Mon FAI peut-il voir ce que je regarde sur YouTube ?

Mon FAI peut-il voir ce que je regarde sur YouTube ?

La raison pour laquelle j’ai commencé à me demander si mon FAI pouvait voir ce que je regarde sur YouTube tient au fait que je n’avais plus accès à de nombreuses chaînes internationales. Ironiquement, c’est une question de licences et non pour une quelconque mauvaise intention, et c’est la première fois que je m’en rends compte.

Alors : oui ! Ils sont capables de tout voir. Pas seulement certaines données générales, mais l’ensemble des sites Web auxquels j’accède et même où je clique sur ces sites.

Cela pose trois soucis majeurs :

  1. Danger pour mes informations personnelles et mon identité
  2. Problèmes liés à la surveillance et à la vie privée
  3. Le fait que quelqu’un sache exactement combien de sons underground j’écoute

Le dernier point peut sembler amusant. Pourtant, il est lié à de nombreuses questions sociales et politiques, et pas seulement aux vidéos et à la musique. Si vous savez ce que les gens regardent, vous pouvez les séparer en fonction de leurs opinions et de leurs influences. Cette classification peut conduire, et conduit généralement, à une certaine forme de discrimination.

Heureusement, résoudre ce problème est relativement simple. Grâce à un réseau privé virtuel et à des fournisseurs de qualité comme Le VPN, vous bénéficiez d’un moyen facile de masquer vos adresses IP, non seulement sur vos ordinateurs de bureau et portables, mais aussi sur vos smartphones et appareils IdO (Internet des Objets).

Comment mon FAI peut-il voir ce que je regarde sur YouTube ?

Mon FAI peut-il voir ce que je regarde sur YouTube ? | Le VPN

Pour accéder à Internet, vous devez envoyer une requête sous forme de données. Cette requête voyage depuis votre dispositif jusqu’à un routeur, qui la transmet alors au serveur du FAI et l’achemine vers la source la plus proche de votre demande.

Chaque site que vous visitez est hébergé quelque part. Un FAI vous permet d’atteindre facilement cet emplacement sans avoir à connaître les informations d’accès exactes, mais uniquement du nom de domaine.

À l’intérieur de ces données, vous transmettez également votre « adresse d’expéditeur », c’est-à-dire votre adresse IP (Internet Protocol). C’est là que la situation se complique.

Dans la mesure où vous êtes lié par un contrat à votre fournisseur d’accès à Internet (FAI), celui-ci sait que cette adresse IP vous appartient. Il connaît également l’adresse de votre domicile, puisqu’il vous envoie directement les factures. Et avec toutes les autres données accessibles, ils peuvent savoir exactement ce que vous regardez et quand.

Votre FAI n’aura peut-être pas autant d’informations sur votre navigation que Google, mais il en aura suffisamment pour savoir si vous avez visionné quelque chose qui est considéré comme prohibé. Il peut s’agir d’un sujet politique ou d’un média mal vu dans votre pays, comme de la musique avec des paroles jugées inappropriées.

Pourquoi font-ils cela ?

Dans la plupart des cas, la réponse est très simple : l’argent.

Officiellement, la collecte de données est utilisée pour répondre à des situations criminelles. Par exemple, si quelqu’un vous menace en ligne, la police peut demander les informations de l’expéditeur au FAI et ainsi procéder à des poursuites.

Cependant, cela peut aussi être employé par le gouvernement pour franchir la ligne rouge. Même dans certains pays formellement libéraux et démocratiques, comme la France ou le Royaume-Uni, des lois qui portent atteinte à la vie privée et à la liberté d’expression, plutôt que de favoriser la sécurité, ont été établies.

Avantages

Techniquement, le suivi en ligne est bénéfique pour l’utilisateur. Si un service connaît votre emplacement et votre identité, il peut adapter ses prestations à vos besoins.

Par exemple, le fait de connaître votre localisation lorsque vous commandez quelque chose en ligne aide le vendeur à vous fournir une meilleure livraison, ou à savoir s’il existe des restrictions dans votre pays.

Il convient toutefois de se demander si de telles informations devraient être recueillies sans votre autorisation expresse.

Risques

Le fait que votre FAI puisse voir ce que vous regardez sur YouTube ne représente pas un risque en soi. À moins que vous ne viviez dans un pays où profiter de certains médias est un délit répréhensible, le problème majeur avec YouTube est simplement le fait que certains contenus ne soient pas disponibles.

Toutefois, ce que ce phénomène implique est considérable.

En effet, votre FAI ne voit pas seulement YouTube, il voit tout ce que vous faites en ligne. Et avec un brin de corruption et de piratage, ces données peuvent être mises à la disposition d’entités malveillantes.

Le plus souvent, un hacker n’essaiera pas d’attaquer le système lui-même, mais passera plutôt par le service clients de votre FAI. En effet, étant donné que votre adresse IP est visible et peut être liée à votre nom, ils peuvent usurper votre identité et tromper le service clients pour qu’il divulgue des informations privées.

En outre, il y a tous les sites et les services qui voient eux aussi votre adresse IP. S’ils sont compromis, vos données privées le sont également. Et quand un hacker possède ces informations, même votre lieu de résidence physique peut être menacé.

Comment cacher votre navigation ?

Heureusement, c’est relativement facile. La plupart des espions en ligne n’ont pas encore trouvé la parade pour contourner un VPN. Dans certains pays, les gouvernements autoritaires ont ainsi choisi d’interdire ce type de service pour ne pas permettre à la population de masquer facilement ses données.

En matière de confidentialité, un VPN présente deux avantages majeurs. Tout d’abord, il substitue votre adresse IP visible par les sites Web et la remplace par celle du serveur VPN. C’est pourquoi votre emplacement paraît modifié lorsque vous utilisez un VPN.

Ensuite, toute personne qui cherche à pirater votre appareil avec cette adresse IP fera en fait une tentative contre un serveur VPN.

On aime souvent dire que pirater un serveur VPN équivaut à hacker la NASA. Mais en vérité, c’est bien plus difficile que cela. La cybersécurité est en effet le travail d’un fournisseur de VPN, tandis que la NASA envoie des choses dans l’espace.

Conclusion

Donc, oui. Votre FAI peut voir ce que vous regardez sur YouTube. Toutefois, si vous utilisez un VPN de qualité comme Le VPN, la seule chose qu’il verra sera votre connexion au serveur du VPN. Et de surcroît, cette connexion sera chiffrée et brouillée.

Il ne vous restera alors plus qu’à profiter de votre navigation et de votre expérience en ligne.

New Season Offer-5

NOUVELLE SAISON, NOUVELLE PROMO !

-70% sur un abonnement de 2 ans !

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 120 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 30 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair

Article rédigé par Vuk Mujović (traduit de l'anglais) @vukmujovic

Vuk Mujović est le fondateur de MacTíre Consulting, un analyste, expert en gestion de données, et un écrivain de longue date sur tout ce qui concerne les affaires et la technologie. Il est l'auteur de blogs, d'articles et d'articles d'opinion visant à aider les entreprises et les particuliers à se développer sans compromettre leur sécurité. Vuk est un auteur invité régulier du blog Le VPN depuis janvier 2018, où il donne son avis d'expert sur les sujets liés à la cybersécurité, la vie privée, la liberté en ligne et la protection des données personnelles. Il partage également souvent ses conseils et ses meilleures pratiques en matière de sécurité sur Internet et de sécurité numérique des particuliers et des petites entreprises, y compris certaines manières différentes d'utiliser un VPN.

Laisser une répone