Sony et la censure : une dystopie à l’échelle mondiale

Sony et la censure : une dystopie à l’échelle mondiale

Dans ce qui est probablement sa plus grande œuvre, « Ainsi parlait Zarathoustra », Nietzsche décrit le dernier homme comme une personne définie non pas par ses actions, mais par sa consommation. Pour éviter d’avoir à plonger dans cette pensée philosophique abyssale, nous devons aborder la censure de Sony non pas sous l’angle de la consommation ou d’une marque spécifique, mais sous celui de l’intégrité et des libertés civiles.

Nous ne devons pas en vouloir à Sony, car il s’agit d’une société internationale qui se chiffre à plusieurs milliards d’euros. Nous savons donc déjà que leur seul intérêt est de rapporter plus d’argent à ses actionnaires. Nous devons donc plutôt nous concentrer sur la tendance croissante des entreprises à se plier aux exigences de certains groupes de pression et à leurs intérêts en censurant ce que nous pouvons voir ou non simplement parce que nous vivons dans un pays donné.

Nous nous focalisons généralement sur des pays comme la Chine et l’Iran où de nombreux sujets sont soumis à la censure sur internet pour des motivations politiques ou religieuses. Mais il existe également une censure aux États-Unis où certains thèmes liés à la sexualité et d’autres sujets explicites sont interdits en raison de l’opinion publique locale. Malgré la mentalité « sexe, drogue et rock’n’roll » venue tout droit des États-Unis, la patrie des Hommes libres est étrangement puritaine quand il s’agit de ces thèmes.

Heureusement, les personnes qui utilisent des connexions VPN et des serveurs proxy peuvent facilement franchir les frontières numériques et profiter des contenus venus d’ailleurs. Les fournisseurs payants comme Le VPN disposent de serveurs dans 120 pays et il suffit de quelques secondes pour téléporter votre position. Mais cela ne veut pas dire que nous pouvons nous reposer sur nos lauriers pour autant.

Tout a commencé avec les rockeurs…

La censure exercée par Sony n’est pas le premier cas de ce genre à se produire. La plupart des jeunes d’aujourd’hui connaissent Al Gore pour son combat en faveur de l’environnement, mais il ne s’agit pourtant pas de sa première croisade. Au milieu des années 80, Al Gore était un farouche opposant aux chansons de rock et de métal qui étaient qualifiées de « problématiques ».

En tant que gouverneur du Tennessee, il avait soutenu sa femme Tipper et son « Parents Music Resource Center », un groupe de pression entendant dénoncer l’évocation du sexe, de la violence, du satanisme et de l’utilisation d’alcool et de drogues dans l’univers de la musique. Ils préconisaient l’interdiction ou la censure de chansons et d’artistes en raison de leur impact possible sur les plus jeunes.

Mais se souciaient-ils réellement des enfants ?

Évidemment que non. De la même façon que Sony agit ainsi pour l’argent, ces attaques contre la musique rock étaient davantage destinées à récolter davantage de suffrages. Les classifications émises par le Parents Music Resource Center ont été établies pour apaiser les électeurs de la « Bible Belt », littéralement la ceinture de la Bible, une zone géographique et sociologique des États-Unis dans laquelle vit un nombre élevé de personnes se réclamant d’un « protestantisme rigoriste ». Ces électeurs n’avaient rien à perdre, car ils n’écoutaient de toute façon pas de rock, mais ils se réjouissaient que l’on fasse la promotion des valeurs fondamentalistes chrétiennes à l’échelle nationale.

Pourquoi la société Sony censure-t-elle les jeux et les films ?

Pour faire court : l’argent.

Ici, il est essentiel de faire la distinction entre Sony Corporation, qui est basée au Japon, et Sony Pictures Entertainment, une filiale californienne.

La société basée aux États-Unis produit déjà des films qui répondent aux attentes des Américains et utilise le système de classification du pays. Le facteur de censure ne concerne cependant pas le public américain, mais le chinois. Tout le monde veut pouvoir diffuser son film en Chine et est prêt à couper beaucoup de contenus pour y parvenir.

Pour la société basée au Japon, celle qui fabrique la console PlayStation et distribue ses jeux, c’est une tout autre affaire. La plupart des développeurs de logiciels travaillant avec Sony sont japonais et ne se soucient pas de ce que le public américain en dira.

Cela pose problème pour Sony, car le public japonais n’a que peu ou pas de soucis avec les personnages virtuels sexualisés et l’âge qui leur est associé, contrairement aux Américains. En raison de cette différence, les versions occidentales de jeux comme Devil May Cry ont des éléments en moins, même s’ils ne sont pas directement érotiques ou pornographiques.

