Histoire de la cybersécurité : Journée internationale de l’Internet

Histoire de la cybersécurité : Journée internationale de l’Internet

Il est évident qu’Internet occupe désormais une place prépondérante dans notre vie quotidienne. À tel point qu’il nous est impossible de concevoir un monde sans Internet, et cela se comprend. Par conséquent, au vu de toutes les choses positives apportées, il n’est pas surprenant que nous consacrions un jour de l’année, le 29 octobre, à célébrer la plus grande invention de l’humanité. Il s’agit de la Journée internationale de l’Internet.

La cybersécurité a évolué rapidement et ce développement ne laisse entrevoir aucun signe de ralentissement. Mais, avant de se projeter loin dans le devenir de la cybersécurité, il est bon de se pencher sur son passé. En connaissant certains des tournants majeurs de l’histoire de la cybersécurité, vous serez mieux informé et mieux préparé aux cyberattaques plus sophistiquées que nous rencontrons aujourd’hui.

Les raisons qui rendent la cybersécurité si importante pour chacun d’entre nous ne manquent pas. Voici les principales :

  1. La cybercriminalité est plus répandue que jamais
  2. Nous sommes tous vulnérables face à la cybercriminalité
  3. Le « dark web »

Histoire de la cybersécurité : Journée internationale de l’Internet. | Le VPN

La technologie a évolué et s’est fortement développée, tout comme le dark web. Ainsi, les cyberattaques se sont intensifiées et sont devenues plus sophistiquées. Dans ces conditions, il est facile de comprendre pourquoi la cybersécurité fait tant parler d’elle et pourquoi elle constitue désormais un sujet aussi sérieux.

Nous disposons aujourd’hui de nombreuses mesures de sécurité que nous pouvons mettre en place pour préserver nos données sensibles. Qu’il s’agisse de télécharger des programmes antivirus ou d’utiliser des services VPN réputés comme Le VPN, il existe de multiples façons de lutter contre les menaces qui planent sur la Toile. Hélas, par le passé, ce ne fut pas vraiment le cas.

Quand sont apparus les problèmes de confidentialité sur Internet ?

Au début des années 2000. À l’époque, un nombre toujours plus important de personnes accédaient à Internet. Néanmoins, les préoccupations en matière de confidentialité restaient minimes. En réalité, les internautes étaient davantage tourmentés par la capacité de stockage que par la vie privée. Mais cela n’a pas duré longtemps. Dès 2005, la première violation massive de données clients s’est produite, avec à la clé 1,4 million d’enregistrements dérobés.

Subitement, les violations de données des utilisateurs sont devenues plus puissantes et plus fréquentes. Entre 2012 et 2017, plus de 130 cas ont été signalés et plus de 4,5 milliards d’enregistrements ont été compromis. Le piratage de Yahoo fut le plus important avec la fuite de trois milliards de comptes en 2013.

Rapidement, les gens ont compris que leurs données pouvaient être détournées, divulguées ou utilisées de manière illégale. Évidemment, ils ont cherché des moyens d’éviter de devenir victimes de la cybercriminalité.

On peut dire que 2018 a marqué un tournant majeur dans l’adoption et la prise au sérieux de la confidentialité en ligne. Après plus de deux décennies passionnantes sur Internet, les utilisateurs et les gouvernements reconnaissaient l’importance de protéger les données sensibles.

Chronologie de la cybersécurité : Des origines à aujourd’hui

Les années 1940

Le premier ordinateur numérique fut créé en 1943. À cette époque, on ne comptait que quelques exemplaires de ces ordinateurs à travers le monde. Généralement, ils étaient extrêmement volumineux, bruyants et compliqués à utiliser. De plus, comme il n’existait aucune liaison entre les ordinateurs pour transférer des données, les menaces étaient pour ainsi dire inexistantes.

C’est à la fin de cette décennie que John von Neumann a développé une théorie sur les virus qu’il évoque dans Theory of Self-Reproducing Automata, un article publié en 1966.

Les années 1950

Au cours des années 1950, les sources de piratage relevaient davantage des téléphones que des ordinateurs. C’est à cette époque qu’apparaît le « phreaking », ou piratage téléphonique. Les gens utilisaient cette méthode pour passer des appels gratuits et éviter les frais de longue distance. À ce moment-là, rien ne permettait de stopper le phreaking, mais cette pratique s’est éteinte d’elle-même dans les années 1980.

Les années 1960

Le terme « piratage » a vu le jour dans les années 1960. En 1967, IBM a accueilli un groupe d’étudiants dans ses locaux afin de tester un nouvel ordinateur. Les étudiants ont beaucoup appris sur le langage employé par le système informatique. Cela a permis à IBM de mieux comprendre les vulnérabilités de leur dispositif. Au cours de cette période, les ordinateurs devenaient plus faciles d’utilisation et les modèles développés moins encombrants.

Les années 1970

C’est dans les années 1970 qu’est née la cybersécurité, dans le cadre d’un projet baptisé ARPANET, ou Advanced Research Projects Agency Network. Un dénommé Bob Thomas a découvert qu’il était possible pour un programme informatique de se déplacer sur un réseau. Cette observation a suscité un intérêt important. Au cours des années suivantes, la technologie informatique n’a cessé de se développer et de prendre de l’ampleur.

Les années 1980

En 1983, les termes « cheval de Troie » et « virus informatique » sont utilisés pour la première fois. Aux États-Unis, John McAfee publie VirusScan. De leur côté, Andreas Luning et Kai Figge sortent leur premier antivirus pour l’Atari ST et trois Tchécoslovaques lancent la première version de l’antivirus NOD. C’est pendant cette période que la sécurité commence à être prise beaucoup plus au sérieux.

Les années 1990

Dans les années 90, de nombreux virus utilisaient des techniques nouvelles et des méthodes innovantes comme le polymorphisme et les virus macro. Puis, en 1999, le virus Melissa fut lâché. À ce jour, il reste l’un des virus à s’être propagé le plus rapidement et les dommages causés furent évalués à 80 millions de dollars.

Les années 2000

Pendant les années 2000, un nouveau type d’infection est apparu. Il suffisait alors de visiter un site Web infecté pour subir des dommages. C’est aussi au cours de cette décennie que se sont développés le premier groupe de pirates informatiques, les attaques de cartes bancaires, le piratage de Yahoo et les opérations parrainées par des États.

Les années 2020

L’industrie de la cybersécurité poursuit sa croissance. La taille du marché mondial de ce secteur devrait même représenter quelque 350 milliards d’euros d’ici 2026. Malgré cela, la cybercriminalité elle aussi se développe et évolue. Nous devons donc faire tous les efforts possibles pour la stopper. À l’heure actuelle, les logiciels de type « ransomware » (rançongiciel) constituent l’une des cybermenaces les plus courantes pour chacun d’entre nous, qu’il s’agisse d’un particulier ou d’une entreprise. Selon les prévisions, leur nombre devrait encore augmenter au cours des années à venir.

Qui sait ce que la prochaine décennie nous réserve ? Évidemment, nous espérons que tout ira pour le mieux. Mais, quoi qu’il arrive, les meilleurs fournisseurs de VPN comme Le VPN sont là pour assurer une protection optimale et garantir la tranquillité d’esprit des particuliers comme des multinationales.

Cyber Monday 22

CYBER MONDAY

-70% SUR UNE OFFRE DE 2 ANS !

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 100 SITES

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 30 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair

Article rédigé par Vuk Mujović (traduit de l'anglais) @vukmujovic

Vuk Mujović est le fondateur de MacTíre Consulting, un analyste, expert en gestion de données, et un écrivain de longue date sur tout ce qui concerne les affaires et la technologie. Il est l'auteur de blogs, d'articles et d'articles d'opinion visant à aider les entreprises et les particuliers à se développer sans compromettre leur sécurité. Vuk est un auteur invité régulier du blog Le VPN depuis janvier 2018, où il donne son avis d'expert sur les sujets liés à la cybersécurité, la vie privée, la liberté en ligne et la protection des données personnelles. Il partage également souvent ses conseils et ses meilleures pratiques en matière de sécurité sur Internet et de sécurité numérique des particuliers et des petites entreprises, y compris certaines manières différentes d'utiliser un VPN.

Laisser une répone