Peut-on vraiment réussir à protéger l’Internet des Objets ?

Peut-on vraiment réussir à protéger l’Internet des Objets ?

Le panorama d’Internet ne cesse de s’étendre à vitesse grand V. Il ne s’agit plus seulement d’ordinateurs de bureau, de smartphones et d’ordinateurs portables. Désormais, une multitude d’appareils sont connectés à Internet. Qu’il s’agisse de poubelles intelligentes, d’aspirateurs ou encore de parapluies intelligents, il est impossible de suivre le rythme effréné de la technologie. Cependant, une chose reste immuable, l’importance de la sécurité.

D’une manière générale, les entreprises, les gouvernements et les consommateurs du monde entier utilisent de plus en plus les dispositifs de l’Internet des Objets (IdO) à des fins variées. On prévoit même que le recours à cette technologie continuera de se développer à l’avenir. Cependant, se précipiter dans le monde de l’IdO sans mesures appropriées de protection de la vie privée peut entraîner des conséquences dévastatrices.

On peut alors se demander pourquoi son parapluie devrait pouvoir accéder à Internet, mais les avantages sont en fait nombreux. En voici quelques-uns :

  1. Contrôle et automatisation
  2. Meilleure qualité de vie
  3. Efficacité et productivité accrues

Peut-on vraiment réussir à protéger l’Internet des Objets ? | Le VPN

Il ne fait aucun doute que les dispositifs IdO rendent nos vies plus pratiques et plus efficaces à plus d’un titre. Cependant, comme vous le savez sans doute déjà, la perfection n’existe pas. Les périphériques IdO possèdent en effet leurs propres défauts, l’un d’entre eux étant la sécurité.

Des discussions ont ainsi été engagées au sujet de la sécurité des systèmes IdO. Sans surprise, nombre de ces équipements demeurent vulnérables aux attaques. Cela a conduit de nombreuses personnes à se demander comment protéger leurs appareils IdO, si tant est qu’elles puissent vraiment y parvenir.

La réponse est plutôt simple. L’utilisation de plusieurs couches de protection, comme un pare-feu, l’authentification, le chiffrement et un VPN fiable proposé par un fournisseur comme Le VPN, est le principe de base de la sécurité des entreprises. Néanmoins, la réalité est que la sophistication des attaques contre les dispositifs IdO continue de progresser et que des mesures de sécurité accrues sont donc indispensables.

Pourquoi prendre la sécurité IdO plus au sérieux que jamais

Comme vous le savez probablement déjà, les cybercriminels cherchent toujours à exploiter une vulnérabilité. Les problèmes de sécurité liés à l’IdO ne signifient pas « laissez-moi pirater votre poubelle et l’ouvrir et la fermer à ma guise », mais plutôt « laissez-moi compromettre votre poubelle et accéder à des choses intéressantes comme l’ensemble de votre réseau ».

Les problèmes de sécurité de l’IdO vont bien au-delà du virtuel. Désormais, il s’agit de la santé et de la sécurité d’êtres humains bien réels. C’est pourquoi nous devons prendre la sécurité IdO plus au sérieux que jamais. Malheureusement, on estime que les failles de sécurité relatives aux dispositifs IdO ne feront que croître au cours des prochaines années. Cela peut ouvrir la voie à une nouvelle vague d’une férocité totalement différente.

À première vue, la quantité d’appareils IdO ne cessera pas de progresser de sitôt, bien au contraire. Par conséquent, il est nécessaire de se préparer aux pires scénarios pour pouvoir profiter des meilleurs.

Différentes façons de protéger l’Internet des Objets

Pour être tout à fait honnête, les bonnes pratiques pour sécuriser les dispositifs IdO varient en fonction de nombreux facteurs, dont les deux principaux sont le type d’appareil et la gravité de la vulnérabilité. Cependant, comme vous pouvez compter sur une multitude de solutions et d’aides polyvalentes, il est inutile de vous sentir dépassé.

