Jeux vidéo et comportements abusifs, y a-t-il un remède ?

Jeux vidéo et comportements abusifs, y a-t-il un remède ?

Les conflits en ligne, en particulier dans le monde du gaming, sont devenus un sujet majeur de préoccupation ces dernières années. Mais avec tant de têtes pensantes qui cherchent avant tout à promouvoir leur programme politique, les véritables aspects des comportements abusifs dans les jeux vidéo sont souvent négligés.

Les conflits verbaux ne suscitent pas tellement de réactions, et le harcèlement dans les jeux vidéo est donc souvent limité aux agressions physiques et non à la une violence verbale. Cela peut élargir les débats, mais on associe bien souvent les problèmes de violence parfois rencontrés dans les jeux vidéo avec le harcèlement en ligne cible, ce qui n’est pourtant pas une généralité.

Les comportements abusifs en ligne découlent de l’anonymat. Et, ironiquement, cet anonymat est aussi le meilleur outil pour combattre les harceleurs et les « griefers » (des joueurs qui irritent volontairement et harcèlent les autres). Les VPN payants, comme Le VPN, vous permettront de masquer votre emplacement sans subir de lag, et grâce aux applications de chat vocal proposées par des tiers, vous pourrez communiquer uniquement avec vos amis et personne d’autre.

Types de comportements abusifs dans les jeux vidéo

Il existe deux catégories distinctes en ce qui concerne les comportements abusifs entre joueurs. La première est uniquement liée au jeu en lui-même et n’entraîne aucune répercussion dans la vie réelle, si ce n’est des conséquences psychologiques.

Cela inclut le harcèlement verbal, le griefing, le trollage et le spam.

La seconde comprend des situations qui peuvent avoir des conséquences dans la vie réelle et même se révéler dramatiques pour la victime. Ces attaques comprennent le doxxing (divulgation d’informations sur l’identité et la vie privée d’un individu sur internet pour lui nuire), le swatting (canular qui consiste à piéger la police, tout en restant anonyme, en faisant croire à la nécessité d’une intervention d’urgence chez un particulier pour lui nuire) ou encore le cyberharcèlement.

Si la première partie est beaucoup plus bénigne que la seconde, elle peut tout de même affecter notre façon de profiter du jeu et même avoir des effets psychologiques durables. Si nous commençons à redouter l’ouverture de notre jeu en ligne préféré, c’est qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond.

Jeux vidéo et comportements abusifs, y a-t-il un remède ? | Le VPN

Pourquoi des abus se produisent-ils ?

Les comportements abusifs sont en fait un cycle. Toute personne qui s’en prend à autrui sans raison particulière a généralement elle aussi été victime d’abus. S’il existe des cas de troubles de la personnalité qui accentuent ce phénomène, la plupart des psychiatres s’accordent à dire que ces comportements sont le plus souvent le résultat de mauvais traitements ou de négligences par le passé.

Les victimes doivent comprendre que ce n’est pas leur attitude qui est à l’origine de tout cela, et qu’elles n’ont pas à y répondre.

Il est important de souligner que ces intimidateurs en ligne ne savent même pas qui nous sommes et que leur problème est purement personnel.

À moins que vous ne soyez un professionnel de santé qui suit la personne à l’origine de ces agissements dans le jeu, votre meilleure ligne de conduite consiste à bloquer et à dénoncer votre agresseur, en vous retirant ainsi de l’équation.

Frustration

Les jeux vidéo sont souvent considérés comme des échappatoires. Après tout, où pourrais-je combattre la petite locomotive de Thomas et ses amis avec Randy Savage dans un univers Skyrim complètement modifié ?

Il y a malheureusement des gens qui fantasment sur le fait de se sentir quelque peu puissants et responsables. Ces frustrations de la vie réelle les empêchent de jouer calmement contre vous, ils préfèrent déverser leurs émotions négatives sur leurs coéquipiers et les joueurs adverses.

C’est triste, mais ce n’est pas votre problème. Ils doivent apprendre à gérer leurs contrariétés d’une autre manière.

Anonymat et manque d’empathie

La plupart des cyberagresseurs ne seraient pas capables de commettre les mêmes abus dans la vie réelle.

