Comment ne pas se faire pirater sur le Wi-Fi d’un café ?

Comment ne pas se faire pirater sur le Wi-Fi d’un café ?

Les possibilités de se faire pirater sont innombrables. Mais le problème est que ces piratages se produisent rarement à cause des compétences réelles du hacker, mais plutôt à la suite d’une erreur de votre part. Par conséquent, la seule façon de ne pas se faire pirater lorsque vous utilisez un Wi-Fi public est de ne pas commettre d’erreur.

Trois éléments sont susceptibles de dévoiler au reste du Net tous vos documents professionnels et vos photos de vacances croustillantes :

  1. L’utilisation de connexions non sécurisées
  2. Une mauvaise sécurisation de vos appareils
  3. Vous positionner vous-même comme cible

Pour les deux premiers points, la solution est relativement simple. Si vous utilisez un bon VPN, comme celui fourni par Le VPN, aussi bien sur votre ordinateur portable que sur votre smartphone iOS ou Android, vous serez à l’abri des hackers et vos données seront parfaitement chiffrées.

Mais quand il s’agit du troisième cas, le problème devient plus vaste. Et si vous êtes un migrant économique occidental qui adore se qualifier d’« expat », la probabilité que vous vous transformiez en cible est considérable. Rappelez-vous de toujours faire preuve de discrétion.

Commerces et connexions suspects

Comment ne pas se faire pirater sur le Wi-Fi d’un café ? | Le VPN

Mieux vaut prévenir que guérir. Il est beaucoup plus facile d’éviter les endroits suspects dès le départ que de compter exclusivement sur votre logiciel pour protéger vos appareils. Ces endroits peuvent être classés en deux catégories : ceux qui constituent des cibles idéales pour les hackers et ceux qui vous piratent directement.

Il s’agit d’un point connu de ceux qui avaient déjà l’habitude de travailler depuis l’étranger, mais qui est désormais important pour toutes les personnes qui travaillent à distance. Parfois, vous allez simplement dans un établissement pour confortablement prendre un café ou consulter vos réseaux sociaux. Mais même dans ce cas, les règles à respecter restent les mêmes.

Par exemple, si vous vous rendez dans un lieu rempli de personnes branchées qui bavardent beaucoup, vous pouvez être sûr qu’il s’agit d’une cible potentielle pour les pirates informatiques. Si ce lieu ne fournit pas d’instructions relatives à la cybersécurité, l’utilisation de telles connexions Internet sans accès privé peut poser des problèmes.

Il existe également des endroits qui offrent le Wi-Fi gratuit pour volontairement vous créer des problèmes. Le Wi-Fi public d’un café peut chercher à recueillir des informations sur ses clients. Et si vous leur donnez ces informations, vous courrez un risque.

Heureusement, si vous savez comment utiliser un VPN et que vous en avez installé un aussi bien sur votre téléphone que sur votre ordinateur portable, vous serez à l’abri de telles attaques. Sauf si vous communiquez intentionnellement ces données en échange d’un peu d’Internet gratuit.

Wi-Fi contre données personnelles

Le fait qu’un point d’accès Wi-Fi public, qu’il s’agisse d’un café, d’une bibliothèque ou de tout autre endroit, ne soit pas délibérément malveillant n’est pas le fond du problème. En fait, ces lieux disposent rarement de protocoles de cybersécurité rigoureux et peuvent eux-mêmes se faire pirater.

Vous pourriez être séduit par l’idée de laisser votre nom, votre adresse électronique et votre numéro de téléphone en échange d’un café gratuit ou de bons de réduction, mais un hacker capable de pirater l’établissement obtiendra bien plus que ça. S’il pénètre dans le réseau, il recevra non seulement tous ces éléments, mais aussi votre adresse IP et les informations de votre carte bancaire.

À ce stade, ils ne sont plus qu’à un simple code CVV d’usurper votre identité et d’utiliser votre carte bleue à leur guise.

Aucune sécurité sur le Wi-Fi

Le fait qu’un Wi-Fi public ne dispose pas de mot de passe ou de chiffrement ne veut pas forcément dire qu’ils en ont après vos informations personnelles. Mais ce genre de connexions peut facilement être imité par des hackers qui eux recherchent vos renseignements.

Dans ce cas, et plus particulièrement si vous disposez de données en illimité et d’un VPN mobile, vous devriez créer votre propre hotspot Wi-Fi plutôt qu’en utiliser un public. Et ce, même si la vitesse de votre connexion n’est pas aussi rapide.

Wi-Fi tiers

Enfin, le fait qu’une multinationale fournisse gratuitement à votre café du coin le Wi-Fi et convoite vos données personnelles n’est pas nouveau. Aujourd’hui, toutes les grandes entreprises désirent ardemment obtenir ces informations pour des publicités ciblées.

