tout réseau de serveurs configuré de cette manière est appelé un «nuage». Le coût du stockage des données est faible par rapport à sa valeur. A partir du moment les données ont une valeur, elles continueront d’être collectées et stockées.
  • En décembre 2010, l’administration Obama a lancé la politique Cloud First en encourageant les entreprises à profiter pleinement de la technologie du cloud pour en améliorer encore l’efficacité.

Plusieurs fois, vous utilisez le cloud sans même le savoir ou être en mesure de l’accepter. Pensez à votre téléphone. Je sais que je ne me suis jamais inscrit pour le stockage de photos en ligne, mais toutes mes images ont fini par être stockées dans le cloud. Les services de partage de fichiers comme Google Drive et Dropbox sont également de bons exemples. Le journal des activités de Facebook se souvient des choses que vous avez faites dans le passé et vous les ramène à votre bon souvenir, tout cela grâce au Cloud.

Alors combien de temps les données digitales peuvent-elles exister ? Evernote, un service de stockage, d’organisation et de partage de données en ligne, garantit aux clients 100 ans d’accès à leurs données. Pour être en phase avec cet argument marketing, la société a développé des partenariats pour assurer l’exploitation des serveurs de stockage, si la société venait à faire faillite ou à être reprise. Bien sûr, cela suppose que, dans 100 ans, nous utilisions toujours les mêmes anciens serveurs et ordinateurs de la même façon que nous le faisons aujourd’hui. La solution au changement de technologie concerne bien évidemment l’argent. Si cela devient financièrement intéressant de transférer les données pour qu’elles soient utilisées avec une technologie plus récente, la société prendra cela en charge.

Temps de conservation des données de télécommunications selon la loi

Dans certains cas, le délai de conservation des données est obligatoirement prévu par la loi. L’Australie a adopté et appliqué une loi de conservation des données qui exige que les entreprises de télécommunications et les FAI enregistrent et stockent toutes les métadonnées de tous les utilisateurs pendant 2 ans. Cette loi, pensée comme un moyen de protéger les individus, a engendré de nombreuses protestations dans le pays, car elle est également considérée comme une incursion manifeste dans la vie privée des individus. Les données sont prévues pour être utilisées par les organes d’application de la loi pendant les enquêtes et les procédures judiciaires et transforme effectivement les télécommunications et les FAI en espions gouvernementaux. Digital Rights Watch a déclaré le jour où la loi est passée de Journée Nationale pour l’Obtention d’un VPN car les VPN sont le seul moyen d’assurer l’anonymat sur le Net.

Le vrai problème en Australie, c’est que 2 500 bureaux ont l’accès aux données et sont chargés de les surveiller, ce qui signifie que les serveurs du pays vont partager et stocker ces données. Les informations recueillies incluent le nom du titulaire du compte, le numéro de téléphone / l’adresse IP, le trafic sortant, les dates des appels, les destinataires et les coordonnées du courrier électronique. Les personnes qui surveillent les données pourraient utiliser l’information pour peindre une image très détaillée de la vie individuelle de chaque Australien, notamment son statut financier, sa santé et même ses opinions politiques.

Il peut sembler inhabituel de mentionner le temps de conservation des données de télécommunications dans un article sur le stockage de données en ligne, mais laissez-moi vous rappeler quelque chose. Les ordinateurs d’aujourd’hui, les réseaux informatiques et Internet sont en dehors des systèmes téléphoniques initiaux. Les ordinateurs ont été développés pour gérer le trafic et le routage des appels lorsque le système est devenu trop complexe pour que les opérateurs humains puissent le gérer. Dans le monde d’aujourd’hui, nous utilisons rarement ce qu’on appelle les téléphones «terrestres» mais néanmoins nos connexions mobiles, Wi-Fi et informatiques sont encore acheminées par le système téléphonique à un moment donné de leur voyage. Et ils se connectent à chaque étape de la route.

