Paiement mobile : vers la fin de l’IBAN ?

Paiement mobile : vers la fin de l’IBAN ?

Et si payer devenait simple comme un coup de fil ? Va-t-on vers la fin de l’IBAN sur le vieux continent ?

L’Europe envisage de permettre que le paiement d’un proche ou d’un particulier, d’un commerçant, où qu’il soit basé en Europe,  puisse se faire depuis son smartphone, avec le seul numéro de téléphone du bénéficiaire.  Cela s’effectuerait donc en euro et de façon instantanée.

La Banque centrale européenne (BCE) prépare en effet le paiement instantané paneuropéen, concernant notamment le paiement mobile entre particuliers. Il est prévu de mettre en place un registre européen des numéros de téléphone liés aux comptes bancaires pour fluidifier les échanges et consolider un marché des paiements en euros intégré. Le but est effectivement d’anticiper la concurrence de services comme celui de l’américain Square ou du suédois iZettle, spécialisés dans le paiement par carte bancaire sur smartphone. En Afrique, le service kényan Mpesa fait un carton depuis plusieurs années pour les paiements entre tiers, pour des particuliers pas toujours dotés d’un compte bancaire.

Yves Mersch, membre du directoire de la BCE et président du Conseil des paiements de détail en euro (ERPB), a expliqué lors d’une conférence de presse :

« Aligné sur le calendrier de la mise en place du schéma de paiement instantané, l’Eurosystème (à savoir la BCE et les banques centrales nationales) attend le lancement d’un service standardisé qui permette le paiement de personne à personne en utilisant le numéro de téléphone mobile du bénéficiaire comme équivalent de l’Iban [International Bank Account Number, NDLR]. Ce service devra être lancé d’ici à la fin de 2017 et ne devra pas être cantonné aux Iban nationaux ».

L’idée de la BCE serait de constituer une sorte d’annuaire européen pour le paiement mobile dans lequel le numéro de téléphone renverrait vers le numéro de compte bancaire de son choix (le titulaire d’une ligne de téléphone mobile pouvant avoir plusieurs comptes bancaires).

Le système serait donc plus souple car il n’y aurait plus obligation de posséder un compte dans un autre pays européen pour pouvoir y réaliser un paiement mobile de personne à personne. Ainsi, un touriste ou un étudiant européen qui loue un logement auprès d’un particulier ne serait pas obligé de payer en espèces ou de passer par une grande plateforme, comme Airbnb.

PayPal vient d’ailleurs de lancer le transfert d’argent de particulier à particulier avec le seul numéro de mobile ou même une adresse mail, gratuit si c’est en euro dans l’espace économique européen.

Square, avec son lecteur de carte bancaire spécialement adapté aux micro-entrepreneurs et petits commerçants, prévoit de se lancer en Europe cette année : l’entreprise qui a été créée par Jack Dorsey (le fondateur de Twitter), a lancé en 2016 sa filiale Squareup Europe au Royaume-Uni. Les chiffres parlent  d’eux-mêmes puisqu’aux États-Unis, Square est devenu le 4ème plus important réseau de commerçants pour l’émetteur de cartes Visa.

Par ailleurs, la BCE s’inquiète de la fragmentation du marché européen en raison de la diversité de porte-monnaie électronique et d’applis de paiement mobile qui ne sont pas exploitables dans l’ensemble de l’UE. L’Eurosystème demande donc aux prestataires de services de paiement de mettre en place des solutions de paiement instantané en euro au niveau paneuropéen dès  novembre 2017.

« L’Europe ne doit pas être en retard, par rapport au Royaume-Uni, qui a mis en place le paiement instantané en 2008 par exemple. Avec ce marché intégré du paiement, elle pourrait, d’après Yves Mersch, même être en avance sur les États-Unis.

Protégez-vous de la cybercriminalité, en installant un VPN, notamment en ce qui concerne le paiement mobile.

Ainsi, vous vous garantissez qu’aucune personne mal intentionnée ne capte et n’utilise les données que vous envoyez, même lorsque vous utilisez une connexion internet via un Wi-Fi non protégé. Vous évitez que vos mots de passe bancaires, vos comptes e-mail ou vos profils de réseaux sociaux ne soient interceptés et exploités sans même que vous ne vous en rendiez compte.

Notre service Le VPN code votre connexion internet par un cryptage complexe grâce à l’algorithme AES-256. Ce codage rend impossible toute interaction avec vos données personnelles, et cela, même lorsque votre connexion a été compromise ou interceptée. Chaque information que vous envoyez ira directement dans votre tunnel virtuel sécurisé. Grâce à Le VPN, vous pouvez facilement diriger votre trafic en choisissant un serveur dans l’un des 114 pays disponibles. Ainsi, vous vous assurez les services du meilleur VPN disponible pour une connexion Internet sécurisée, où que vous soyez.

Profiter d'Internet selon vos règles

souscrireà partir de €4.95/mois

Pas encore de commentaire.

Laisser une réponse.