Certes, du point de vue de la cybersécurité, ce n’est pas aussi dangereux que d’autres aspects. Mais quoi qu’il en soit, c’est agaçant et vous savez que ces données seront employées pour vous importuner à l’avenir.

Comment rester en sécurité sur un Wi-Fi public ?

L’utilisation d’un tunnel chiffré qui dissimulera l’ensemble de votre trafic Internet et de vos activités en ligne du regard des espions est indispensable. Il faudra également que le logiciel se connecte automatiquement par le biais d’un tel tunnel.

Si vous êtes globalement sûr que le Wi-Fi auquel vous vous connectez n’est pas volontairement malveillant, la seule chose dont vous aurez besoin est un VPN. Et en fonction de l’endroit où vous vous trouvez, vous pourrez déterminer les types et le nombre de serveurs VPN auxquels vous pouvez vous connecter.

Ainsi, votre connexion VPN sera sûre, mais vous pourrez aussi passer outre les éventuelles restrictions géographiques imposées là où vous vous trouvez.

Comment utiliser un VPN sur un Wi-Fi public ?

Dans l’idéal, vous devez disposer d’une application VPN qui fonctionne aussi bien sur votre ordinateur portable que sur votre smartphone. De cette façon, vous utilisez le réseau privé virtuel automatiquement tout le temps et vous n’aurez pas besoin de vérifier chaque fois que vous vous connectez à un Wi-Fi public.

Par ailleurs, le fait de disposer d’une application élimine la nécessité de procéder au contrôle des serveurs et de la qualité de la connexion.

Sinon, vous devrez vous connecter au VPN par le biais de votre système d’exploitation. Or, Windows et Mac OS ne bénéficient pas de moyens pour vous indiquer si vous vous connectez à un mauvais serveur ou à une connexion fragile.

Connaissance du monde réel

En matière de cybersécurité, la moitié du travail consiste à ne pas vous transformer vous-même en cible lorsque vous êtes connecté. Concernant l’accès à un réseau public, cela signifie qu’il faut autant que possible rester invisible, tant numériquement que physiquement.

Il est inutile d’avoir l’air riche ou important. Et surtout, n’ayez pas l’air de quelqu’un dont les informations privées et l’identité pourraient servir de support à un cybercriminel.

Essayez également d’éviter de mentionner vos informations privées par inadvertance ou auprès des personnes avec lesquelles vous êtes assis. En effet, même ces quelques fragments d’informations peuvent être entendus par un hacker et utilisés pour lancer des actions contre vos appareils.

Pas d’appels professionnels

Évitez les appels professionnels dans un lieu public. Lorsqu’il s’agit d’attaques de l’homme du milieu, le hacker se trouvera généralement dans les environs et pourrait même être en train de boire un café juste à côté de vous.

Lors d’appels professionnels, nous partageons bien souvent des mots de passe et des informations sensibles sans même nous en rendre compte. Cela peut constituer un problème et causer des difficultés non seulement pour vous, mais aussi pour votre employeur ou votre client.

Conclusion

Si vous ne voulez pas être piraté lorsque vous utilisez un Wi-Fi public, vous devez protéger vos appareils et faire preuve d’intelligence au quotidien. Vous ne pouvez jamais accorder une confiance absolue à une connexion. Mais grâce aux meilleurs fournisseurs de VPN, comme Le VPN, ceci n’est pas un problème.

En effet, votre ordinateur portable, votre smartphone Android et même votre tablette seront simultanément protégés à moindre coût, sans oublier tous les autres avantages liés à l’utilisation d’un bon VPN.

Et une fois en parfaite sécurité, vous pourrez travailler en toute liberté où que vous soyez et quand vous le souhaitez.

New Season Offer-5

NOUVELLE SAISON, NOUVELLE PROMO !

-70% sur un abonnement de 2 ans !

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 120 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 30 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair

Article rédigé par Vuk Mujović (traduit de l'anglais) @vukmujovic

Vuk Mujović est le fondateur de MacTíre Consulting, un analyste, expert en gestion de données, et un écrivain de longue date sur tout ce qui concerne les affaires et la technologie. Il est l'auteur de blogs, d'articles et d'articles d'opinion visant à aider les entreprises et les particuliers à se développer sans compromettre leur sécurité. Vuk est un auteur invité régulier du blog Le VPN depuis janvier 2018, où il donne son avis d'expert sur les sujets liés à la cybersécurité, la vie privée, la liberté en ligne et la protection des données personnelles. Il partage également souvent ses conseils et ses meilleures pratiques en matière de sécurité sur Internet et de sécurité numérique des particuliers et des petites entreprises, y compris certaines manières différentes d'utiliser un VPN.

Laisser une répone