Selon l’ONU, la cyber guerre est déclarée

Selon l’ONU, la cyber guerre est déclarée

Selon l’Organisation des Nations Unies (ONU), la cyber guerre est désormais une réalité. L’ONU a donc encouragé la communauté internationale à plus de coopération pour mieux traquer les cybercriminels.

La cyber-guerre a bel et bien démarré comme l’a évoqué l’ONU à ses membres, lors d’une conférence internationale qui réunissait des experts en technologies, des diplomates et des journalistes.

Hamadoun Touré, secrétaire général de l’Union internationale des télécommunications (UIT) a déclaré, lors de son intervention, que la guerre cybernétique – qui consiste à utiliser internet pour mener des attaques dans l’espace virtuel – est une réalité et que le monde doit s’y préparer. Selon lui,  »la cyber guerre est bien déclarée ». En comparant la cybernétique à une guerre conventionnelle, le secrétaire général ajoute  »Comme dans une guerre conventionnelle, il n’y a pas de vainqueurs, que de la destruction ».

Le patron de l’organisation spécialisée de l’ONU n’a pas voulu pointer du doigt un ou des pays en particulier mais il a encouragé la communauté internationale à plus de coopération, notamment pour mieux identifier la piste des cybercriminels pour qui il n’existe pas de frontières.

Si l’attention du public et des médias se porte souvent sur les attaques qui ciblent les pages officielles des autorités ou des organisations, la cyber guerre peut être avoir des impacts très néfastes sur le secteur financier ou les services publics.

Pour la première fois d’ailleurs, début juin à Bruxelles, la cyberdéfense était à l’ordre du jour des ministres de la Défense des 28 pays de l’Otan. Ce sujet est d’actualité avec un certain nombre de cyber guerre ciblant les armées occidentales. Ainsi fin mai, des pirates chinois, selon le Washington Post , ont utilisé la cybernétique pour voler des données relatives à des systèmes militaires américains. Dans la même veine, l' »Armée syrienne électronique » a piraté les réseaux sociaux de grands médias occidentaux pour relayer la bonne parole du régime de Bachar al-Assad.

Pour éviter d’être pris en otage par des cybercriminels, optez pour un VPN : cela vous permettra de naviguer sur Internet, à l’abri des regards indiscrets et de ne pas faire que votre ordinateur ou votre mobile soit victime du hacking. Vous pourrez ainsi surfer sur le web, faire vos opérations bancaires en ligne et télécharger les fichiers de votre choix, de façon sécurisée et totalement anonyme.

Aucune attaque ne pourra atteindre votre PC ou appareil mobile, car tout trafic passe par les serveurs sécurisés de Le VPN. Il suffit de sélectionner un serveur VPN dans l’un des 114 pays disponibles pour protéger toutes vos activités sur Internet, via un tunnel VPN sécurisé virtuel, incluant un cryptage militaire extrêmement fort. Votre adresse IP sera automatiquement remplacée par une adresse IP anonyme dans le pays que vous avez sélectionné. Nul ne pourra donc suivre votre activité en ligne.

Articles relatifs:

Offre Spéciale été

2 ans d'abonnement Le VPN pour €69,60!