La légalité de la conservation des données

La légalité de la conservation des données est un problème pour de nombreux pays. L’Union Européenne a adopté une loi de conservation des données avec un objectif annoncé de lutte contre la criminalité, mais il a ensuite été invalidé sur la base d’une violation des droits de l’homme. Le Royaume-Uni a adopté une loi modifiée dans le sillage de l’invalidité de la loi de l’U.E., mais cette loi a été également attaquée pour violation des droits de l’homme. Elle est ainsi qualifiée de «charte du espion» et est censée être un moyen pour le gouvernement d’espionner la population ou, au pire, être une source d’information pouvant être utilisée à des fins frauduleuses et illégales.

Les États-Unis n’ont pas mis en place des lois de conservation des données obligatoires auprès des FAI et des entreprises de télécommunications, mais bon nombre d’organisations privées et commerciales collectent activement des données qui peuvent être contraintes par le gouvernement. Le FBI est en mesure de sécuriser les données avec une lettre de sécurité nationale qui est, en fait, un mandat secret délivré sans contrainte judiciaire. L’argument avancé est que les données peuvent être utilisées pour lutter contre les crimes et le terrorisme, mais cela se fait en fait au détriment de la vie privée, de la liberté civile et des droits de l’homme fondamentaux.

Quelques-unes des raisons qui font que des données peuvent se perdre sur Internet | Le VPN

 

Quelques-unes des raisons qui font que des données peuvent se perdre sur Internet

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les données peuvent être perdues sur Internet. Voici quelques-unes des limitations du stockage de données en ligne.

  • Limites matérielles

Même si les ordinateurs que nous utilisons aujourd’hui sont très puissants, il existe encore des limites par rapport à ce qu’ils peuvent faire. Les serveurs de stockage ont des limites de capacité qui peuvent être atteintes, ce qui déclenche la perte d’informations plus anciennes ou moins utilisées. Ils peuvent également subir une panne de courant ou atteindre leur limite de capacité pour fonctionner correctement, ce qui entraîne la perte de données.

  • Valeur

Les données sont stockées car elles ont une valeur. Pour l’utilisateur, les données stockées peuvent inclure des mots de passe, des informations sur le compte, des dossiers de santé, de prêts, des informations financières et d’autres informations importantes et donc utiles. Les entreprises peuvent stocker leurs enregistrements et leurs informations sur le cloud. Lorsque les données perdent de la valeur, elles peuvent être purgées.

  • Obsolescence

Si les données deviennent obsolètes ou si leur emplacement, leur forme de stockage ou les structures qui les maintiennent cessent d’être nécessaires, l’ensemble peut être perdu pour toujours. Le risque pour les générations futures, comme la plupart d’entre nous avec des armoires pleines de CD, est que nous allons passer à une nouvelle forme de stockage de données numériques et de fait, des informations stockées par les méthodes d’aujourd’hui seront perdues.

  • Suppression de compte

Beaucoup de données stockées en ligne sont liées à un compte. Si vous cherchez un article ou une image et que vous ne pouvez pas le trouver, il y a de bonnes chances que le compte soit fermé. Cela aurait pu être fait de manière intentionnelle mais cela est généralement dû à une suspension pour une utilisation inappropriée.

  • Suppression intentionnelle

Souvent, un contenu est supprimé d’Internet de manière intentionnelle et s’il n’est pas stocké ailleurs, il est perdu pour toujours. Le revers de la médaille est lorsque vous souhaitez supprimer le contenu. Si elle a été virulente ou a été diffusée de quelque manière que ce soit, il peut être difficile de trouver toutes les traces du contenu.

  • Modifications de lien

Parfois, le contenu est perdu car les liens changent. Si un lien est modifié et qu’il n’est pas corrigé, l’emplacement du contenu peut être difficile ou impossible à trouver et à perdre efficacement sur Internet.

Combien de temps les données sont-elles enregistrées en ligne? | Le VPN

 

Combien de temps les données sont-elles enregistrées en ligne?

Si vous vous posez cette question parce que vous vous inquiétez de quelque chose que vous avez posté sur le net dans le passé, assurez-vous qu’il ne soit plus en ligne. Le fait de réfléchir avant de poster quelque chose sur Internet reste le conseil numéro un pour les internautes : gardez privée votre vie personnelle et vous n’aurez pas à gérer toutes ces craintes. Ceci étant dit, cela représenterait beaucoup de travail de supprimer toutes les traces de votre vie passée. Certaines professions enseignent à leurs élèves de ne pas publier d’informations détaillées sur les réseaux sociaux pour une raison : ils peuvent être volés, et c’est quelque chose que tous les élèves doivent apprendre, même à un âge précoce.

Essayer de revenir en arrière et d’effacer toutes les preuves des indiscrétions du passé est une tâche monumentale qui ne sera, probablement, jamais exhaustive. Bien sûr, vous pouvez supprimer une publication de Facebook ou d’Instagram, mais pouvez-vous supprimer toutes les traces de toutes les personnes qui l’ont aimée, sauvegardée ou partagée ? Lorsqu’il s’agit de supprimer des informations, vous devez contacter le propriétaire de chaque site Web qui peut les avoir et demander à les supprimer et espérer qu’ils le feront tous et en totalité. Le problème est qu’il n’y a aucun moyen de connaître tous les serveurs où vos données peuvent être stockées ou toutes les choses qui vous sont liées sur Internet afin de les effacer et de vous effacer du Web.

Avantages et inconvénients du stockage de données en ligne

Le stockage de données en ligne est un problème pour les entreprises et les organisations qui collectent les données telles qu’elles sont pour les destiner à ceux qui veulent les collecter. Une fois que vous commencez à collecter et à stocker des données, vous devez commencer à prendre en compte les exigences légales et professionnelles en matière d’éthique, de confidentialité et d’aspect économique. La politique de rétention des données et de conservation des données devient un mot de passe dans le monde de l’entreprise, car les gestionnaires suppriment la politique qui dicte les besoins de la base de connaissances, les temps de conservation, les règles d’archivage, les formats de stockage, de cryptage et d’accès. L’objectif de la conservation des données est de respecter toutes les préoccupations juridiques, privées et éthiques tout en préservant et en organisant des informations utiles et nécessaires pour une future utilisation.

Une partie cruciale de toute politique de conservation des données concerne le fait d’avoir un protocole de «suppression permanente». Nous savons tous que le contenu supprimé n’est jamais vraiment supprimé, à moins qu’il ne soit effacé du disque dur sur lequel il se trouve. Une suppression simple peut effacer la voie vers laquelle les données sont stockées et libérer de l’espace pour de nouvelles données mais ne signifie pas nécessairement que les données sont perdues. Les techniciens informatiques intelligents peuvent facilement contourner les systèmes d’exploitation et localiser les données stockées sur les disques tant qu’il n’y a pas de dommages physiques. Un protocole de « suppression permanente » peut exiger que les données soient stockées sous une forme cryptée. Ainsi, lors de la suppression, le fichier peut être trouvé, mais sans clé de cryptage, il ne sera jamais ouvert. Pour améliorer encore ce protocole, les clés de cryptage doivent également être supprimées afin de garantir que les copies originales et erronées ne seront plus accessibles.

Il existe également des limitations physiques au stockage de données en ligne. Les serveurs vieillissent et se dégradent et devront être remplacés. Les énormes fermes de serveurs qui gèrent le cloud génèrent beaucoup de chaleur et ont besoin de ventilateurs massifs et de systèmes de refroidissement pour qu’ils puissent fonctionner. L’humidité est un autre problème, elle peut accélérer le processus d’oxydation et accélérer la dégradation chimique du matériel ainsi que les données stockées numériquement qui ne sont que des chaînes super complexes de données de codes 1 et 0. Ces choses nécessitent beaucoup de travail, d’espace et d’argent.

