La cybercriminalité a un bel avenir

La cybercriminalité a un bel avenir

Les prochaines années laissent entrevoir de beaux moments pour la cybercriminalité. Les raisons qui expliquent cela sont nombreuses.

Suivre l’actualité de la sécurité informatique est à la fois fascinant et réellement décourageant. Et les tendances de ces derniers mois le confirment : cybercriminels entrevoir de beaux jours pour les. Essentiellement, quatre raisons peuvent expliquer tout cela.

  • La démultiplication des cibles potentielles

La première raison est assez évidente : il y a de plus en plus de cibles disponibles pour les criminels. La surmultiplication du nombre de plateformes utilisant Internet a pour effet de les transformer en des opportunités potentielles pour des gens malintentionnés. La manifestation la plus flagrante de cette surmultiplication se transpose dans la fulgurante montée de l’Internet des objets.

Le marché regroupe de multiples joueurs ayant un intérêt varié par rapport à la sécurité. Même si l’objectif est d’occuper le marché le plus rapidement possible, beaucoup de joueurs impliqués dans la course à l’Internet des objets avec des produits qui peuvent ne pas être toujours sécurisés, et ce de façon plus ou moins volontaire.

La cybercriminalité implique donc un cercle vicieux : davantage de technologies implique forcément plus de vulnérabilités et, de fait, plus d’opportunités criminelles.

  • Le secteur complexe de la sécurité

Alors que le domaine apparaît comme extrêmement complexe, le manque criant de main-d’œuvre est de plus en plus problématique dans les entreprises. Forbes affirme pourtant que ce secteur vaudra sous peu 75 milliards de dollars US et que le marché créera plus d’un million d’emplois.

On manque de spécialistes en sécurité, mais les pratiques de plus en plus opaques font que la cybercriminalité ne peut que progresser : les cybercriminels eux-mêmes se tournent en effet vers des modèles de sous-traitance pour effectuer leurs opérations.

  • La forte rentabilité

La cybercriminalité a le vent en poupe car elle est lucrative. La logique criminelle est relativement simple : il s’agit de faire le plus d’argent possible et le plus vite possible.

On estime que le marché de la cybercriminalité représente 445 milliards de dollars US. Imaginez en comparaison que le budget du Canada est d’environ 290 milliards de dollars CA. Par ailleurs, les conséquences de la cybercriminalité sont minimes car les chances d’arrêter les criminels sont limitées et les peines encourues non adaptées.

  • L’incapacité d’action des agences d’application de la loi

Les cybercriminels ont beau jeu, puisque le risque de se faire prendre est très limité. Ainsi, les forces policières ne sont pas bien équipées pour lutter contre la cybercriminalité, et elles doivent capituler devant les actions commises par les criminels. Dans les cas les plus extrêmes, les agences tenteront de déployer de grands efforts pour faire culminer une enquête, mais cela se fera à grands coups de contrats avec le secteur privé afin de se procurer l’expertise nécessaire pour résoudre le crime en question. Quand on pense que le FBI a versé un montant de 1,3 million à un groupe de «chercheurs en sécurité», considérés par bon nombre comme ayant des mœurs on ne peut plus douteuses, pour accéder aux données qui se trouvaient dans l’iPhone du terroriste de San Bernardino…

Pour lutter contre la cybercriminalité, il faut changer la culture, développer la coopération internationale, avoir des moyens et des techniques, mais aussi des experts dans le domaine des technologies.

Car plus le temps avance, plus les réseaux de cybercriminels deviennent solides, sophistiqués et ont de plus en plus de moyens. Les laisser agir en toute impunité a pour effet de les rendre toujours plus coriaces, ce qui rendra la tâche de lutter contre eux d’autant plus difficile à long terme.

Faîtes attention aux  informations que vous laissez sur le net. Supprimez régulièrement vos cookies et installez un VPN.

Ainsi, vous garantissez que nulle personne mal intentionnée n’écoute et n’utilise les données que vous envoyez, même lors d’une connexion internet via un réseau Wi-Fi non protégé. Vous évitez que vos mots de passe bancaires, vos comptes e-mail ou vos profils de réseaux sociaux soient interceptés et exploités sans que vous ne le sachiez. Vous évitez aussi que vos données ne soient exploitées à des fins publicitaires.

Notre service Le VPN code votre connexion internet via un cryptage complexe grâce à l’algorithme AES-256. Ce codage rend impossible toute interaction avec vos données personnelles, et cela, même lorsque votre connexion a été compromise ou interceptée. Chaque information que vous envoyez ira directement dans votre tunnel virtuel sécurisé. Avec Le VPN vous pouvez facilement diriger votre trafic en choisissant un serveur dans l’un des 114 pays disponibles. Garantissez-vous les services du meilleur VPN disponible pour une connexion Internet sécurisée, où que vous soyez.

Articles relatifs:

Offre Spéciale été

2 ans d'abonnement Le VPN pour €69,60!