Les nouvelles menaces du cybercrime

Les nouvelles menaces du cybercrime

L’année 2014 fut riche en innovations, avec notamment l’apparition des vêtements connectés et le développement de l’Internet des objets. L’année 2015 s’annonce également riche. Mais du côté du cybercrime, nos données personnelles sont toujours plus exposées et les gouvernements ne sont pas décidés à décider de lois capables de les protéger.

L’an dernier, le cloud et les technologies mobiles ont contribué à rendre nos vies plus faciles, plus productives et plus agréables. Les appareils mobiles représentent quant à eux désormais plus de 30 % du trafic Internet, soit deux fois plus qu’il y a 18 mois.

Les technologies mobiles continuent d’évoluer avec notamment les vêtements et aux accessoires connectés, comme les Google Glass ou les montres. Ces technologies ne sont toutefois rien, quand on les compare au Cloud. Plus de 90 % des internautes comptent désormais sur le Cloud pour disposer d’un accès facile, abordable et permanent à leurs données et leurs services favoris. Internet n’est plus un moyen d’accéder à l’information, mais c’est désormais surtout le lieu où on la stocke.

Cette année 2014 a aussi été marquée par une succession d’attaques informatiques de grande envergure qui ont ciblé de nombreuses entreprises

Après les criminels et les hacktivistes, les Etats sont aussi rentrés dans la cyberguerre. De fait, ces pratiques un peu limites ont créé des crises diplomatiques dans le monde réel, entre les États-Unis et la Chine par exemple.

Alors quels sont perspectives pour 2015 ?

  • Des cyber-attaques qui continueront d’évoluer et d’augmenter

En 2014, nombre d’états dans  le monde entier ont tenté de contrôler leurs propres populations et d’espionner d’autres États. Comme il n’existe pas de loi sur le comportement numérique, on peut s’attendre à ce que cette guerre numérique secrète se poursuive.

  • Le débat sur la vie privée va évoluer

Nous commençons à constater un assouplissement de l’actuel environnement polarisé aux États-Unis et en Europe au fur et à mesure que les gens comprennent que leur vie privée est attaquée et défendue par un ensemble d’acteurs plus varié et complexe que les débats actuels ne le porteraient à croire. L’idée s’impose que la vie privée n’est pas un concept monolithique et qu’elle ne peut pas survivre indépendamment de la sécurité. Un débat plus pragmatique et équilibré sur la manière de sécuriser notre vie privée se poursuivra en 2015 et les perspectives de voir une politique de protection de la vie privée et une législation sur le partage du renseignement susceptibles de mieux nous protéger pourraient s’éclaircir. Cette prédiction se vérifiera si la Réglementation générale sur la protection des données de l’UE, qui devrait être finalisée 2015, entre en vigueur.

  • Le secteur de la distribution est la cible actuelle et les renseignements personnels sur la santé (RPS) sont dans le collimateur

Après avoir exploité les failles dans les systèmes des services financier en 2014, en 2015, les cybercriminels se tourneront encore davantage vers le vol de données très peu sécurisées et très lucratives à monétiser dans l’économie du cybercrime. Les informations personnelles détenues par les prestataires de services de santé seront d’ailleurs particulièrement vulnérables.

  • L’identité des objets connectés

En 2015, l’authentification et la gestion des identités des personnes et des objets connectés qui accèdent à nos réseaux et à nos données représenteront un aspect de sécurité toujours plus déterminant. Les objets connectés subiront des Botnets.

Aujourd’hui, la solution la plus sûre pour vous protéger des cybercriminels et protéger votre ordinateur, votre mobile ou votre tablette lors de vos connexions internet est d’utiliser un service VPN. Vous vous assurez ainsi qu’aucune personne mal intentionnée n’écoute et n’utilise les données que vous envoyez, même lors d’une connexion internet non protégée. Vous évitez que vos mots de passe bancaires, vos comptes e-mail ou vos profils de réseaux sociaux soient interceptés et exploités à votre insu.

Notre service Le VPN code votre connexion internet par un cryptage complexe grâce à l’algorithme AES-256. Ce codage rend impossible toute interaction avec vos données personnelles, et cela, même lorsque votre connexion a été compromise ou interceptée. Chaque information que vous envoyez ira directement dans votre tunnel virtuel sécurisé. Avec Le VPN vous pouvez facilement diriger votre trafic en choisissant un serveur dans l’un des 114 pays disponibles. Aussi, assurez-vous les services du meilleur VPN disponible pour une connexion Internet sécurisée, et cela, où que vous soyez.

Articles relatifs:

Offre Spéciale été

2 ans d'abonnement Le VPN pour €69,60!