Logiciels de contrôle parental : en avez-vous besoin ?

Logiciels de contrôle parental : en avez-vous besoin ?

Être parent n’est pas chose aisée. En dehors du fait de s’inquiéter de ses erreurs personnelles et de débattre avec son partenaire de la meilleure façon d’élever un enfant, il y a aussi les menaces venues de l’extérieur. Les logiciels de contrôle parental peuvent constituer un soutien précieux à cet égard, mais ils ne représentent pas une solution universelle face à tous les dangers.

Selon le type de logiciel, vous pouvez restreindre ce que votre enfant peut ou ne peut pas voir, ainsi qu’adapter les types de médias en fonction de votre style parental. Mais il vous faudra aussi veiller sur leurs communications et les protéger des personnes malveillantes extérieures à votre foyer.

D’une manière générale, on distingue trois types de logiciels de contrôle parental :

  1. Les logiciels de restriction
  2. Les logiciels de surveillance
  3. Les logiciels de suivi

La dernière catégorie ne sert pas seulement à voir où se trouve et où est allé votre enfant, mais aussi à connaître les pages qu’il visite en ligne. Dans le contexte actuel, ce point est particulièrement important pour tous les parents avec des enfants qui passent beaucoup de temps en ligne.

En outre, vous devez vous assurer que personne n’entre en contact avec vos enfants depuis l’extérieur. Si vous n’utilisez pas de service VPN de qualité comme Le VPN, il est possible que quelqu’un puisse suivre votre adresse IP et communiquer avec votre enfant.

Enfin, comme il n’existe malheureusement pas de réseaux sociaux sûrs, et qu’il est impossible de se cacher de ces applications, même les meilleurs logiciels de contrôle parental devront fonctionner en parallèle de l’éducation et de la communication. Votre enfant ne peut pas apprendre si vous ne lui dites pas par vous-même.

Les types de logiciels de contrôle parental

Logiciels de contrôle parental : en avez-vous besoin ? | Le VPN

Le type de logiciel de contrôle parental le plus répandu est celui qui permet de restreindre l’accès aux sites, pages, applications ou chaînes. Bien souvent, ces contrôles sont directement intégrés aux médias et proposent un ensemble d’outils aux parents.

Ces outils ne sont pas parfaits et ils ne fonctionneront que si votre enfant est très jeune. Il vous faudra consacrer un peu de temps à déterminer les éléments contre lesquels vous souhaitez protéger votre enfant. Cela suffira pour les enfants de quatre à dix ans environ, lorsqu’ils sont actifs, mais pas encore suffisamment expérimentés.

Il existe en outre des logiciels de surveillance qui permettent soit d’accéder à distance à la caméra de votre enfant, soit de voir exactement ce qu’il voit sur son écran. Mais ce n’est pas aussi utile qu’on puisse le croire.

Avant tout, ces applications sont généralement en temps réel et, à moins de savoir exactement quand regarder, vous ne découvrirez que rarement quelque chose de significatif. Sans compter que, lorsqu’il s’agit de chatter avec ses amis, notamment pour les enfants un peu plus âgés, cela constitue une intrusion dans la vie privée.

Enfin, le logiciel de suivi est quasiment une nécessité pour les parents qui ont des enfants scolarisés. Il vous permettra de savoir où se trouve votre enfant, ou tout du moins son téléphone. Il peut également vous permettre de voir avec qui il communique et quand, même si vous ne pouvez pas consulter les messages eux-mêmes.

Travailler de pair avec l’éducation

Les logiciels ne sauraient remplacer l’éducation et le rôle parental. Car sans ces derniers, les effets des outils que vous utilisez sont non seulement amoindris, mais ils peuvent même devenir contre-productifs dans certaines situations.

En 2021, alors que vos enfants passent bien plus de temps devant un écran que la plupart des adultes il y a dix ans, il est pratiquement impossible de protéger les enfants de tout. Il vaut mieux leur expliquer en amont ce qu’ils vont trouver que devoir réagir à ce qu’ils ont déjà vu.

Heureusement, les pires choses susceptibles de se produire peuvent être évitées si vous disposez d’un logiciel de qualité et souscrivez à un VPN performant. Ainsi, vous pouvez empêcher les communications malveillantes de la part d’inconnus en ligne.

Cependant, même avec le meilleur logiciel, il reste des pages sur les réseaux sociaux et même sur YouTube Kids que vous ne voulez tout simplement pas que votre enfant consulte. C’est ici que le contact humain doit prévaloir.

Il ne faut pas interdire à votre enfant de faire quelque chose, car il n’est pas fautif. Vous devrez plutôt lui expliquer que certains comportements en ligne peuvent être ridicules, idiots et faire rire les gens, car c’est le meilleur moyen de dissuader votre enfant de les répéter.

Évaluez la sensibilité de votre enfant

Il y a quatre facteurs à prendre en compte pour juger ce qui est approprié pour notre enfant et ce qui ne l’est pas.

  1. Nos objectifs parentaux
  2. L’âge de l’enfant
  3. La maturité de l’enfant
  4. Ce que ses amis savent

En fonction de ces éléments, il peut être judicieux de les informer de certaines choses le plus tôt possible. Si les amis de votre enfant connaissent certains sujets pour adultes, ou pensent les connaître, votre enfant pourrait recevoir de mauvaises informations sans que vous le sachiez.

Comme ces sujets peuvent généralement être classés dans la catégorie « violence, sexe et drogues », on peut suivre une simple règle en ce qui concerne l’âge. Pour la plupart des enfants, les bases de la violence devraient être expliquées autour de l’âge de 6 ans, en particulier pour les garçons. Le sexe intervient vers 10 ans et la drogue vers 12 ans.

Vous pouvez éventuellement reculer un peu ces échéances si vous êtes certain qu’ils ne l’apprendront pas ailleurs, mais probablement pas plus d’un an ou deux.

Conclusion

Même les meilleurs logiciels et applications de contrôle parental comme NetNanny ou KidLogger ne fonctionneront que pendant un certain temps. À l’âge de 13 et 14 ans, lorsque vos enfants ont le droit d’ouvrir légalement un compte sur la plupart des réseaux sociaux à leur propre nom, ils doivent déjà être sensibilisés à la cybersécurité et à la sécurité physique.

Et même avec l’aide des meilleures applications VPN en ligne, vous ne pouvez pas empêcher vos enfants de communiquer avec des inconnus. Mais ils doivent savoir comment utiliser des fournisseurs de qualité comme Le VPN pour surfer en toute sécurité, même sans surveillance.

New Season Offer-5

NOUVELLE SAISON, NOUVELLE PROMO !

-70% sur un abonnement de 2 ans !

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 120 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 30 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair

Article rédigé par Vuk Mujović (traduit de l'anglais) @vukmujovic

Vuk Mujović est le fondateur de MacTíre Consulting, un analyste, expert en gestion de données, et un écrivain de longue date sur tout ce qui concerne les affaires et la technologie. Il est l'auteur de blogs, d'articles et d'articles d'opinion visant à aider les entreprises et les particuliers à se développer sans compromettre leur sécurité. Vuk est un auteur invité régulier du blog Le VPN depuis janvier 2018, où il donne son avis d'expert sur les sujets liés à la cybersécurité, la vie privée, la liberté en ligne et la protection des données personnelles. Il partage également souvent ses conseils et ses meilleures pratiques en matière de sécurité sur Internet et de sécurité numérique des particuliers et des petites entreprises, y compris certaines manières différentes d'utiliser un VPN.

Laisser une répone