Un VPN vous protège-t-il contre les virus ?

Un VPN vous protège-t-il contre les virus ?

Bien qu’il constitue l’un des piliers de tout bon système de cybersécurité, un VPN ne vous préserve pas directement contre les virus. De nombreux utilisateurs se demandent si un VPN protège contre les virus, car ils observent des résultats concrets grâce à lui. Les personnes qui utilisent des réseaux privés virtuels sont en effet moins susceptibles d’être piratées ou touchées.

Mais cela ne signifie pas qu’un VPN traque les logiciels malveillants et les supprime de votre appareil. En fait, le simple fait que vous ne soyez pas exposé signifie que vous ne pourrez pas être piraté.

Votre VPN améliore votre sécurité en :

  • Masquant votre adresse IP
  • Chiffrant vos communications
  • Offrant un serveur sécurisé
  • Éliminant les logiciels malveillants conçus par les hackers

De plus, les fournisseurs professionnels comme Le VPN ajoutent sans cesse des protocoles et des fonctions de défense. Cela permet de rendre les logiciels malveillants inertes et inoffensifs. En outre, il deviendra très difficile pour un hacker d’utiliser directement des malwares ou des virus informatiques sur votre appareil.

Malgré tout, le fait de disposer d’un VPN ne constitue qu’un aspect de la cybersécurité. Les antivirus et la cyberhygiène sont des techniques et des outils complémentaires qui doivent interagir pour rendre vos informations privées intouchables.

VPN, antivirus et anti-spyware

Un VPN vous protège-t-il contre les virus ? | Le VPN

Ces trois types de logiciels sont de loin les plus performants lorsqu’ils sont associés. Bien qu’ils aient chacun leurs avantages et leurs défauts, ces inconvénients s’annulent entre eux, ce qui signifie que la totalité du système fonctionne plus efficacement que la simple somme de ses éléments.

Un réseau privé virtuel, ou VPN, est une application qui permet à un utilisateur de se connecter à internet par le biais d’un serveur sécurisé. Cela permet de masquer l’adresse IP de l’utilisateur et de la remplacer par celle du serveur. Concrètement, toute attaque se heurterait d’abord au chiffrement de niveau militaire du serveur.

Un antivirus est beaucoup plus complexe, car il doit disposer d’un protocole actif dit IFF, pour « identification, friend or foe » (identifier ami et ennemi). Un bon logiciel antivirus recherchera activement sur votre appareil les logiciels malveillants qui ne disposent pas des informations de sécurité appropriées. Une fois détectés, ces logiciels malveillants seront supprimés.

Enfin, les logiciels anti-spyware ne sécurisent pas vraiment votre appareil, mais surveillent plutôt votre connexion. Comme les spywares ont besoin de communiquer avec l’opérateur du logiciel malveillant pour être utiles, les logiciels anti-spyware recherchent cette communication et interrompent les activités du logiciel.

Comment un VPN vous protège-t-il contre les virus ?

Un VPN, en tant que type de connexion, ne traque pas les virus sur votre appareil. Mais le serveur sécurisé auquel vous vous connectez dispose d’un logiciel similaire qui bloque tous les cookies, logiciels et pièces jointes indésirables.

En outre, le fait qu’aucune organisation malveillante ne puisse voir votre adresse IP et votre emplacement signifie que vous ne pourrez pas être ciblé. Et comme la connexion proprement dite est chiffrée, il est impossible pour un espion d’intercepter votre communication.

Transit par un serveur

Il est difficile d’expliquer tous les avantages d’un serveur sécurisé, mais la plupart des gens utilisent un VPN pour regarder des films et des programmes télévisés étrangers. Et, en matière de cybersécurité, les avantages sont nombreux.

En premier lieu, il masque votre adresse IP et protège vos informations privées. Ces données sont cruciales pour les hackers lorsqu’ils veulent accéder à votre appareil.

Mais le piratage d’un tel serveur sécurisé est pratiquement impossible. En effet, avec des fournisseurs de services de qualité comme Le VPN, dès qu’un serveur est sur le point d’être menacé, il est désactivé et les utilisateurs sont transférés vers un autre.

Tromper les protocoles des virus informatiques

Disposer d’un VPN sécurisé ne se limite pas à dissimuler votre appareil des menaces extérieures. En ce qui concerne les logiciels malveillants, la sécurité fonctionne dans l’autre sens.

Par exemple, si vous avez utilisé une clé USB ou un autre périphérique similaire et qu’il infecte votre ordinateur, le logiciel malveillant ne sera pas capable de se connecter à un autre périphérique. Ainsi, le VPN protège votre ordinateur en empêchant les chevaux de Troie et autres logiciels malveillants similaires de prendre le contrôle.

Une quarantaine automatique efficace

Pour utiliser un langage particulièrement en vogue, avoir un VPN activé, c’est comme mettre ses appareils en quarantaine. Comme votre ordinateur, ordinateur portable, smartphone et tous vos autres appareils se connectent uniquement par le biais d’un serveur sécurisé, ils ne peuvent pas être infectés.

Il est toujours possible que vous téléchargiez certains logiciels malveillants manuellement et avec votre autorisation expresse, mais aucun ne se glissera dans votre ordinateur sans que vous vous en aperceviez ou lorsque vous effectuez des tâches courantes.

Protection supplémentaire et complémentaire

Disposer d’un bon VPN est un excellent moyen de se protéger rapidement contre les attaques et le vol de données. D’autres avantages découlent également de l’installation d’un VPN anonyme sur vos appareils.

Mais cela ne représente qu’une partie d’un ensemble plus vaste. Un réseau privé virtuel constitue une véritable deuxième ligne de défense virtuelle. Pour obtenir les meilleurs résultats possible, vous devez suivre les règles de cyberhygiène en première ligne et disposer d’un logiciel antivirus et antispyware en arrière-plan.

Une fois le système en place, il sera pratiquement impossible de pénétrer dans vos appareils. Vous pourrez surfer librement sur le Web et même bénéficier de contenus auxquels vous n’auriez pas eu accès autrement.

La cyberhygiène demeure indispensable

Comme il ne s’agit pas d’un outil numérique, mais plutôt d’une pratique mentale et comportementale, la cyberhygiène est souvent négligée. Et ce n’est pas raisonnable, car il s’agit là non seulement d’une des meilleures façons de se protéger en ligne, mais aussi d’une pratique totalement gratuite.

Soyez toujours attentif à ce que vous laissez en ligne et ne partagez jamais de manière excessive sous votre vrai nom et vos informations personnelles.

Conclusion

Bien qu’un VPN ne vous protège pas directement contre les virus, il est l’un des éléments clés de la cybersécurité. Plutôt que de guérir, le fait de disposer d’un VPN performant comme Le VPN est une excellente mesure préventive.

Et la seule chose qui puisse être plus efficace qu’un bon logiciel pour soigner votre ordinateur est avant tout de ne pas être victime de virus.

Abonnez-vous aujourd'hui!

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 7 jours et profiter d'Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 120 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 7 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair

Article rédigé par Vuk Mujović (traduit de l'anglais) @vukmujovic

Vuk Mujović

Vuk Mujović est le fondateur de MacTíre Consulting, un analyste, expert en gestion de données, et un écrivain de longue date sur tout ce qui concerne les affaires et la technologie. Il est l'auteur de blogs, d'articles et d'articles d'opinion visant à aider les entreprises et les particuliers à se développer sans compromettre leur sécurité. Vuk est un auteur invité régulier du blog Le VPN depuis janvier 2018, où il donne son avis d'expert sur les sujets liés à la cybersécurité, la vie privée, la liberté en ligne et la protection des données personnelles. Il partage également souvent ses conseils et ses meilleures pratiques en matière de sécurité sur Internet et de sécurité numérique des particuliers et des petites entreprises, y compris certaines manières différentes d'utiliser un VPN.

Laisser une répone