Un mondial de football menacé par la cybercriminalité

Un mondial de football menacé par la cybercriminalité

Le Mondial de football 2014 au Brésil : on en parle, on le vit, bref on en profite au maximum… tout comme les cybercriminels et autres hackers qui ne vont pas se priver de cette occasion en or pour lancer des attaques.

Et selon Jason Hart, vice-président des solutions Cloud de SafeNet : « Cette Coupe du Monde sera en effet la plus technologique et la plus connectée jamais organisée […]. Les menaces de sécurité et les pertes ou vols potentiels de données risquent aussi de se multiplier encore plus que lors des précédents évènements sportifs mondiaux que ce soit dans les gradins où devant les postes de télévision. »

La société SafeNet met donc en garde contre les 6 principaux risques qui pourraient venir gâcher cette grande fête mondiale du football.

1.     Impacts sur les infrastructures et réseaux

Les éléments techniques de télécommunication et de transmission seront mis à rude épreuve et devraient certainement être poussés à leur « point de rupture ». Les responsables de sécurité informatique devront donc anticiper les failles éventuelles. Selon « Les organisations ont besoin de «protéger la brèche» : Selon Jason Hart, chiffrer les données utilisateurs est essentiel pour que si l’information est compromise, elle n’ait pas de valeur pour les cybercriminels ».

2.     Risques sur les réseaux ouverts au public

Le public aussi doit être averti sur les risques et se montrer extrêmement vigilant quand ils connecteront leurs appareils (PC, smartphones, tablettes…) aux accès web non sécurisés.

3.     Impacts sur l’intégrité de l’information

Selon Jason Hart, « Les organisations qui fournissent des informations officielles sur les matchs à des organismes extérieurs tels que les sites médias, les agences de presse, les gestionnaires de paris sportifs, etc… seront une cible constante des cybercriminels. » Les technologies d’arbitrage qui vont être mise en place pour la première fois par la FIFA sur la ligne de but, sont plus particulièrement menacées. On peut d’ailleurs se poser la question de ce qui se passerait si les données étaient faussées…

4.     Les médias, cible privilégiée des hackers

SafeNet estime par ailleurs que les pirates se sont donnés pour objectif de perturber la diffusion en direct des matchs. Pour pallier à ce risque, les réseaux utilisés pour les directs devront être chiffrés de façon spécifique. Cela peut constituer un véritable défi technologique, puisqu’il s’agit d’utiliser « un algorithme de chiffrement pour empêcher l’interception des données, tout en assurant en même temps une transmission de qualité et sans interruption. »

5.     De lourdes conséquences pour le Brésil

En cas de problème, le Brésil, qui se veut pourtant à la pointe des technologies et d’un internet toujours plus ouvert et participatif, sera pointé du doigt pour ne pas avoir réussi à l’éviter. Non seulement le coût immédiat pour le pays peut être dantesque, mais les conséquences à moyen et long terme seront aussi gigantesques pour la réputation des marques « Rio » et « Brésil », avec des impacts sérieux sur le commerce et le tourisme.

6.     Des internautes également visés en dehors du Brésil

Les fans de football qui vivent en dehors du Brésil seront également impactés. Selon SafeNet, les attaques sur le Web sont l’un des vecteurs majeurs de la cybercriminalité.« Des risques existent pour ceux qui accèdent aux informations des matchs ou qui regardent des émissions en direct via leurs ordinateurs portables et les appareils mobiles ».

Des kits d’attaques sophistiqués ont malheureusement déjà été utilisés pour piéger les internautes qui se connectent aux sites affiliés à la Coupe du Monde, aux boutiques e-commerce mais également aux plateformes de billetterie. Les internautes doivent  dont être vigilants et « s’assurer de leur authenticité et du caractère officiel de leur affiliation à la Coupe du Monde de la FIFA. Soyez attentifs aux anomalies ou à des indices qui indiqueraient qu’ils sont frauduleux. » En cas de doute, n’hésitez pas à consulter le site officiel de la Coupe du Monde de la FIFA.

La solution la plus sûre pour vous prémunir des cybercriminels et protéger votre ordinateur, votre mobile ou votre tablette lors de vos connexions internet est d’utiliser un service VPN. Vous vous assurez ainsi qu’aucune personne mal intentionnée n’écoute et n’utilise les données que vous envoyez, même lors d’une connexion internet non protégée. Vous évitez que vos mots de passe bancaires, vos comptes e-mail ou vos profils de réseaux sociaux soient interceptés et exploités à votre insu.

Notre service Le VPN code votre connexion internet par un cryptage complexe grâce à l’algorithme AES-256. Ce codage rend impossible toute interaction avec vos données personnelles, et cela, même lorsque votre connexion a été compromise ou interceptée. Chaque information que vous envoyez ira directement dans votre tunnel virtuel sécurisé. Avec Le VPN vous pouvez facilement diriger votre trafic en choisissant un serveur dans l’un des 114 pays disponibles. Ainsi, vous vous assurez  les services du meilleur VPN disponible pour une connexion Internet sécurisée, depuis votre ordinateur, tablette ou téléphone portable. Et vous pourrez profiter de la Coupe du Monde de Football en toute sérénité !

Articles relatifs:

Abonnez-vous aujourd'hui!

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 7 jours et profiter d'Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 114 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 7 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair