FaceApp Challenge : quel est l’impact de FaceApp et des autres applications de reconnaissance faciale sur votre vie privée ?

FaceApp Challenge : quel est l’impact de FaceApp et des autres applications de reconnaissance faciale sur votre vie privée ?

Comment vous imaginez-vous dans 10, 20 ou 30 ans ? Si vous êtes plus âgé, aimeriez-vous voir une photo de vous plus jeune ? Ou vous souhaitez peut-être vous différencier grâce à une nouvelle couleur ou coupe de cheveux, une couleur de peau différente, ou encore vous découvrir dans le genre opposé ?

FaceApp

Depuis quelques jours, internet est inondé de selfies amusants modifiés grâce à l’intelligence artificielle. De nombreuses personnes y prennent part et rejoignent le FaceApp challenge sur les réseaux sociaux en utilisant FaceApp (l’application actuellement numéro un de la catégorie Photo et Vidéo de l’App Store dans de nombreux pays). Cette application utilise l’intelligence artificielle et la technologie de reconnaissance faciale pour produire des selfies étonnamment réalistes et répondre aux demandes suscitées par ce défi viral.

Elle vous permet de voir à quoi vous pourriez ressembler dans quelques années, ou même vous donner un coup de jeune. Certains couples s’amusent aussi à échanger leur genre grâce à Face App, pour savoir à quoi leur couple pourrait ressembler si les rôles étaient inversés. Certaines « fashion victim » expérimentent quant à elles de nouveaux looks : teinture blonde ou brune, sourire marqué et retouche de leurs plus beaux selfies. D’autres utilisent des photos de stars hollywoodiennes et de célébrités pour voir à quoi elles ressembleront demain.

Tout ceci est devenu possible grâce à la curiosité humaine et à l’utilisation des nouvelles technologies liées à l’intelligence artificielle…

FaceApp challenge : quels risques pour votre vie privée ? | Le VPN

#FaceAppChallenge : amusant mais risqué

La reconnaissance des traits du visage n’est pas une nouveauté. Chez Le VPN, nos experts en cybersécurité et protection de la vie privée ont déjà abordé les avantages et les risques de ces nouvelles technologies de reconnaissance faciale sur notre blog, dans le cadre de nos activités éducatives pour les internautes. Il est vrai que la mission principale de la reconnaissance faciale est plutôt honorable et justifiée : identifier les criminels et contribuer de façon significative au travail des forces de l’odre. Mais, comme pour toute technologie, elle comporte des avantages et des inconvénients, en fonction des personnes qui y ont accès et des raisons pour lesquelles elles accèdent. Malheureusement, la sécurité publique n’est pas la seule utilisation de cette technologie de reconnaissance faciale, car de plus en plus d’entreprises et d’institutions y recourent (et pas seulement FaceApp).

Désormais, vous pouvez être identifié dans des lieux publics sans votre permission, ou pire encore, sans aucun avertissement. C’est déjà le cas de nombreuses compagnies aériennes qui utilisent la reconnaissance faciale lors de l’embarquement, ou du train Eurostar entre Paris et Londres, où les contrôles aux frontières utilisent la reconnaissance faciale lors de votre passage. Ceux d’entre nous qui découvrent cette technologie pour la première fois auront peut-être le sentiment de nager en pleine science-fiction. Mais bien que cela puisse sembler surréaliste, les traits de votre visage sont réellement stockés quelque part et pourraient servir à vous identifier sans même que vous ne vous en rendiez compte. Et ce n’est que le début.

Dans le cas du buzz FaceApp, nous avons toujours le choix de télécharger l’application, de l’utiliser et finalement de partager nos caractéristiques faciales, ou pas. Naturellement, votre curiosité ou la pression sociale du #FaceAppChallenge peuvent primer, et vous pourriez donc décider de vous amuser un peu et de transformer votre visage, votre corps ou vos yeux. Cependant, il y a quelques points essentiels à connaître et à prendre en compte avant de télécharger l’application et commencer à jouer.

Les risques des applications de reconnaissance faciale

L’un des principaux risques de ces applications est la collecte de données. Lorsque vous téléchargez une application sur votre smartphone, vous devez être très prudent au sujet des informations que vous partagez avec elle, en particulier si cette application utilise des informations permettant de vous identifier personnellement et qu’elle est dotée de technologies de reconnaissance faciale. Nous sommes déjà très exposés sur les réseaux sociaux, où nous partageons en permanence trop d’informations sur nous-mêmes et sur nos activités.

Lorsque nous partageons des photos et indiquons un emplacement géographique, nous permettons à n’importe qui de suivre nos pas. Lorsque nous partageons avec le monde entier le plaisir que nous ressentons pendant nos vacances, nous encourageons en fait volontairement des voleurs à se rendre chez nous. Nous avons discuté de la sécurité des réseaux sociaux dans nos autres articles, alors abordons les risques de sécurité que représentent les applications de reconnaissance faciale.

Pourquoi l’utilisation de FaceApp peut-elle représenter un risque considérable pour votre vie privée ?

  1. Vous cédez vos photos, vos selfies et leurs versions modifiées par l’IA (Contenu Utilisateur), ainsi que toutes les autres données sur vous et votre utilisation de l’application à FaceApp, et cela gratuitement et pour toujours ! Pourquoi en ont-ils besoin et qu’en font-ils ? Nous ne le saurons probablement jamais.

