Miner des cryptomonnaies, un danger pour la cybersécurité ?

Miner des cryptomonnaies, un danger pour la cybersécurité ?

Alors que le prix du Bitcoin a franchi la barre des 50 000 dollars, on assiste à une nouvelle frénésie d’achat et de minage de cryptomonnaies, mais aussi à un débat sur les dangers de ce minage de cryptomonnaies en matière de cybersécurité.

Malheureusement, en raison du nombre considérable d’oiseaux de mauvais augure et de partisans lambda de cette technologie, il peut être difficile de trouver un juste milieu et de connaître la réalité des choses. D’un côté, l’utilisation de la blockchain constitue l’une des technologies les plus sûres pour toute opération en ligne. Mais le danger n’est pas là.

Il existe trois points faibles liés au minage et à l’utilisation de cryptomonnaies, et c’est sur ceux-ci que nous devons renforcer notre cybersécurité :

  1. Accès aux plateformes d’échange
  2. Achat de services en ligne
  3. Connexion aux réseaux sociaux

Le point le plus sensible lorsque l’on utilise des cryptos est celui des réseaux sociaux. Comme les mineurs sont constamment connectés, si quelqu’un découvre les appareils qu’ils utilisent, ils seront pris pour cible.

C’est pourquoi il est indispensable de garder vos dispositifs connectés par le biais d’un VPN. Et grâce à des fournisseurs de premier ordre comme Le VPN, vous ne subirez quasiment aucun décalage, ce qui réduira considérablement le risque que vos appareils perdent les pièces qu’ils auront « extraites ».

Théoriquement sûr

Miner des cryptomonnaies, un danger pour la cybersécurité ? | Le VPN

Bien que certains médias de premier plan aient clamé haut et fort que vous pouviez être piraté à cause de la blockchain, c’est totalement faux. Dès que quelqu’un tente de s’en prendre à la chaîne, il est neutralisé par le reste du réseau et renvoyé à la case départ.

Le seul moyen pour toute entité malveillante de faire main basse sur votre argent est de viser vos informations. Pour cela, elle doit disposer de vos données de minage ou de celles du portefeuille où sont stockées vos cryptomonnaies.

Miner des cryptomonnaies ne représente pas en soi un danger pour votre cybersécurité ou du fait de la nature de la blockchain. En fait, tous les risques encourus sont liés à la façon dont nous utilisons la technologie et à notre propre tendance à vouloir nous vanter d’être riches en cryptos.

Aspects de cybersécurité du minage de cryptomonnaies

Si vous souhaitez miner des cryptomonnaies, quatre éléments doivent être pris en compte dès que possible.

Avant tout, il y a le fait d’être toujours en ligne, ce qui signifie que votre cybersécurité doit être constamment à l’affût. Comme il n’est pas possible de couper la connexion principale, il est indispensable de dissimuler votre emplacement.

Ceux qui savent ce que permet de cacher un VPN comprendront que l’anonymat de votre point de connexion (POC – Point of Connection) est essentiel si vous voulez demeurer en sécurité.

En outre, chacun doit être certain que la plateforme qu’il utilise pour vendre ou acheter des cryptos est digne de confiance et ne collecte pas de données superflues pour le processus.

Ces principes s’appliquent également aux vendeurs et aux prestataires de services qui acceptent les cryptomonnaies, car ils ne doivent pas recueillir plus de renseignements que ceux nécessaires à la transaction. Si des informations d’identification sont exigées, vous devriez trouver un autre marchand.

Enfin, il faut sécuriser votre POC physiquement et contre les attaques de l’homme du milieu (HDM). Ce genre de risque dépend de votre emplacement, mais peut se révéler comme le problème le plus coûteux.

Toujours connecté

Le minage de cryptos est toujours une affaire d’efficacité et chacun essaie de grappiller le plus possible. Dans ce contexte, il peut sembler excessif de sacrifier quelque 2 % de ses revenus en raison du décalage lorsqu’on utilise un VPN en ligne. Pourtant, un tel choix peut s’avérer indispensable.

Si votre activité de minage est repérée, elle fera l’objet d’attaques incessantes, ce qui diminuera de toute façon son efficacité. Toutefois, avec un réseau privé virtuel doté d’un kill-switch, vous n’aurez qu’à vous transférer vers un autre serveur protégé et vous ne courrez aucun risque.

Plateformes d’échange

Si vous ne voulez pas utiliser des plateformes réputées comme Coinbase pour échanger les cryptos que vous minez, vous devrez consacrer un peu de temps à la recherche d’une autre possibilité. Faire un mauvais choix peut vous coûter à la fois des cryptos que vous détenez et infecter vos opérations de minage.

Pour les traders en herbe, c’est encore plus dangereux, car on peut leur proposer d’acheter de fausses cryptos sur des sites qui ne sont qu’une simple façade, sans le moindre lien avec la blockchain.

Vendeurs malhonnêtes

Étant donné que les endroits qui acceptent les cryptomonnaies comme mode de paiement ne cessent d’augmenter, ceux qui cherchent à utiliser ce service à des fins malveillantes sont eux aussi de plus en plus nombreux.

Et lorsqu’il s’agit d’acheter des services et des divertissements quelque peu secrets, ainsi que des casinos en ligne sans licence, il est crucial de vérifier avec qui vous traitez.

Si vous avez le moindre soupçon sur la confiance que vous pouvez leur accorder, vous devez absolument les éviter.

Piratages physiques et HDM

Pour ceux qui portent une attention particulière aux consommations d’énergie, les mineurs de cryptomonnaies sont de véritables feux de détresse. Certains sont même suffisamment audacieux pour tenter de pirater directement le routeur local, voire personnel.

Une telle attaque reste moins probable dans les pays où elle serait détectée et poursuivie par les autorités, mais ces endroits possèdent également les prix de l’électricité les plus élevés.

Dans l’idéal, vous devez être le moins gourmand possible en électricité, en privilégiant des solutions comme les énergies vers et les outils de refroidissement de votre système. Mais si c’est impossible, assurez-vous toujours que vos routeurs sont sécurisés et fortement chiffrés.

Conclusion

Nous ne pouvons pas uniquement nous demander si miner des cryptomonnaies est un danger pour la cybersécurité en se focalisant sur la technologie. L’infrastructure qui l’entoure l’est en effet tout autant.

Mais grâce à des fournisseurs de VPN de qualité comme Le VPN, nous resterons anonymes et impossibles à localiser par les hackers. Quoi qu’il en soit, nous devons toujours éviter de mettre en avant notre minage si nous ne voulons pas attirer l’attention de personnes qui cherchent à dérober nos cryptos.

New Season Offer-5

NOUVELLE SAISON, NOUVELLE PROMO !

-70% sur un abonnement de 2 ans !

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 120 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 30 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair

Article rédigé par Vuk Mujović (traduit de l'anglais) @vukmujovic

Vuk Mujović est le fondateur de MacTíre Consulting, un analyste, expert en gestion de données, et un écrivain de longue date sur tout ce qui concerne les affaires et la technologie. Il est l'auteur de blogs, d'articles et d'articles d'opinion visant à aider les entreprises et les particuliers à se développer sans compromettre leur sécurité. Vuk est un auteur invité régulier du blog Le VPN depuis janvier 2018, où il donne son avis d'expert sur les sujets liés à la cybersécurité, la vie privée, la liberté en ligne et la protection des données personnelles. Il partage également souvent ses conseils et ses meilleures pratiques en matière de sécurité sur Internet et de sécurité numérique des particuliers et des petites entreprises, y compris certaines manières différentes d'utiliser un VPN.

Laisser une répone