Censure et classement

L’une des principales raisons qui motivent cette censure de la part de Sony, et d’autres sociétés, est d’être distribué et bien classé dans d’autres pays.

La politique de censure de Sony vise à restreindre suffisamment son contenu pour que le jeu ou le film puisse être autorisé pour les adolescents. Cela rend les jeux accessibles aux consommateurs mineurs avec la permission de leurs parents ou tuteurs.

Même si les jeux de PS4 comportent de la nudité, qu’il s’agisse de personnages fictifs ou réalistes, ils pourraient tout de même être réservés aux personnes majeures. En conséquence, ces jeux pourraient être interdits dans la plupart des magasins et même sur certaines plateformes en ligne.

Ce qui équivaut à de la censure du point de vue du consommateur est tout simplement une question d’argent du point de vue de l’entreprise. Pour ceux qui utilisent l’application Le VPN, ils remarqueront que le contenu qu’ils peuvent voir sur les plateformes en ligne diffère selon qu’ils soient connectés depuis un serveur européen ou japonais.

Qui est concerné ?

Les personnes qui se consacrent religieusement à Sony et qui refusent de changer de connexion ou d’essayer d’autres plateformes se retrouveront peut-être avec des jeux censurés sans même s’en rendre compte.

Cela ne concerne pas tous les propriétaires de PS4, car la plupart des consommateurs sont raisonnables et savent comment utiliser un VPN pour le gaming. C’est le meilleur moyen d’accéder à un jeu qui a été censuré dans votre pays, mais pas dans le reste du monde.

La censure sur PlayStation n’a pas seulement un impact intentionnel sur les jeux PS4 destinés aux adultes, mais aussi sur l’ensemble des contenus légèrement sexuels d’autres jeux.

Bien que certains considèrent probablement Trish de Devil May Cry comme leur « waifu », elle n’est en aucun cas une fille d’anime, et encore moins une loli. Pourtant, dans la version américaine du jeu, son dos est flouté, sans raison particulière.

Cet exemple est vraiment particulier, car le jeu est un véritable bain de sang, sans parler de l’approche caricaturale des mythes chrétiens. Mais aucun de ces aspects n’a été modifié, seule la femme nue a été couverte.

Censure des jeux vidéo

La plupart des gamers actuels connaissent la controverse du Gamergate et l’attention médiatique associée, mais il ne s’agit pas de la première attaque envers les jeux vidéo de la part des médias. Des jeux tels que Grand Theft Auto et Doom ont été visés bien avant que les journalistes spécialistes des jeux vidéo commencent à se laisser pousser des moustaches de hipster.

Pour une personne extérieure, la censure de Sony peut sembler raisonnable. Pendant près de deux décennies, des militants comme Jack Thompson et des politiciens comme Hillary Clinton ont exprimé très clairement leur idée selon laquelle les jeux vidéo violents ont un impact sur les enfants. Cette opinion navrante est même perpétuée par le président américain en exercice, Donald Trump.

En raison de certains mouvements américains plus actuels, Sony a de bonnes raisons de croire que tout contenu à caractère sexuel, aussi léger soit-il, fera l’objet d’attaques dans ce pays.

Comme les jeux de PS4 qui contiennent de la nudité représentent une part importante du marché japonais, ils continuent d’être développés. Mais le public américain ou occidental aura toujours une version spéciale pour ne pas heurter les sensibilités nationales. Cet aspect de la censure sur PlayStation ne disparaîtra sans doute jamais.

Censure des films

Le rapport qui existe entre les États-Unis et le Japon pour les jeux vidéo et semblable à celui entre les États-Unis et la Chine pour le secteur cinématographique. Peu de personnes comprennent vraiment comment fonctionne l’Empire du Milieu, et cela inclut Sony Pictures.

Il est quelque peu ironique qu’une entreprise dont le siège principal se trouve au Japon se prosterne devant les censeurs chinois, mais c’est là que se trouve l’argent. Toutes les franchises qui ont rapporté des milliards ont réalisé l’essentiel de leurs revenus en République populaire de Chine.

Mais, contrairement à la censure des jeux, celle des films n’est pas tant focalisée sur la nudité ou la violence, mais plutôt sur des thèmes politiques et culturels. Cela inclut également la plupart des thèmes LGBT et même de science-fiction comme les voyages dans le temps.

Enfin, toute mention d’un certain territoire indépendant et de son autodétermination démocratique interdirait non seulement ce film sur-le-champ, mais pourrait même rendre cet article indisponible pour toute personne située en Chine qui n’utilise pas de VPN connecté à un serveur étranger.

La chasse aux sorcières

La majorité des gens sont tout à fait normaux. La plupart d’entre nous se moquent de ce que les autres font pendant leur temps libre et de la façon dont ils se divertissent. Sauf, évidemment, si leurs actes sont préjudiciables à autrui.

Cependant, il existe une minorité rugissante qui est prête à attaquer n’importe qui, même les plus fragiles. Ces personnes ne représentent pas les consommateurs dans leur ensemble, mais elles sont amplifiées par les réseaux sociaux.

Seules, les foules agitées de Twitter et leurs chasses aux sorcières sur les réseaux sociaux ne sont pas franchement dangereuses. Mais, associées à des groupes de pression, elles ouvrent la porte à une censure mondiale pour répondre à certains critères excessifs.

Risques liés à une normalisation mondiale des libertés individuelles

En dehors des jeux « ecchi » (mot japonais signifiant « indécent », « lubrique » ou encore « pervers ») et des avis sociaux sur les films hollywoodiens, la censure de Sony se résume finalement à la liberté individuelle. Vous ne voulez pas que les médias ou la politique soient dictés par un fonctionnaire non identifié en poste dans un pays à l’autre bout du monde.

Ce type de censure se pratique couramment sous le prétexte de « normes mondiales ». Ce terme n’a pas de véritable signification, car la plupart des sujets sont tabous dans une partie ou une autre du monde. La plupart des adeptes de la censure pensent qu’elle ne les affectera jamais, car ils appartiennent à une culture dominante, mais il n’en est rien.

Les cultures se mélangent et des sous-cultures différentes et nouvelles apparaissent chaque jour. L’art peut être un pont entre ces cultures et les groupes qui les suivent.

Plus petit dénominateur commun

Si nous devions nous conformer aux politiques de censure de Sony et nous soumettre à une norme mondiale de décence, où cela nous mènerait-il ?

Nous pouvons identifier des infractions dans le monde entier et en arriver à la conclusion que presque tout peut être considéré comme inacceptable quelque part. En utilisant simplement la liste des serveurs Le VPN et en voyageant d’un pays à l’autre, nous constatons que différents types de contenus sont interdits un peu partout.

Comme nous l’avons déjà dit, la Chine bannit toutes les considérations politiques et idéologiques. Il est hors de question de parler de démocratie et d’autodétermination d’un peuple ou d’une région.

Sept ans au Tibet ? Non, dans ce cas, ce sera plutôt sept ans dans la prison de Qincheng, la plus grande de Chine.

Il y a également la nudité, qui n’est pas interdite en soi aux États-Unis, mais considérée comme « désagréable » par une partie du public. De la sorcellerie ou de la magie ? Alors ce sera interdit au Moyen-Orient.

Si nous voulons aller encore plus loin, nous pourrions même inclure des pays comme le Vatican, où la simple représentation de tatouages est interdite dans le journal du Saint-Siège.

Interférence étrangère

Ici, les consommateurs canadiens sont les plus exposés. Ils souffrent des mêmes problèmes que leurs voisins du sud, mais uniquement à cause de leur proximité géographique.

Les Canadiens sont considérés comme semblables aux Américains, et donc les mêmes types de contenus sont censurés. Concrètement, l’interférence étrangère a affecté leurs divertissements.

De même, les États-Unis sont aux prises avec la Chine, car les censeurs chinois dictent souvent ce qu’il peut y avoir dans les films, la musique et même la NBA (la ligue de basket-ball).

Les foules de Twitter

Enfin, dernier cas, mais non des moindres : les foules haineuses sur Twitter. Elles peuvent facilement détruire la vie d’une personne. Peu importe votre appartenance politique, vos idées, vos idéologies ou votre comportement, il y a toujours sur Twitter quelqu’un qui est consterné par ce que vous faites et qui croit que vous devriez être renvoyé de votre poste.

Heureusement, si vous utilisez un VPN et maintenez une bonne hygiène informatique, il s’agira d’un problème facile à résoudre. Si vous ne divulguez pas votre vrai nom ou votre lieu de résidence, et que vous utilisez l’application Le VPN pour masquer votre IP vers un pays frisquet comme l’Islande, vous serez protégé contre tous et notamment les foules haineuses de Twitter.

Contourner la censure de Sony

Sony et la censure : une dystopie à l’échelle mondiale. | Le VPN

Éviter cette censure dépendra grandement de l’endroit où elle est pratiquée et si la version non censurée est disponible ailleurs.

Dans le cas de Sony, la plupart des versions occidentales sur PlayStation seront déjà censurées. Mais, pour celles où vous pouvez changer la langue, il y a une solution de secours. Vous pouvez connecter votre PS4 à un VPN japonais afin d’acheter la version originale.

De plus, le marché japonais regorge de jeux que vous ne verriez jamais avec une adresse IP basée en France, dans le reste de l’Europe ou en Amérique du Nord. Cependant, ces jeux seront en japonais, une certaine maîtrise de la langue sera donc nécessaire.

Et malheureusement, pour certains jeux, il n’y aura tout simplement pas de version PS4. Si vous souhaitez jouer à Devil May Cry 5, vous devrez utiliser un PC de gaming et acheter le jeu sur Steam ou utiliser une X-Box.

Tendances à venir de la censure internationale

En ce qui concerne les entreprises qui craignent pour leurs dollars, euros, yens, yuans, pesos ou roubles, cela ne va pas s’arrêter de sitôt. On peut s’attendre à ce qu’un plus grand nombre de jeux indépendants comblent certains manques, mais les grands concepteurs de logiciels deviendront aussi timides que possible pour ne pas offenser le public mondial.

Cela pourrait signifier la mort de certaines franchises très appréciées, mais donnera probablement naissance à d’autres.

Certaines entreprises résistent cependant à la pression de censurer leurs jeux. Contrairement à Sony, la censure exercée par Nintendo est quasiment inexistante. Leur président, Shuntaro Furukawa, a déclaré que de telles pratiques sont mauvaises pour les affaires et qu’ils ne toucheront à aucun jeu édité par des tiers.

L’identité des développeurs de Nintendo demeure familiale, et nous ne verrons sans doute jamais Bayonetta dans Smash Bros. Mais, pour autant, les jeux provenant de tiers ne seront pas censurés à cause des goûts américains, européens ou chinois.

Quoi qu’il en soit, il y a certaines choses à garder à l’esprit :

1.Sony ne changera pas

Au rythme actuel, il y a peu de chances que Sony modifie sa politique de censure. Ils sont déjà beaucoup trop enfoncés dans ce problème et ne laisseront pas la nouvelle image qu’ils veulent se construire évoluer.

La seule chose qui pourrait changer cette politique concernant les jeux PS4 pour adultes destinés aux marchés occidentaux serait que les consommateurs boycottent tout simplement ces jeux en faveur des versions non censurées.

2.Des normes mondiales pour des consommateurs locaux

D’autres entreprises suivront probablement Sony lorsqu’il s’agira de réduire leurs contenus et de censurer certains thèmes. La nudité et les contenus pour adultes sont généralement les premiers à disparaître, car la plupart des pays et des cultures à travers le monde possèdent un certain nombre de tabous.

Il est impossible de résoudre ce problème en comptant sur les multinationales. Heureusement, vous pouvez utiliser un VPN et modifier votre localisation. De cette manière, vous soutiendrez des développeurs de jeux vidéo et des entreprises locaux, en les aidant à se développer et à créer davantage de contenu que vous aimez.

3.Le piège de l’Empire du Milieu

La Chine est la superpuissance mondiale en plein essor et elle deviendra encore plus forte avec le temps. Cela aura également un impact sur l’art et les loisirs. Même si le citoyen chinois moyen aime les mêmes choses qu’un Européen, un Américain ou un Africain, son gouvernement n’est pas du même avis.

Conclusion

En l’état actuel des choses, le public occidental peut constater que des contenus ont été floutés ou supprimés et aucune pétition à l’encontre de Sony ne pourra y mettre un terme. Ces dispositions visent à plaire à des groupes spécifiques aux États-Unis et le seul moment où la pratique cessera, c’est lorsque la société se rendra compte que ceux qui se plaignent ne sont pas ses clients et ne le seront jamais.

En attendant, nous disposons d’une solution alternative qui consiste à utiliser nos outils de cybersécurité afin de changer notre adresse IP et accéder aux marchés étrangers. Grâce à des fournisseurs de VPN payants comme Le VPN, vous aurez le choix entre plus de 800 serveurs dans plus de 120 pays.

Cela n’empêchera pas la censure, mais vous donnera la possibilité de définir les sensibilités qui vous conviennent, sans laisser un bureaucrate décider à votre place ce que vous pouvez voir ou non.

OFFRE SPÉCIALE ANNIVERSAIRE LE VPN!

2 ANS D'ABONNEMENT POUR €69,60 PENDANT 9 JOURS UNIQUEMENT!

Laisser une répone