“Toute information ou contenu que vous traitez volontairement avec le Service, tel que le Contenu Utilisateur, devient accessible à FaceApp de façon anonyme.”

  1. Vous avez toujours rêvé de devenir l’égérie d’une campagne publicitaire ? Eh bien, dans ce cas, c’est une opportunité à saisir ! Vos photos et vos créations basées sur l’IA seront partagées avec les partenaires de FaceApp, ses affiliés et tous les autres tiers. Évidemment, tout cela dans le cadre de conditions de confidentialité jugées « raisonnables »…

« Nous pourrions partager le Contenu Utilisateur et vos informations (…) avec des entreprises faisant légalement partie du même groupe de sociétés que FaceApp ou susceptibles de le devenir (« Affiliés »)… Nous pouvons également partager vos informations ainsi que des informations provenant d’outils tels que les cookies, les fichiers journaux, les identifiants d’appareils et les données de localisation, avec des organisations tierces qui nous aident à vous fournir le Service (« Fournisseurs de Services »). Nos fournisseurs de services auront accès à vos renseignements personnels dans la mesure où cela est jugé raisonnablement nécessaire pour assurer une confidentialité raisonnable… Nous pouvons supprimer des éléments des données qui permettraient de vous identifier et partager ces données anonymisées avec d’autres intervenants. Nous pouvons également combiner vos informations avec d’autres données pour qu’elles ne soient plus associées à vous et partager ces informations agrégées. »

  1. L’application est basée aux États-Unis, donc en dehors de l’UE, ce qui signifie qu’elle n’est pas soumise aux normes et dispositions du règlement général sur la protection des données, qui protège les données personnelles des utilisateurs européens. Ceci est même explicitement indiqué dans leur politique de confidentialité :

“Si vous êtes situé dans l’Union européenne ou dans d’autres régions dont les lois régissant la collecte et l’utilisation des données peuvent différer des lois américaines, veuillez noter que nous pouvons transférer des informations, y compris des données personnelles, vers un pays et une juridiction dont les lois en vigueur ne correspondent pas à votre juridiction en termes de protection des données. En vous inscrivant au Service et en l’utilisant, vous consentez au transfert d’informations aux États-Unis ou dans tout autre pays dans lequel FaceApp, ses sociétés affiliées ou fournisseurs de services sont implantés et à la divulgation des informations vous concernant tel que décrit dans cette politique de confidentialité.”

  1. Enfin, l’application ne garantit pas la sécurité des informations que vous partagez avec elle et n’assume aucune responsabilité à cet égard. Cela signifie en fait que vos données peuvent être partagées avec le monde entier à tout moment, et que vous êtes le seul légalement responsable de leur cession.

“FaceApp ne garantit pas la sécurité des informations que vous transmettez à FaceApp ou que les informations disponibles sur le Service ne seront pas consultées, divulguées, modifiées ou détruites.”

Le VPN protège vos données et votre vie privée, mais personne ne peut vous protéger de vous-même !

Si vous voulez vous amuser à concevoir un autre VOUS, vous êtes désormais conscient de tous les risques majeurs qui y sont associés, et personne ne peut vous protéger de ceux-ci, pas même l’Union européenne.

Si vous choisissez de ne pas tomber dans le piège du #FaceAppChallenge, nous vous en félicitons ! Mais la protection de vos données personnelles ne s’arrête pas là.

Êtes-vous soucieux de la confidentialité de vos données et de vos activités en ligne, de la sécurité de votre connexion internet et de toutes les données qui y transitent, notamment lorsque vous utilisez un Wi-Fi public, ou lorsque vous vous connectez dans un environnement strictement réglementé ? Vous devez penser à télécharger une application VPN fiable et digne de confiance, comme Le VPN, et l’utiliser sans modération !

Ce qu’un VPN, ou réseau privé virtuel, fait pour des personnes comme vous et moi, consiste à sécuriser la connexion internet entre votre appareil et le reste du Web (y compris les applications mobiles et toutes les transmissions de données). De cette manière, votre confidentialité et votre sécurité internet sont garanties, tant que votre application reste activée.

De plus, l’application Le VPN permet d’éviter toute restriction géographique en vous connectant à plus de 800 emplacements dans 120 pays (il vous suffit de choisir le pays où vous souhaitez apparaître virtuellement), afin de dire adieu à toute censure et tout contenu « non disponible dans votre pays ».

Sachez qu’une application de confidentialité et de sécurité comme Le VPN ne stocke aucune de vos informations personnelles identifiables ou activités en ligne. Tout ce dont vous avez besoin, c’est une adresse e-mail (même si celle-ci n’est pas votre principale) afin de recevoir vos codes d’accès, et vous pouvez même payer votre abonnement Le VPN par Bitcoin pour un anonymat optimal.

Téléchargez l’application Le VPN pour iOS sur l’App Store

Téléchargez l’application Le VPN pour Android sur Google Play

Testez l’application Le VPN gratuitement pendant 7 jours et profitez d’internet selon vos propres règles grâce à Le VPN !

Abonnez-vous aujourd'hui!

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 7 jours et profiter d'Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 120 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 7 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair