La sécurité zéro confiance est-elle nécessaire pour vous ?

La sécurité zéro confiance est-elle nécessaire pour vous ?

L’actualité, surtout lorsqu’il s’agit de technologies, regorge constamment de termes techniques à la mode. Mais, dans le cas de la sécurité zéro confiance, ou « zero-trust » en anglais, la situation est simple et déjà utilisée par tous ceux qui sont attentifs à leur sécurité.

Lors d’une recherche, il peut sembler décourageant de lire des informations sur les derniers protocoles, les autorisations de sécurité et les systèmes de chiffrement. Pour traduire en langage courant, tout cela peut se résumer en trois points :

  1. Chaque connexion est vérifiée
  2. Les autorisations et les permissions sont séparées
  3. Seul un oui est un oui

Le dernier point est probablement la caractéristique la plus importante, tant en ce qui concerne les logiciels que la législation. En effet, il n’est plus possible d’obtenir des « lots » de demandes où le simple fait d’être présent sur un site autorise le propriétaire à faire ce qu’il veut de vos données.

Les meilleurs fournisseurs de cybersécurité et de VPN, comme Le VPN, travaillent déjà sur les principes de la sécurité zéro confiance. Les chiffrements empêchent tout élément extérieur de pénétrer dans le système et vous ne recevrez ainsi rien sur vos appareils sans votre accord personnel.

Qu’est-ce que la sécurité zéro confiance ?

La sécurité zéro confiance est-elle nécessaire pour vous ? | Le VPN

La sécurité zéro confiance est une méthode de cybersécurité. Contrairement aux anciens systèmes, avec lesquels vous aviez vos fichiers locaux et où tout ce qui était autorisé par le passé l’était également à l’avenir, vous devez maintenant donner une autorisation spécifique lors de chaque accès.

Même au sein d’un réseau fermé, vous devez disposer d’une autorisation permanente lorsque vous accédez à quoi que ce soit. Et il en va de même pour quelqu’un qui accède à vos données.

Avec des systèmes de sécurité zéro confiance installés, votre appareil ne part pas du principe que si vous avez autorisé un site à collecter des cookies, il peut envoyer des données même lorsque vous changez de page.

La compartimentation interne, c’est-à-dire le fait que les systèmes à l’intérieur de votre ordinateur sont divisés, signifie que même si une partie est compromise, le reste de l’appareil ne subira aucun dommage.

Microsoft et Apple ont mis en place cette approche au sein de leurs propres systèmes d’exploitation, rendant Windows et macOS beaucoup plus sûrs que par le passé.

Des avantages considérables pour les entreprises

De nos jours, alors que de nombreuses personnes télétravaillent depuis chez elles, il est essentiel de disposer d’une méthode de sécurité qui vous permet de ne pas présumer de votre accès au système.

Pour la plupart des gens, ce système est connu sous la forme de badges ennuyeux que chacun doit avoir avec lui pour confirmer son identité. Il s’agit notamment de petits appareils qui vous donnent un code PIN chaque fois que vous les activez.

Bien que nous puissions les considérer comme gênants, ils sont essentiels pour assurer la sécurité de l’entreprise. Sinon, un hacker pourrait simplement passer par le système domestique de n’importe quel employé en télétravail et avoir le champ libre pour tous les accès de cet employé.

Des avantages pour tous

La sécurité zéro confiance n’est pas uniquement bénéfique pour les entreprises, mais aussi à chaque personne qui fait appel à elles. Tout utilisateur qui sait comment fonctionne un VPN remarquera qu’un tel système fonctionne selon des principes similaires.

En outre, un conseil récurrent en matière de cybersécurité est de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Répartir les fichiers personnels et les données professionnelles sur des disques durs externes distincts et les connecter uniquement lorsque vous les utilisez doit être un réflexe récurrent.

Le zéro confiance fonctionne sur un principe similaire, mais en interne. Chaque accès doit être authentifié de plusieurs façons, ce qui empêche un individu extérieur de manipuler votre appareil.

Juste une question de bon sens

Pour être plus concret, il s’agit aujourd’hui de bon sens. À la base, Internet a été conçu sur le principe d’un accès libre et de communications faciles. Lorsque les ordinateurs étaient plus lents et que la quantité d’informations personnelles était négligeable, c’était la meilleure façon de procéder.

Mais de nos jours, alors qu’un réfrigérateur intelligent moyen possède la même puissance de traitement que la mission lunaire Apollo 11 et que nous conservons notre vie entière dans notre poche, ce n’est plus le cas. Nous avons à la fois la capacité et le besoin de tout protéger.

Et la meilleure façon de le faire consiste à séparer les données et à les chiffrer. Si vous avez le serveur du bureau, connecté au serveur VPN, connecté à votre routeur, puis à votre appareil et que tous ces éléments possèdent leur propre chiffrement et leur propre code, le temps qu’un hacker parvienne à accéder à quelque chose d’important, il sera démasqué plusieurs fois.

La redondance est essentielle

De nombreux éléments des systèmes de cybersécurité zéro confiance peuvent sembler exagérés. La gestion des identités et des accès peut entraîner des temps de réponse plus lents et beaucoup d’utilisateurs pourraient penser qu’il n’y a pas de problème à en désactiver certains.

Cependant, lorsqu’il s’agit de vos informations personnelles, disposer de couches de sécurité redondantes reste la meilleure option. De cette façon, vous ne pariez pas sur le fait que votre système est impossible à pirater, mais plutôt que le temps et les ressources qu’ils devront dépenser pour y parvenir seront trop importants.

En outre, les meilleurs VPN utilisent un kill switch VPN qui vous maintient hors ligne tant que vous n’êtes pas protégé par le chiffrement VPN.

Avec autant de couches, les faux pas et les erreurs humaines, qui se produisent inévitablement tôt ou tard, ne se révéleront pas aussi graves pour vous ou votre entreprise.

Conclusion

Mettre en place un système de sécurité zéro confiance peut sembler intimidant. Mais la plupart d’entre nous utilisent déjà ces systèmes d’une manière ou d’une autre depuis plusieurs années. Les meilleurs fournisseurs de VPN comme Le VPN appliquent une politique no-log, c’est-à-dire de non-enregistrement des données, et utilisent des tunnels de chiffrement. Même votre système d’exploitation a mis en place un tel système.

Désormais, il ne vous reste plus qu’à utiliser vos systèmes et à surfer et travailler librement, tout en sachant que vous êtes protégé.

man-lying-on-hammock-100x100

Soldes d'été !

Economisez 72% sur un abonnement de 2 ans et obtenez 1 mois GRATUIT !

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 120 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 30 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair

Article rédigé par Vuk Mujović (traduit de l'anglais) @vukmujovic

Vuk Mujović est le fondateur de MacTíre Consulting, un analyste, expert en gestion de données, et un écrivain de longue date sur tout ce qui concerne les affaires et la technologie. Il est l'auteur de blogs, d'articles et d'articles d'opinion visant à aider les entreprises et les particuliers à se développer sans compromettre leur sécurité. Vuk est un auteur invité régulier du blog Le VPN depuis janvier 2018, où il donne son avis d'expert sur les sujets liés à la cybersécurité, la vie privée, la liberté en ligne et la protection des données personnelles. Il partage également souvent ses conseils et ses meilleures pratiques en matière de sécurité sur Internet et de sécurité numérique des particuliers et des petites entreprises, y compris certaines manières différentes d'utiliser un VPN.

Laisser une répone