Cyberattaque : 150 pays touchés par un rançongiciel

Cyberattaque : 150 pays touchés par un rançongiciel

Un rançongiciel a fait subir la plus vaste cyberattaque jamais vue ce weekend. Des hackers ont attaqué avec un logiciel malveillant des milliers d’administrations et d’entreprises un peu partout le monde, bloquant l’utilisation des ordinateurs et exigeant une rançon. La NHS, le système de santé anglais a été particulièrement touché, mais des entreprises comme Renault en France ou la Banque Russe également.

Europol a indiqué que 150 pays avaient déjà été touchés à date, et plus de 200 000 personnes étaient pour l’instant concernées, comme le relate le Washington Post. Le patron d’Europol a aussi exprimé “de sérieuses inquiétudes sur la possibilité d’une nouvelle attaque” qu’il annonce même devant avoir lieu à partir du 15 mai.

Il s’agit d’une cyberattaque sans précédent, même si la technologie du rançongiciel a déjà été souvent exploitée.

Ce logiciel malveillant verrouille les fichiers des utilisateurs puis force les utilisateurs de l’ordinateur à payer une somme d’argent sous forme de monnaie virtuelle bitcoin pour pouvoir de nouveau utiliser leur appareil.

L’outil utilisé par les pirates informatiques proviendrait a priori d’”un logiciel volé à la NSA”, l’Agence nationale américaine de sécurité, comme l’explique le New York Times. “Cette attaque est la plus vaste que l’on connaisse à ce jour et l’ampleur des dommages est encore difficile à mesurer”, surenchérit le quotidien américain qui indique que les experts de la sécurité qualifie ces attaques d’”équivalent numérique d’une tempête”.

Ce rançongiciel est en fait transmis par e-mail en exploitant une faille Windows. Le virus se propage via les fichiers partagés dans les entreprises et organisations, affichant un message de demande de rançon pour débloquer les données. “Un groupe de pirates qui se fait appeler les Shadow Brokers avait, il y a quelques jours, donné accès à des outils de nuisance en clamant les avoir dérobés à la NSA”, comme le révèle The Guardian.

Les cyberpirates exigent un paiement de 300 dollars en bitcoins en indiquant que le paiement doit intervenir dans les trois jours, sinon le prix va doubler. Et si l’argent n’est pas versé dans les sept jours les fichiers piratés seront alors effacés.

Au Royaume-Uni, les hôpitaux ont subi l’attaque de plein fouet avec les dossiers des patients qui sont ainsi devenus inaccessibles. Le NHS a subi le chaos, obligeant les hôpitaux à annuler et à reporter les traitements prévus des patients.

Chez Renault, le rançongiciel a généré de graves dysfonctionnements avec plusieurs sites de production qui ont été à l’arrêt en France mais aussi en Slovénie, où se trouve l’une de ses filiales.

De l’Espagne à la Russie et du Mexique à l’Australie en passant par le Canada ou l’Allemagne entre autres, des dizaines de milliers d’ordinateurs ont été infectés ce 11 mai par un logiciel de rançon.

On ne sait pas jusqu’où va progresser ce rançongiciel. Toutefois, les autorités américaines et britanniques conseillent aux particuliers, entreprises et organisations qui ont été ciblés de ne pas payer les pirates informatiques, car vous n’êtes même pas sûr de récupérer vos données.

Veillez à mettre à jour vos anti-virus et vos versions de logiciels. Utilisez un service VPN pour vous protéger. Ainsi, vous vous assurez qu’aucune personne mal intentionnée n’espionne et n’utilise les données que vous envoyez sur Internet, même quand vous utilisez une connexion non protégée. Vous évitez de fait que vos appareils connectés ne soient bloqués ou que vos mots de passe ne soient interceptés et exploités.

Notre service Le VPN code votre connexion internet par un cryptage complexe, en utilisant l’algorithme AES-256. Ce codage rend impossible toute interaction avec vos données personnelles. Ainsi, chaque information que vous envoyez ira directement dans votre tunnel virtuel sécurisé. Avec Le VPN, vous pouvez facilement diriger votre trafic en choisissant un serveur dans  plus  de 100 pays. Chaque information que vous envoyez sera directement transférée via votre tunnel virtuel sécurisé. Optez pour les services du meilleur VPN, pour une connexion Internet sécurisée, depuis votre ordinateur, tablette ou smartphone.

Articles relatifs:

La Promotion du Mois Européen de la Cybersécurité : 2 ans d'abonnement Le VPN pour €69,60!

Acheter Le VPN pour €2,90 / mois avec la promotion spéciale valable uniquement en octobre et profiter d'Internet en toute sécurité!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 114 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 7 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair