Amazon lance sa plateforme vidéo en France

Amazon lance sa plateforme vidéo en France

Amazon a démarré en grandes pompes sa production de séries et de films : ainsi, ce sont cinq longs métrages qui sont présentés cette année à Cannes par la célèbre marque. Le nouveau film de Woody Allen est ainsi distribué par Amazon. Amazon a aussi profité de cet événement pour parler d’Amazon Vidéo Direct, une plateforme où les créateurs de vidéo peuvent poster leurs œuvres et se faire rétribuer en publicité ou en achat à la demande. Le service est proposé aux Etats-Unis, en Allemagne, Grande-Bretagne, Autriche et Japon. Et cette plateforme vidéo qui va donc aussi se lancer en France prochainement est directement en concurrence avec YouTube.

« Nous allons nous installer en France avec une plateforme vidéo« , a annoncé le patron d’Amazon Studios, Jason Ropell, lors d’un colloque consacré au financement de la création, sans préciser le moment où elle serait réellement mise en place.

Après l’américain Netflix, c’est donc le deuxième poids lourd d’internet à se lancer dans le cinéma.

« Pour l’instant, nous mettons l’accent sur les films d’auteurs, c’est ce que nos clients attendent de nous« , a indiqué Jason Ropell qui n’a pas exclu que la célèbre société puisse aussi se lancer dans de grosses productions.

« Il faut que ce que nous faisons soit viable tant au niveau commercial qu’artistique. Il faut soutenir la création en Europe« , a ajouté Jason Ropell qui assure ne pas vouloir « perturber la situation » du cinéma en France.

Il ne souhaite pas non plus privilégier des films qui ne sortiraient pas en salles. « Il est important que les films que nous soutenons sortent en salles. Nos clients veulent que les films sortent en salles et l’exploitation en salles est aussi utile pour nos plateformes« , a-t-il assuré. Pour référence, la règlementation française interdit de sortir en vidéo à la demande un film moins de 3 ans après sa sortie en salle.

Amazon Vidéo Direct se présente comme « un nouveau programme en libre-service qui permet aux créateurs et à ceux ayant des histoires à raconter de rendre leurs contenus vidéo disponibles pour les clients d’Amazon. Et il promet aussi de rémunérer les créateurs pour cela.

Les créateurs de vidéo auront ainsi le choix entre plusieurs modes de distribution. S’ils choisissent de verser leur vidéo dans le service de streaming par abonnement, Prime Vidéo, ils recevront 0,15 dollar par heure de visionnage de leurs films aux Etats-Unis, et 0,06 dollar quand les vidéos seront regardées à l’étranger. Un plafond annuel est fixé à 500.000 heures par titre, cela permet d’envisager  un versement maximum de 75.000 dollars par an et par vidéo mise en ligne.

Avec Le VPN, vous pouvez toujours contourner les restrictions régionales et regarder toutes les bibliothèques vidéo du monde entier. Pour débloquer Netflix ou Amazon Vidéo Direct avec Le VPN, il n’y a rien de plus facile ! Il suffit de connecter et de sélectionner le serveur correspondant au pays dont vous souhaitez découvrir la bibliothèque de vidéos. Si vous voulez accéder à Netflix USA, par exemples, sélectionnez une adresse IP américaine en choisissant : « North America » dans votre logiciel Le VPN, ensuite « US – Media Streaming » et connectez-vous au port « OpenVPN(53)

Puis connectez-vous avec votre compte Netflix ou Amazon Vidéo Direct et c’est parti : à vous les séries et films sans fin.

Articles relatifs:

Offre Spéciale été

2 ans d'abonnement Le VPN pour €69,60!