Les 10 Meilleures Solutions pour Naviguer Anonymement

Les 10 Meilleures Solutions pour Naviguer Anonymement

La cybersécurité est un vaste champ de recherche et de connaissances théoriques, mais elle est aussi constituée de solutions et d’outils pratiques qui aident l’utilisateur moyen à protéger ses biens, ses données et son identité. L’un des facteurs essentiels de la cybersécurité est l’anonymat, car le meilleur moyen de combattre les entités malveillantes telles que les pirates informatiques, grandes entreprises et même certains gouvernements, est de les éviter autant que possible. La finalité de l’anonymat n’est pas de réduire votre expérience en ligne, mais plutôt d’externaliser le coût et le temps consacrés à la protection contre le piratage et la collecte de données à une société professionnelle, qui possède les meilleurs outils possibles pour vous protéger et vous permettre une navigation sécurisée et anonyme sur internet.

Le principal outil pour tenter de rester anonyme sur internet est le réseau privé virtuel (VPN), et des fournisseurs professionnels comme Le VPN vous proposent divers autres outils qui vous faciliteront la tâche à cette fin. Cela dit, chaque utilisateur doit connaître les autres solutions qui permettent de compléter ce type de défense. Comme l’anonymat sur internet prend deux formes, technique et personnelle, il faut considérer ces deux approches pour assurer votre sécurité et votre confort de navigation. Bien que l’anonymat total soit pratiquement impossible, il est possible d’optimiser sa navigation. Ainsi, aucune entité ne pourra déterminer votre identité à partir des données dont elle dispose, et cela est non seulement à votre portée, mais aussi abordable financièrement.

Pourquoi faut-il être anonyme sur internet ?

Certains internautes expérimentés pourraient considérer cela comme une perte de temps, mais il est primordial de ne jamais oublier les fondamentaux à ce sujet.

Le savoir, c’est le pouvoir, et les humains aiment le pouvoir, surtout ceux qui œuvrent dans les grandes multinationales. Des entreprises telles que Google ou Apple ne cessent de vous traquer et d’enregistrer chacune de vos transactions, tandis que les géants des réseaux sociaux comme Facebook (Instagram fait partie de Facebook) utilisent même vos images pour les protocoles d’apprentissage automatique. Certaines personnes pensent que c’est inévitable, mais cela ne concerne que ceux qui cherchent à tirer profit du partage de ces informations. Même dans ces situations, certaines données ne devraient jamais se retrouver sur internet et doivent être protégées à tout prix.

Outre les entreprises, il y a des pirates informatiques qui détiennent vos données, volent votre identité ou vendent vos informations, et il existe un risque toujours plus important que le gouvernement se mêle de ce qui touche à la vie privée. Certains pourraient penser que vivre en Occident les exclut de ce scénario, mais les autorités espionnent la plupart des citoyens. Par exemple, n’oublions pas que près d’une centaine de personnes sont actuellement en « vacances all inclusive » à Guantanamo, Cuba, grâce aux services secrets américains.

Cela n’a pas pour but de vous faire vivre dans la crainte, mais signifie simplement que vous devriez faire face aux différentes problématiques afin de rendre votre présence et votre navigation sur internet beaucoup plus agréables.

Votre vie privée est-elle protégée ?

Certaines personnes ont faussement interprété que le RGPD de l’UE empêchera les entités malveillantes sur internet de menacer les données personnelles et garantira la confidentialité en ligne. Le fait est que la gestion inappropriée des données et leur vente étaient déjà illégales avant cela. Ces données ne sont pas mises sur le marché par des méthodes légales, mais sont principalement échangées dans le cadre d’opérations secrètes et par le biais de commissions de conseil occultes.

Si vous n’avez rien fait pour protéger vos données et que vous utilisez des réseaux sociaux comme Facebook, des navigateurs comme Google Chrome ou accédez à des sites avec l’adresse IP fournie par votre fournisseur d’accès à internet, vous êtes déjà identifié. Si vous naviguez en mode navigation privée avec Chrome, cela signifie simplement que vous ne pourrez pas retrouver ce qui a été consulté, mais Google se souvient de tout, de votre historique de navigation jusqu’à vos mots de passe.

Qui collecte vos données ?

