Les nouvelles techniques d’escroqueries financières en ligne

Les nouvelles techniques d’escroqueries financières en ligne

Les techniques d’escroqueries et l’imagination des cybercriminels sont sans limites quand il s’agit d’escroquer des victimes sur Internet. Voici quelques-unes des plus récentes approches :

  • Phishing : l’objectif est de recueillir des données privées sensibles de la part des internautes, via l’envoi en nombre d’emails censés provenir d’un organisme de confiance (banques, société d’assurance, …). Vous recevez par exemple un e-mail de votre compagnie d’électricité, bourré de faute commençant ainsi : « Votre prélevement bancaire a été refusée par votre banque […] Si echec de regularisation de votre situation , nous procéderons à la suspension de votre fourniture d’energie. Cette intervention vous sera facturée. » Ainsi, les victimes tombent dans le piège et fournissent elles-mêmes les données (numéro de carte bancaire, de carte d’identité, RIB, adresse…).
  • Pharming : plus évoluée, cette technique vise à détourner des connexions, comme l’indique la police: « Ce type d’attaque consiste à contraindre un serveur DNS à rediriger une requête d’accès non pas sur l’adresse IP correspondant au vrai site bancaire mais vers le faux site qu’une personne mal intentionnée aura défini en piratant le serveur ». Le leurre devient complet.
  • SMS piégeur : la téléphonie mobile devient aussi un moyen privilégié de commission d’escroqueries avec le boom des fraudes aux SMS. Il peut s’agir de messages trompeurs pour inciter à rappeler un numéro surtaxé, d’ouvertures frauduleuses de lignes mobiles, d’acquisition de codes de jeux sur des sites d’“instants gagnants” en vue de remporter un cadeau.
  • Piratage des smartphones : les nouveaux téléphones ont en effet une capacité très importante de stockage des données personnelles. Et les experts confirment le risque d’augmentation du piratage des appareils, via la dissémination de virus et autres mini-programmes malveillants.

Alors comment se protéger des escroqueries financières sur Internet?

Soyez vigilants, via ces techniques simples:

  • Les dossiers sensibles ne sont pas gérés par e-mail

Les prestataires de services comme votre fournisseur d’électricité ou votre banque ne demandent jamais de coordonnées bancaires par e-mail. En cas d‘impayé ou de virement bloqué, des courriers sont adressés directement aux domiciles des personnes concernées. En cas de doute, suite à un e-mail reçu, téléphonez tout simplement au service client du service concerné.

  • Attention aux fautes

Les tentatives d’escroqueries par mails sont souvent truffées de fautes d’orthographe et de syntaxe. Accents manquants, phrases mal tournées vous rappellent qu’il ne s’agit pas d’un mail officiel.

  • Si le site Internet est aussi un leurre

Pour payer, il suffit de cliquer sur un simple lien qui pointe vers un site Internet semblable au site officiel. Doutez des apparences, car les cybercriminels vont jusqu’à copier en intégralité de vrais sites pour mettre leurs victimes en confiance. Regardez bien l’adresse du site et comparez-là avec celle de l’officiel ou mieux, tapez directement l’adresse email du prestataire concerné dans la barre de navigation.

  • Ne payez jamais par mandat cash

Certaines tentatives d’escroqueries par e-mail, notamment de faux avis d’huissier, réclament qu’une somme soit payée par mandat cash. Ce mode de règlement est l’un des préférés des cybercriminels.

  • Méfiez-vous des offres mirifiques

Un hôtel qui vous paye pour tester ses prestations, une voiture à prix cassé pour cause de divorce, des personnes qui demandent votre aide financière : les offres alléchantes cachent presque toujours des escroqueries. Et la crédulité des victimes est l’arme principale des escrocs. Ne déboursez jamais un seul centime pour obtenir un quelconque cadeau.

  • Protéger votre ordinateur

Pour les achats en ligne, vérifiez que le paiement se fasse bien sur un site sécurisé dont l’adresse commence par https. Mais cela ne suffit pas toujours, car un cheval de Troie peut avoir été installé sur l’ordinateur et se réveiller pour indiquer au hacker les chiffres tapés sur le clavier numérique. Mieux vaut donc mettre à jour régulièrement ses logiciels d’exploitation et ses antivirus.

  • Protéger votre connexion Internet

Un service VPN crypte de façon hautement sécurisée votre connexion au web et vous permet de rester anonyme sur la toile, quel que soit votre usage d’Internet (connexion au site de votre banque, achat en ligne, utilisation des médias sociaux, téléchargements, etc…). C’est une bonne solution, à coût réduit pour éviter de perdre beaucoup.

Articles relatifs:

Abonnez-vous aujourd'hui!

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 7 jours et profiter d'Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 114 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 7 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair

Commentaires (1)

  • Bill Day

    Il y a une organisation dirigée par Philippe Ballesio qui vous fait investir de l’argent dans une fausse affaire. Cette escroquerie de Ponzi est une fraude à l’investissement de Philippe Ballesio qui capture des personnes sans méfiance qui ont la «chance» d’investir dans un programme qui est vendu comme révolutionnaire, en disant même qu’Apple a essayé d’acheter, mais ne le voulait pas vendre, parce que vous voulez organiser votre propre entreprise. Mais ce qui se passe, c’est que l’argent est utilisé pour payer de gros investissements. C’est-à-dire que l’argent versé sert à payer d’autres personnes et que les dernières à investir ne verront pas les fruits de leur investissement.

Laisser une répone