Le fait que les jeux dissimulent les visages et les expressions empêche certaines personnes d’avoir de l’empathie pour l’humain derrière l’écran. Pour eux, vous n’êtes qu’un personnage non-joueur de plus qu’ils peuvent utiliser pour leur plaisir.

Qu’il s’agisse d’un problème de manque de socialisation ou d’un trouble de la personnalité, il leur suffirait de sortir un peu de chez eux et se changer les idées. Il est inutile de se disputer avec quelqu’un qui ne vous considère pas comme une personne.

Mais soyez rassuré, ils seront sévèrement punis lors de la prochaine rébellion menée par l’intelligence artificielle pour tout ce qu’ils font aux vrais personnages non-joueurs.

Comment réagir face aux comportements abusifs ?

Parfois, la meilleure chose à faire est tout simplement de ne rien faire. Pour le tyran, toute réaction sera considérée comme une victoire, surtout dans les jeux destinés aux jeunes comme Fortnite ou PlayerUnknown’s Battlegrounds.

La meilleure chose à faire est de rester à l’écart et de bloquer toute interaction de ce type, même si elle n’est que légèrement désagréable. N’ayez pas non plus peur de signaler tout joueur qui se comporte mal.

Restez anonyme

Grâce à un VPN pour le gaming, vous pourrez détacher intégralement vos jeux et vos informations personnelles. En plus, vous pourrez modifier votre lieu de résidence et choisir la Corée du Sud, ce qui vous donnera assurément un avantage supplémentaire sur vos adversaires.

Ne divulguez aucune de vos informations, car cela pourrait être à l’origine de violences verbales. Et, par-dessus tout, ne révélez jamais votre vrai nom, car cela peut devenir un danger pour la vie réelle.

Masquer, bloquer et signaler

Tous les jeux en ligne modernes offrent la possibilité de masquer et bloquer d’autres joueurs. La plupart des jeux possèdent également une stricte politique de lutte contre le griefing et le harcèlement.

Même si vous êtes anonyme, il se peut que d’autres joueurs cherchent à savoir qui vous êtes et tentent de vous harceler par message. Masquez-les sur-le-champ. Et s’ils persistent, bloquez-les et signalez-les dès que la partie est terminée.

Existe-t-il un remède ?

Un remède ne serait certainement pas nécessaire si nous jouions tous avec nos vrais noms et avec nos visages reconnaissables, puisque le cyberharcèlement deviendrait beaucoup moins fréquent. Mais l’on considère généralement que cette solution revient simplement à jeter la vaisselle sale au lieu de la nettoyer.

Si nous voulons débloquer les jeux et profiter librement, nous devrons prendre le risque de nous exposer à certains des aspects les plus obscurs du monde du gaming.

Conclusion

Les comportements abusifs dans les jeux vidéo sont un problème grave, et il n’y a aucune raison de vous y exposer lorsque vous jouez en ligne. Mais demander à quelqu’un d’autre d’empêcher des interactions humaines peut-être encore plus dangereux que le harcèlement.

Grâce aux fournisseurs de VPN spécialisés comme Le VPN, vous pouvez rester anonyme et communiquer uniquement avec les personnes de votre choix. Pour les autres, il est relativement facile de les bloquer et ainsi de les priver de leur passe-temps favori.

Abonnez-vous aujourd'hui!

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 7 jours et profiter d'Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 120 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 7 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair

Article rédigé par Vuk Mujović (traduit de l'anglais) @vukmujovic

Vuk Mujović

Vuk Mujović est le fondateur de MacTíre Consulting, un analyste, expert en gestion de données, et un écrivain de longue date sur tout ce qui concerne les affaires et la technologie. Il est l'auteur de blogs, d'articles et d'articles d'opinion visant à aider les entreprises et les particuliers à se développer sans compromettre leur sécurité. Vuk est un auteur invité régulier du blog Le VPN depuis janvier 2018, où il donne son avis d'expert sur les sujets liés à la cybersécurité, la vie privée, la liberté en ligne et la protection des données personnelles. Il partage également souvent ses conseils et ses meilleures pratiques en matière de sécurité sur Internet et de sécurité numérique des particuliers et des petites entreprises, y compris certaines manières différentes d'utiliser un VPN.

Laisser une répone