Sans vouloir nous répéter, Google mémorise absolument tout, et il en va de même pour Microsoft, Apple, Amazon, et bien d’autres. Qu’il s’agisse de personnes qui se livrent au vol d’identité, d’entreprises, de multinationales ou de gouvernements, tout le monde aime avoir accès aux données.

Certes, une partie de cette collecte de données peut être considérée comme bénigne, par exemple les services commerciaux et les bons de réduction. La navigation anonyme sur le Web est le seul moyen de s’assurer qu’aucun des éléments les plus malveillants ne peut accéder à vos données.

Enfin, les entreprises et gouvernements ont régulièrement des fuites de données confidentielles, et même s’ils n’ont pas l’intention de faire quoi que ce soit de mal avec vos informations, ils pourraient les divulguer à une personne qui quant à elle pourrait le faire.

Deux types d’anonymat sur internet

Quelles que soient vos habitudes de navigation, il y a deux aspects à considérer au sujet de l’anonymat et de la confidentialité en ligne. D’un côté, il y a l’anonymat technique, qui concerne la visibilité de vos appareils et les pages Web auxquelles vous accédez depuis votre adresse IP. Même quand vous n’avez jamais donné votre vrai nom en ligne, si vous n’avez pas de connexion VPN ou proxy, votre navigation sur internet sera toujours reliée à votre adresse IP, qui est attachée à votre facture internet, que vous payez avec votre carte bancaire.

Mais d’un autre côté, aucun VPN au monde ne vous protégera contre la publication par vous-même de vos informations sur les réseaux sociaux. Pour être clair, la plupart des « piratages » se produisent simplement en demandant à une personne son nom d’utilisateur et son mot de passe, en se faisant passer pour un tiers. C’est pourquoi il est très important de modifier vos habitudes de navigation afin de respecter les principes de la cybersécurité et d’être attentif à ce que vous publiez sur les réseaux sociaux. Vous ne devriez jamais afficher votre vrai nom en ligne, encore moins votre adresse personnelle, votre numéro de téléphone ou les données de votre carte de crédit.

Les 10 meilleures solutions pour naviguer anonymement. | Le VPN

Rester incognito : le top 10 des solutions pour naviguer de façon anonyme

Il existe de multiples solutions pour une navigation sécurisée et anonyme, et bien qu’il serait idéal pour chaque utilisateur d’utiliser tous les outils disponibles pour se protéger, c’est généralement impossible en raison du temps nécessaire. C’est à l’utilisateur individuel de déterminer la configuration la mieux adaptée à ses habitudes de navigation.

Au minimum, chaque utilisateur devrait disposer d’un système d’exploitation à jour, d’une connexion VPN performante, d’un logiciel antivirus et d’une application anti-spyware qui supprime régulièrement tout logiciel malveillant.

1. Se faire passer pour un personnage imaginaire

La façon la plus facile pour être anonyme est probablement de revêtir l’apparence d’un personnage imaginaire. Les personnes que vous côtoyez dans la vie réelle connaîtront votre pseudonyme et il leur sera facile de vous trouver en ligne, mais vous serez une énigme pour tous les autres. Il y a plusieurs façons d’aborder ce sujet, la pratique courante qui consiste à utiliser le nom de votre rue ou de votre premier animal de compagnie peut être problématique, car il s’agit de questions de sécurité courantes qui ne doivent pas être partagées.

Notre coup de cœur est l’utilisation de noms de personnages secondaires de la littérature classique anglaise, russe et française. En vous présentant comme Eugène de Rastignac, non seulement vous cacherez votre vrai nom à toute entité malveillante, mais vous indiquerez également vos opinions sociales à ceux qui connaissent ce nom. En outre, emprunter un nom de plume n’est pas une mauvaise idée. Andrew Belis résonne comme un nom commun, et il y a même des personnes qui s’appellent ainsi, mais c’est en fait le pseudonyme de Samuel Beckett, l’auteur de « En attendant Godot ».

2. Connexions proxy

Une connexion proxy est un dispositif qui masque l’adresse IP de votre domicile avec celle du serveur auquel vous êtes connecté. Bien que ce ne soit pas la solution idéale pour une utilisation quotidienne, l’utilisation d’un serveur proxy anonyme empêchera des applications comme µTorrent et Vuze de partager votre IP publiquement sur des connexions P2P. De cette façon, votre adresse IP réelle, celle fournie par votre FAI, sera remplacée par celle de la connexion proxy et ne pourra pas être retracée jusqu’à vous.

