Les moyens de paiement par smartphone en pause suite aux failles

Les moyens de paiement par smartphone en pause suite aux failles

Faille dans le paiement

Cela faisait des années que certains l’attendaient en France, et il est enfin apparu il y a quelques mois. Le paiement mobile par smartphone, mais cela n’aura pas duré ! Les moyens de paiements d’Apple, de Samsung, ou bien PayLib, sont suspendus ou très fortement limités.

La cause en est très simple, les grandes surfaces, particulièrement les centres commerciaux Leclerc, se sont plaints de certains problèmes techniques, des failles de sécurité en quelques sortes, conduisant à ce que certains clients de paient pas leurs commissions.

Un paiement pas assez vérifiés

Pour entrer dans la partie technique de ce dysfonctionnement, il faut parler du code service. Qu’est-ce ? C’est le code à trois chiffres qui va être associé à la carte que vous avez entrée dans votre moyen de paiement numérique. Ce code, est une étape de sécurité, qui va permettre, en autres choses, que le terminal de paiement sache si le compte associé à la carte dispose d’une autorisation de découvert. C’est donc une très bonne chose pour éviter les défauts de paiement. Là où c’est une moins bonne chose, c’est que Apple, très certainement à cause de considérations techniques de simplification, a fait en sorte, que toutes les cartes associées à l’Apple Pay disposent du même code service.

Dans les faits, si la première carte que vous avez entrée dans l’application dispose d’un découvert autorisé, puis qu’ensuite vous ajoutez une seconde carte, elle-même reliée à un compte sans provision et sans découvert autorisé, vous pourrez payer avec cette seconde carte.

Les banques, en partenariat, avec la grande distribution ayant simplifié l’étape de vérification de ce code service à l’essentiel, dont justement la vérification du découvert autorisé, elles ne peuvent imputer la faute aux clients, et ces derniers se retrouvent donc avec des courses gratuites !

Faille dans le paiement et responsabilités

Si en parlant de ce souci, on l’étend à tous les moyens de paiements semblables, c’est tout simplement que les terminaux mis en place dans les grandes surfaces ne peuvent pas faire la différence entre ces différents moyens de paiement. Il n’est donc pas possible d’en interdire un sans impacter les autres.

Ce partage du même code service est donc une faille de sécurité, à l’origine d’Apple, mais la simplification des mesures de vérification par les chaines de magasin en est une autre, cette fois-ci volontaire afin de réduire l’attente en caisse.

Comme vous le voyez, ce sont ici trois grands acteurs, Apple, la grande distribution, et les banques françaises, qui sont à blâmer. Ils ont créé, sans le savoir, une énorme faille permettant à certains de ne plus payer en caisse. Pourquoi Le VPN vous parle de ça ? Tout simplement pour que vous compreniez que la cyber sécurité n’est pas aussi facilement intégrable qu’on pourrait le penser. Si de très grands noms sont capables de faire de telles erreurs, qu’elles peuvent être celles existantes sur votre PC ?

La première étape aurait été que les cartes ne partagent pas le même code service, et bien en transposant cela chez vous, la première étape devrait être de posséder un Vpn. C’est la première brique à mettre en place pour protéger votre confidentialité en ligne et pour complexifier le travail des hackers qui voudraient vous nuire. Choisir Le VPN, c’est mettre en place le premier rempart de votre vie numérique, si présente et indispensable aujourd’hui.

Articles relatifs:

Offre Spéciale été

2 ans d'abonnement Le VPN pour €69,60!