Avast met en garde contre les Wi-Fi non protégés

Avast met en garde contre les Wi-Fi non protégés

Dans ce monde, rien n’est gratuit, sauf peut-être un point d’accès Wi-Fi … géré par un pirate.

La société Avast spécialiste en antivirus vient d’alerter à nouveaux sur les dangers des hotspots Wi-Fi non protégés.

Avast a effectivement mis en place un réseau Wi-Fi à l’aéroport de Barcelone, alors que des centaines de personnes y étaient de passage pour assister au congrès Mobile World Congress.

L’objectif de cette expérience était de voir qui serait assez crédule ou motivé pour rejoindre un réseau non sécurisé pour un accès à Internet, tout en abandonnant leur sécurité et risquer d’être attaqué par des hackers.

Les spécialistes ont créé des noms de réseaux comme « Airport_Free_Wifi_AENA », « MWC WiFi gratuit », et même « Starbucks ». Et en tout juste quatre heures, plus de 2 000 utilisateurs se sont connectés au réseau utilisé comme un appât.

Résultat : les chercheurs ont été en mesure de voir l’identité de l’appareil et l’utilisateur dans près des deux tiers des cas.

Pour la démonstration, et pour protéger la vie privée des gens, les personnes qui ont mené l’étude ont capté les données, sans les stocker. Avast a appris ce qui suit sur les visiteurs Mobile World Congress :

  • 50,1 % avaient un appareil Apple, 43,4 % un appareil Android et 6,5 % un appareil Windows Phone
  • 61,7 % ont recherché des informations sur Google ou consulter leurs e-mails via Gmail
  • 14,9 % se sont rendus sur Yahoo !
  • 2 % ont utilisé Spotify
  • 52,3 % avaient l’application Facebook installée et 2,4 % l’appli Twitter
  • 1 % ont utilisé une application de site de rencontres (type Tinder ou Badoo)
  • Avast pouvait voir l’identité de l’appareil et de l’utilisateur de 63,5 % des personnes

Ce qu’il faut retenir de cette étude : vous ne pouvez pas toujours identifier la source d’un réseau Wi-Fi ou vérifier son intégrité.

« Beaucoup de personnes reconnaissent que surfer sur le net via un Wi-Fi ouvert n’est pas sûr. Pourtant, certaines de ces mêmes personnes ne savent pas que leur appareil peut se connecter automatiquement à un réseau Wi-Fi à moins d’ajuster leurs réglages », a déclaré Gagan Singh, président de la téléphonie mobile chez Avast.

Gagan Singh précise que les personnes qui se connectent via des hotspots avec mots de passe sont plus en sécurité. C’est aussi le cas en utilisant un service VPN – comme Le VPN – qui permet de masquer l’identité et de protéger la vie privée de l’utilisateur.

Pourquoi Le VPN est le meilleur VPN, même quand on utilise un Wi-Fi non-protégé ? Le VPN chiffre la connexion Internet de l’utilisateur avec un cryptage militaire puissant que personne ne peut pirater, et cela même en utilisant des réseaux WiFi publics dans les aéroports, gares, cafés et autres hotspots.

Articles relatifs:

Regardez les Jeux Olympiques en direct partout dans le monde

2 ans d'abonnement Le VPN pour €2,90/mois