3. TOR

En plus d’être l’un des logiciels libres les plus intéressants de la dernière décennie, The Onion Router, dont TOR est l’acronyme, est un peu comme une connexion proxy survitaminée. Le logiciel connectera votre TOR à d’autres navigateurs TOR du réseau à travers le monde, en utilisant de multiples liaisons et changements pour modifier votre identité chaque fois que vous ouvrez une nouvelle fenêtre ou onglet. Votre IP d’origine sera toujours présente, car d’autres personnes utiliseront votre appareil comme proxy de la même manière que vous utilisez le leur, il est donc conseillé d’utiliser un VPN quand même, mais c’est un moyen parfait pour cacher à la fois votre identité numérique et votre identité physique.

Depuis peu, il existe une version TOR pour Android et iOS d’Apple, ce qui signifie que vous pouvez être protégé aussi bien à l’extérieur que dans votre foyer.

4. Utiliser un VPN à la maison

L’utilisation d’un bon logiciel VPN est la pierre angulaire de la cybersécurité personnelle. Ce service est disponible soit via des VPN anonymes sécurisés et conçus à la demande, ce qui est assez cher, soit par le biais de fournisseurs VPN fiables et professionnels comme Le VPN qui offrent une protection pour tous vos appareils domestiques. De plus, Le VPN dispose de divers protocoles, comme l’OpenVPN, qui garantissent une plus grande sécurité même en cas de connexion directe avec d’autres utilisateurs via P2P. Cela n’inclut pas seulement votre PC, votre ordinateur portable et votre console de jeux vidéo, mais aussi tous vos appareils et périphériques intelligents, comme votre imprimante, ou même votre réfrigérateur. Comme de plus en plus d’appareils domestiques disposent d’une connexion internet et envoient des données à leurs fabricants, investir dans un routeur VPN peut se révéler être une bonne idée.

L’utilisation d’un VPN transmettra toutes les tentatives de piratage de votre domicile aux serveurs de celui-ci, qui sont pratiquement impénétrables et dotés de l’ensemble des technologies actuelles.

5. Utiliser un VPN sur les appareils mobiles

Votre VPN ne devrait pas être confiné à votre domicile, car la plupart des gens font leurs achats et naviguent sur leur smartphone lorsqu’ils ne sont pas à la maison. Quel que soit votre forfait de données ou le navigateur mobile que vous utilisez, vous envoyez constamment des données personnelles sur internet. Pour cette raison, vous devez vous assurer que le VPN est activé à tout moment sur tous vos smartphones.

Faire des achats en ligne via un VPN ne changera rien à votre consommation de données ou à votre expérience de shopping, mais cela vous protégera contre tout type de piratage ou de vol de données, notamment de vos coordonnées bancaires.

6. Utiliser un VPN avec les points d’accès

Non seulement l’utilisation d’un VPN est essentielle pour votre protection lorsque vous vous connectez à des réseaux inconnus, comme dans un café ou un parc, mais elle peut également être utilisée pour accéder à certains services dont l’accès direct pourrait être interdit. Lorsque vous faites une pause au travail, vous aurez probablement besoin d’un VPN pour débloquer Facebook ou d’autres réseaux sociaux qui sont verrouillés par défaut. Évidemment, vous pouvez débloquer des sites autres que les réseaux sociaux, mais c’est l’exemple le plus courant.

L’utilisation d’une bonne application VPN pour les points d’accès empêchera les attaques HDM contre votre appareil, car vous accéderez au réseau Wi-Fi via un tunnel de cryptage, et non directement via le routeur sans fil.

Bien qu’il y ait plusieurs options lors du choix d’une application VPN pour hotspot, si vous avez déjà Le VPN comme fournisseur, vous aurez accès à l’application, qui fonctionne sur toutes les plateformes mobiles telles que iOS, Android, ou Windows Mobile.

7. Assurer une cybersécurité stable

Nous devons bien comprendre que tous les outils de cybersécurité ne sont pas égaux, et que toutes les options ne sont pas disponibles et compatibles avec l’ensemble de ces outils. L’un de ces aspects est la stabilité de vos moyens de défense. Bien que l’expression « cybersécurité stable » semble complexe, il s’agit en fait de la certitude que vous n’aurez pas accès à internet avant que vos moyens de défense ne soient en place.

La façon la plus simple de contourner ce problème est d’utiliser des applications qui disposent du VPN Kill Switch. Ce petit protocole de sécurité assure que votre connexion internet soit coupée si des problèmes surviennent avec la liaison VPN. Avec cet outil, vous pouvez être certain que votre téléphone n’enverra pas de données à des tierces parties lorsqu’il sera dans votre poche.

8. Limiter les réseaux sociaux

Bien que cela puisse sonner comme une répétition du premier point de cette liste, nous faisons référence aux limites des applications et des pages internet et non à votre utilisation personnelle des services qu’elles fournissent. Ce point inclut également tous les navigateurs web, en particulier Google Chrome, ainsi que toute autre application qui utilise vos données personnelles. Allez dans les paramètres et sélectionnez que vous ne voulez pas transmettre votre localisation, votre microphone et votre caméra, ainsi que l’accès à vos données de navigation.

De plus, essayez de limiter l’accès public à vos profils, à vos images et à toute autre information vous concernant, afin d’éviter les regards indiscrets de personnes avec lesquelles vous n’avez aucun lien et que vous ne connaissez pas.

9. Désactiver la géolocalisation

Pour la même raison que vous devriez limiter l’accès à vos informations physiques auprès d’autres personnes, il faut empêcher les services en ligne de vous localiser. En plus de représenter un risque de sécurité à la fois numérique et réel, il est vraiment inquiétant de savoir que Google peut vous suivre par satellite. Étant donné que la majorité des appareils Android ont aujourd’hui besoin d’un compte Google pour fonctionner, à moins que vous n’utilisiez un service VPN sur votre téléphone et que vous supprimiez la géolocalisation, vous serez repéré dans un rayon de trois mètres autour de votre appareil, même dans les zones rurales.

10. Effacer les cookies

La plupart des logiciels anti-spyware disposent de cette fonction, mais vous pouvez également supprimer les cookies avec votre système d’exploitation. Comme on pouvait s’y attendre, votre appareil va grossir s’il consomme trop de cookies, car il semble que les glucides existent aussi pour l’intelligence artificielle.

Effacez régulièrement ces données, même si vous ne naviguez qu’à travers un réseau privé virtuel, car elles ralentiront votre appareil et peuvent présenter un risque de sécurité non négligeable. La meilleure chose à faire consiste à effacer régulièrement ces données par le biais de votre système d’exploitation ou de votre anti-spyware.

Quand devriez-vous commencer ?

Dans l’idéal, vous devriez retourner en 1994 et vous y mettre. Paradoxes temporels et plaisanteries mis à part, rien ne vaut le présent. Imposez-vous une journée consacrée au nettoyage de vos réseaux sociaux, à l’activation de vos VPN et à la mise à jour de votre logiciel de protection. Il s’agit d’un petit effort qui vous apportera beaucoup de sécurité, ainsi que la tranquillité d’esprit lors de la navigation et du shopping en ligne.

Soyez toujours professionnel

Souvenez-vous toujours du grand principe de la sécurité en ligne : « Si c’est gratuit, vous êtes le produit ». Google, Facebook et Twitter sont gratuits parce qu’ils accèdent à vos données et à votre potentiel commercial. Investir dans la cybersécurité ne coûte pas grand-chose, et lorsque l’on compare ce montant à 80 000 €, soit le coût moyen d’une affaire de vol d’identité, la somme devient vraiment insignifiante.

Conclusion

Dès que l’on aborde la question de la sécurité en ligne, de la protection des données et de l’anonymat, nous devons nous rappeler que rien ne justifie qu’il faille renoncer complètement aux aspects positifs d’internet. Vous devriez profiter de tous les avantages que les achats en ligne, les moyens de communication et les divertissements modernes ont à offrir. Mais, tout comme dans la vie réelle, chacun devrait prendre quelques mesures de précaution afin d’être libre et ne pas avoir peur que quelqu’un lui fasse du mal.

Si vous utilisez un service VPN haut de gamme tel que Le VPN, et que vous ajoutez d’autres outils à votre arsenal, vous pourrez surfer librement et en toute sécurité. Banzaï !

Articles relatifs:

Abonnez-vous aujourd'hui!

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 7 jours et profiter d'Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 114 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 7 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair