Les ministres Iraniens se lancent sur Facebook

Les ministres Iraniens se lancent sur Facebook

Facebook est bloqué, mais les ministres Iraniens se lancent quand même sur le réseau social. C’est un véritable paradoxe : désormais, les membres du gouvernement Iranien ont la recommandation d’être présent sur Facebook, alors que le site reste bloqué pour le reste du peuple Iranien.

L’initiative vient du nouveau président Hassan Rouhani qui a décidé d’autoriser et même d’encourager ses ministres à créer leur propre page Facebook via l’opération Facebook Friends. La volonté affichée est de prendre une réelle distance avec le gouvernement précédent de Mahmoud Ahmadinejad et de montrer des dirigeants qui sont plus ouverts au sujet d’Internet.

Cela n’est en fait qu’un vaste écran de fumée, puisque les Iraniens bloquent l’accès à de nombreux sites Internet… dont Facebook ! Les membres du gouvernement vont donc se retrouver isolés sur ce réseau social qui est bloqué dans le pays depuis 2009, lorsque des opposants au régime d’Ahmadinejad l’avaient utilisée pour se faire entendre. Facebook n’est pas le seul grand site international à avoir été censurés par le gouvernement : Google, Youtube et de grands média d’information internationale sont également bloqués. L’Iran est d’ailleurs considéré par Reporters sans Frontières parmi les pays ennemis d’Internet.

Sur Facebook, il semble que ce sont les ministres iraniens eux-mêmes qui gèrent leurs pages. Les réseaux sociaux constitueront en effet un point clé de la politique de Rouhani.

Malheureusement, ce n’est pas parce que quelques ministres s’amusent à surfer sur Facebook qu’il faut s’attendre à une ouverture du gouvernement sur la question d’Internet. L’Iran veut juste se donner une image un peu plus moderne en envoyant des membres du gouvernement sur le réseau social. « Ce n’est pas le moment de lever les filtres (sur les différents sites bloqués) » a indiqué  le directeur du conseil de surveillance iranien d’Internet, Mr Gholam Hossein Mohseni Ejehei.

Pour éviter toute censure sur Internet, optez pour les services d’un VPN qui vous permettent de choisir votre pays de connexion. Que vous soyez domicilié en Iran ou ailleurs, vous pouvez choisir de domicilier votre connexion dans l’un des 20 pays où l’accès n’est pas restreint. Vous pourrez ainsi accéder dans l’anonymat aux sites de votre choix, sans subir la censure ni les représailles de la censure. Optez dès aujourd’hui pour Le VPN et profitez de sa nouvelle offre Le VPN Premium, pour surfer en toute sécurité.

PENDANT LE MOIS DE LA CYBERSÉCURITÉ

2 ANS D'ABONNEMENT POUR €69,60 !

Laisser une répone