RSF : classement 2016 de la liberté de la presse

RSF : classement 2016 de la liberté de la presse

Le 3 mai représente la Journée mondiale de la liberté de la presse. RSF a profité de l’occasion pour dénoncer la dégradation profonde de la liberté de la presse dans douze pays différents où  les dirigeants sont fiers d’avoir muselé l’information.

La liberté de la presse dans le monde a de nouveau été remise en cause en 2016. C’est ce que révèle le classement mondial de la liberté de la presse de RSF, qui concerne 180 pays.

La Tunisie progresse de 30 places et se situe au 96ème rang. Sur le reste du continent africain, les journalistes semblent avoir de plus en plus de difficulté pour pouvoir faire leur travail. Ainsi le Soudan du Sud qui subit la guerre civile glisse à la 140ème.

Travailler en tant que journaliste dans la région Afrique du nord/Moyen-Orient représente une situation malheureusement souvent dangereuse.

Sur le continent américain, la situation de la liberté de la presse s’est aussi dégradée. Les tensions politiques augmentent dans plusieurs pays, sous couvert de récession économique notamment.

De nombreux pays d’Asie subissent aussi une dégradation de la liberté de la presse, alors que la région était souvent montrée en exemple.

Dans l’ancienne URSS, la situation de la liberté de la presse continue d’être très préoccupante. Quasi deux tiers des pays de cette région se trouvent la 150ème place du Classement, et leurs scores ne cessent de se dégrader.

Enfin, en Europe, la tendance de 2015, montrant l’érosion du modèle, se confirme en 2016 : entre détournement du contre-espionnage et la lutte contre le terrorisme, des lois de surveillance de masse s’ajoutent aux conflits d’intérêts. Les gouvernements font aussi parfois pression sur les médias. La France elle même n’est pas bien classée et se retrouve en 45ème position pas loin de la Pologne et de la Roumanie. En bref, même si c’est encore le continent où la liberté de la presse est en moyenne la plus grande, la tendance ne va pas dans le bon sens.

La liberté de la presse est un sujet, alors informez-vous via des sources indépendantes, en contournant la censure.

Où que vous soyez, profitez d’un internet libre, selon vos règles. Pour contourner de manière efficace la censure sur Internet, sans subir de représailles, optez pour les services d’un VPN pour écouter la musique de votre choix : un VPN (de l’anglais Virtual Private Network) vous permet de choisir votre pays de connexion. Ainsi, quel que soit le pays où vous vivez, en Chine ou ailleurs, vous pouvez choisir de domicilier votre connexion dans l’un des 114 pays où l’accès n’est ni contrôlé, ni restreint. Vous serez ainsi en mesure d’accéder librement et dans l’anonymat aux sites de votre choix, notamment aux sites bloqués dans votre pays, et cela sans que quiconque, pas même votre FAI, puisse voir ou stocker ce que vous consultez sur Internet. Optez dès aujourd’hui pour Le VPN et profitez de notre offre tout comprise, pour surfer en toute liberté et en toute sécurité.

Articles relatifs:

Regardez les Jeux Olympiques en direct partout dans le monde

2 ans d'abonnement Le VPN pour €2,90/mois