Un argument et une réponse

Parmi les nombreux arguments contre le stockage en masse de données publiques par les entreprises de télécommunications, les FSI et les gouvernements, il est trop facile pour les terroristes et les criminels de se cacher sur Internet, ce qui rend la pratique inefficace. Parmi les nombreux outils qu’une personne peut utiliser pour se cacher sur Internet, on trouve les cybercafés, les services de partage de fichiers P2P, le réseau TOR, les décalages numériques et les protocoles anonymes. L’ironie vient du fait que de nombreuses solutions utilisées par les criminels sont les mêmes utilisées par les grandes entreprises et les gouvernements pour sécuriser leurs connexions et la réponse pour les personnes concernées par la sortie des traces numériques elles-mêmes sur le Web.

L’un des moyens les plus efficaces de protéger vos informations et vos informations sur votre collecte et votre stockage par des sites Web, des particuliers et des organisations tiers est un VPN. Un VPN ou réseau privé virtuel, est un protocole complexe de fonctionnalités de sécurité développé parallèlement à la création d’Internet telle que nous la connaissons aujourd’hui. Ils combinent la technologie de masquage IP avec le cryptage pour créer des connexions sécurisées difficiles à trouver, difficiles à pirater et impossibles à lire. À l’origine, Les VPN n’étaient disponibles que pour ceux qui avaient de l’argent, des ressources ou des connaissances pour déployer les VPN. Mais maintenant, comme tout le reste sur le net, en un clic, ils sont disponibles dans le commerce via un service d’abonnement.

Comment vous protéger de la cybercriminalité avec un VPN. | Cybercrime | Cybercriminalité | Cybersécurité | Le VPN

L’ordinateur non sécurisé moyen diffuse son adresse IP et l’adresse IP de son routeur sur les serveurs des FAI et les serveurs réseau sur Internet. Cette donnée brille comme une balise pour toute personne suffisamment informée pour surveiller le trafic Internet et croyez que ce n’est pas si difficile. Cela signifie que toute personne du service FAI peut vous voir, vous suivre, enregistrer et stocker des données sur vous et même vous suivre dans votre maison, au sens figuré et littéral. Le VPN résout tout cela.

Les VPN reconditionnent numériquement vos données et vos requêtes de connexion et les envoient à des serveurs dédiés. Cela fait deux choses. Tout d’abord, il masque votre adresse IP d’origine avec une nouvelle attribuée par le serveur VPN et anonyme. Deuxièmement, il contourne les serveurs de votre FAI en se connectant directement au serveur VPN dédié, ce qui vous cache efficacement les regards indiscrets. Maintenant, toutes les connexions sont anonymes et cachées, avec l’avantage supplémentaire de cryptage avec différents protocoles. Cela signifie que seuls les sites Web auxquels vous vous connectez saurez que vous êtes sur le net, mais ils ne sauront pas qui vous êtes et les seules informations sensibles qu’ils peuvent collecter sont ce que vous leur donnez directement.

Le VPN est le principal fournisseur de technologie VPN pour les consommateurs et les petites entreprises. Contrairement aux VPN gratuits qui collectent, stockent et traitent autant de données que tout autre site Web, le service payant Le VPN est garanti pour fournir le plus haut niveau d’anonymat et de sécurité qui peut se trouver lorsque l’on utilise Internet. Le service est remarquablement peu coûteux pour ce que vous obtenez, moins de 5 € par mois avec un abonnement de 12 mois qui vous permet d’accéder à 4 protocoles et serveurs dans plus de 114 pays. Alors que VPN ne peut rien faire sur les données déjà stockées, il peut réduire considérablement les données nouvellement collectées et le faire tout en améliorant votre sécurité Internet. N’attendez pas qu’il soit trop tard pour faire quelque chose. Faites attention à ce que vous publiez et où vous l’affichez et couvrez vos traces numériques avec Le VPN.

Articles relatifs:

Regardez les Jeux Olympiques en direct partout dans le monde

2 ans d'abonnement Le VPN pour €2,90/mois