La première étape pour améliorer la sécurité de l’IdO consiste à toujours disposer de mots de passe forts et à les changer aussi souvent que possible. En effet, de nombreuses personnes compromettent leur sécurité en omettant de renouveler régulièrement leurs mots de passe. La plupart du temps, les gens ne le font pas parce que c’est pénible, mais cela ne doit jamais vous empêcher de prendre votre cybersécurité au sérieux.

La seconde mesure consiste à utiliser des protocoles chiffrés. Malheureusement, dans les faits, très peu d’appareils emploient des communications chiffrées dans leur configuration initiale, ce qui permet aux hackers de repérer facilement les faiblesses.

Dans ce contexte, tout le trafic Web doit utiliser le protocole de transfert de fichiers sécurisé, le HTTPS, la sécurité de la couche de transport et les extensions de sécurité DNS lors des communications en ligne. Cela prend certes un peu de temps, mais vous évitera quelques maux de tête par la suite.

Enfin, vous devriez toujours utiliser un bon pare-feu, sauvegarder régulièrement l’ensemble de vos données importantes, analyser tous les logiciels pour détecter les vulnérabilités dans les applications et les réseaux, utiliser un antivirus, adopter une authentification biométrique forte et faire usage d’un VPN pour masquer autant que possible votre présence en ligne.

Ne blâmez pas les autres pour leur irresponsabilité

Le nombre d’organisations différentes impliquées dans l’écosystème IdO rend particulièrement difficile l’identification de qui est, ou devrait être, tenu responsable de quoi. Néanmoins, au bout du compte, vous êtes le seul responsable de votre sécurité et de votre vie privée.

Ainsi, au lieu de chercher quelqu’un à blâmer en cas de violation de vos données, vous devriez faire le maximum pour éviter que cela ne se produise. De plus, vous devez garder à l’esprit que la nature des dispositifs IdO fait qu’il est impossible pour une organisation d’en contrôler tous les aspects.

Vous devez aussi savoir qu’un grand nombre d’équipements IdO ne permettent pas aux utilisateurs de connaître les informations personnelles collectées. En outre, vous devez garder à l’esprit que, parfois, lorsqu’une personne souhaite s’informer sur les données personnelles qu’un appareil collecte et sur la manière dont ces données sont utilisées, il peut être difficile de trouver des réponses pertinentes.

En conclusion, en tant que particuliers, nous devons faire tout notre possible pour protéger nos appareils IdO. Cependant, parallèlement, il est du devoir de l’organisation d’être aussi transparente que possible. L’utilisation d’un VPN proposé par un fournisseur comme Le VPN, la mise à jour régulière des mots de passe et des systèmes d’exploitation ainsi que l’utilisation d’un logiciel anti-malware sont quelques moyens simples, mais efficaces, pour améliorer sa sécurité. En définitive, nous nous battons tous pour une même cause : faire cesser la cybercriminalité.

Black Friday 22 site version

BLACK FRIDAY

-78% SUR UNE OFFRE DE 3 ANS !

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 100 SITES

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 30 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair

Article rédigé par Vuk Mujović (traduit de l'anglais) @vukmujovic

Vuk Mujović est le fondateur de MacTíre Consulting, un analyste, expert en gestion de données, et un écrivain de longue date sur tout ce qui concerne les affaires et la technologie. Il est l'auteur de blogs, d'articles et d'articles d'opinion visant à aider les entreprises et les particuliers à se développer sans compromettre leur sécurité. Vuk est un auteur invité régulier du blog Le VPN depuis janvier 2018, où il donne son avis d'expert sur les sujets liés à la cybersécurité, la vie privée, la liberté en ligne et la protection des données personnelles. Il partage également souvent ses conseils et ses meilleures pratiques en matière de sécurité sur Internet et de sécurité numérique des particuliers et des petites entreprises, y compris certaines manières différentes d'utiliser un VPN.

Laisser une répone