Le Bitcoin est risqué selon Kaspersky Lab

Le Bitcoin est risqué selon Kaspersky Lab

L’étude de Kaspersky Lab « Financial Cyber Threats in 2013 » analyse le bitcoin, la cybercriminalité qui touche cette monnaie virtuelle.

Selon l’étude « Financial Cyber Threats in 2013 » réalisée par la société Kaspersky Lab, les malwares ciblant le Bitcoin ont été fréquents en 2013. Le nombre d’attaques contre cette crypto-monnaie a en fait été multiplié par plus de 2,5 pour atteindre un nombre de 8,3 millions incidents recensés.

Créé notamment pour permettre des paiements anonymes sur Internet, le bitcoin remporte un succès certain depuis plusieurs années. Début 2013, il s’échangeait au cours de 13.6$ et en décembre dernier, il culminait au taux record de 1200$. L’an dernier, le cours de la monnaie virtuelle a connu des hauts et des bas mais, depuis avril 2013, il n’est jamais descendu à moins de 80$. Ce phénomène a fatalement attiré l’attention des cybercriminels. Et les bitcoins sont souvent une proie facile pour les cybercriminels, car si les utilisateurs les stockent sur leurs ordinateurs sous une forme non cryptée, les pirates n’ont plus qu’à s’approprier le fichier du « portefeuille » pour obtenir les informations relatives à son contenu et accéder au compte de leur victime.

Sur la trentaine d’échantillons de malware financiers, étudiés dans le cadre de l’étude de Kaspersky Lab, neuf concernaient un programme conçu pour voler des bitcoins. Ceux-ci représentaient au total 29 % des cyberattaques financières s’appuyant sur des applications malveillantes.

« En 2013, la valeur du bitcoin a été multipliée par plus de 85, ce qui a bien entendu attiré l’attention des cybercriminels. Vers la fin de l’année, le nombre d’utilisateurs attaqués par des malwares ciblant les bitcoins a commencé à se rapprocher de celui des victimes de cyber-menaces bancaires plus classiques. Les détenteurs de bitcoins doivent donc être particulièrement prudents car il est quasiment impossible de récupérer l’argent virtuel volé. C’est le risque inhérent à l’utilisation d’une crypto-monnaie qui circule sans aucun contrôle des pouvoirs publics », commente Sergey Lozhkin, chercheur senior en sécurité pour Kaspersky Lab.

Les outils employés par les cybercriminels pour dérober des bitcoins se classent en deux catégories. La première se compose de programmes destinés au vol des fichiers de portefeuille. Les applications de la seconde catégorie installent un logiciel qui génère des bitcoins (opération dite de « mining ») sur un ordinateur infecté. En valeur, les voleurs de portefeuille de bitcoins ont perpétré deux fois plus d’attaques en 2013.

La solution la plus sûre pour protéger vos connexions internet depuis votre ordinateur, votre mobile ou votre tablette est d’utiliser un service VPN. Vous vous assurerez ainsi qu’aucune personne mal intentionnée n’écoute et n’utilise les données que vous envoyez lors d’une connexion internet non protégée. Vous éviterez que vos mots de passe bancaires, vos comptes e-mail ou vos profils de réseaux sociaux soient interceptés et exploités à votre insu.

Notre service Le VPN codera votre connexion internet par un cryptage complexe grâce à l’algorithme AES-256. Ce codage rendra impossible toute interaction avec vos données personnelles,  et cela, même lorsque votre connexion a été compromise ou interceptée. Chaque information que vous enverrez ira directement dans votre tunnel virtuel sécurisé. Avec Le VPN vous pouvez facilement diriger votre trafic en choisissant un serveur dans l’un des 114 pays disponibles. Ainsi, vous vous assurez  les services du meilleur VPN disponible pour une connexion Internet sécurisée, depuis votre ordinateur ou votre appareil mobile.

Articles relatifs:

Abonnez-vous aujourd'hui!

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 7 jours et profiter d'Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 114 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 7 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair