Mauvais comportements sur Internet : crime ou nuisance ?

Mauvais comportements sur Internet : crime ou nuisance ?

Lorsque nous évoquons les différentes menaces présentes en ligne, nous mentionnons généralement des dangers technologiques comme le piratage, l’espionnage industriel ou encore la manipulation de données internes. Pourtant, les mauvais comportements sur Internet sont beaucoup plus fréquents que la cybercriminalité, et ils s’apparentent davantage à des brimades de cour d’école qu’à la mafia sicilienne.

Néanmoins, le fait que ces actes ne soient pas aussi sophistiqués que d’autres dont nous essayons de nous protéger ne signifie pas qu’ils ne sont pas préjudiciables. Et plus particulièrement à notre époque, où la plupart des gens passent beaucoup de temps en ligne, les agressions numériques peuvent être aussi graves que celles physiques, du moins sur le plan psychologique.

En général, lorsque nous parlons de mauvais comportements en ligne, nous nous intéressons à quatre choses :

  • Cyberintimidation
  • Cyberharcèlement
  • Dogpiling et harcèlement ciblé
  • Doxing

Chacune d’entre elles s’accompagne de situations particulières. Mais toutes ont en commun qu’elles peuvent être aussi bien bénignes que dramatiques, en fonction de l’auteur, de la victime et de leur relation antérieure.

Le meilleur remède, comme toujours, consiste à éviter toute position négative. Cela ne signifie pas forcément qu’il ne faut pas lire ou commenter les choses qui sont contraires à votre vision du monde, mais plutôt qu’il convient d’éviter de devenir une victime directe des conflits sociaux et politiques.

Heureusement, c’est assez facile. Si vous créez un personnage virtuel et utilisez un service VPN haut de gamme comme Le VPN pour masquer votre adresse IP et vos autres données personnelles, vous pouvez participer aux débats sans craindre que cela n’affecte votre vie privée ou ne provoque du harcèlement à long terme.

Cybercriminalité contre mauvais comportements sur Internet

Mauvais comportements sur Internet : crime ou nuisance ? | Le VPN

Il existe une différence importante entre les crimes et les mauvais comportements, et le fait que cela se passe en ligne n’apporte pas de nuance. Si, d’un point de vue juridique, nous pouvons prendre en compte différentes interprétations faites par les autorités, il existe aussi des règles claires qui peuvent être suivies par les non-initiés.

Avant tout, pour être illégaux, les mauvais comportements en ligne doivent être intentionnels, et une action punissable dans une situation donnée pourrait être tout à fait acceptable dans une autre. Par exemple, se taquiner entre amis en ligne est amusant, mais faire de même avec des inconnus peut être qualifié de harcèlement.

Les remarques sexistes, racistes ou homophobes peuvent passer si vous les faites sur le ton de la plaisanterie avec vos amis et vos proches. Mais si vous faites de même avec des personnes que vous ne connaissez pas, vous pourriez provoquer des torts irréparables au regard de leurs expériences passées.

Les cybercrimes, en revanche, demeurent toujours des crimes, peu importe qui est la victime et qui est l’auteur. Si vous dérobez de l’argent à quelqu’un, cela reste un vol et vous serez puni en conséquence.

Parfaitement illégal

L’illégalité des mauvais comportements sur Internet ne fait aucun doute. Même si les offenses de base ne peuvent donner lieu qu’à un simple avertissement, l’intimidation prolongée, le harcèlement et surtout le harcèlement ciblé sont des actes qui peuvent mener devant un juge.

Le niveau du délit dépendra de la gravité et de l’endroit exact où vous vous trouvez. Le harcèlement et les mauvais traitements peuvent pousser la victime à se faire du mal, ou même pire. En conséquence, la personne qui harcèle sera considérée comme l’instigatrice de ce mal et donc coupable.

Bien que les lois varient d’un pays à l’autre, presque tous disposent de lois qui condamnent le harcèlement en ligne. Parfois, certaines personnes avancent que ces lois vont trop loin et que vous pouvez être puni pour avoir simplement mal agi, sans pour autant avoir fait du mal au sens juridique du terme.

Quoi qu’il en soit, le fait de ne pas connaître les lois ne vous protège pas contre elles et certaines devraient peut-être même être plus strictes, car les harceleurs de toutes sortes trouvent toujours le moyen de contourner les limites de la légalité.

Les mauvais comportements en ligne sont difficiles à poursuivre en justice

Paradoxalement, les personnes qui enfreignent les lois sur le Web sont parfaitement au fait de la cybersécurité et des moyens de protéger leur identité sur le Web. Ils appliquent généralement toutes les règles dont nous parlons fréquemment et qui doivent être suivies.

Lorsqu’il harcèle des personnes en ligne et cherche des victimes sur Internet, un délinquant sait à quoi sert un VPN pour rester anonyme.

De plus, ce type de harcèlement, y compris la cyberintimidation et le cyberharcèlement, peut être mené à travers le monde et au-delà de toutes les limites juridiques. Même si vous connaissez l’agresseur et que vous souhaitez le poursuivre là où il vit, il vous faudra faire preuve de beaucoup de détermination pour lancer l’enquête.

Sans compter que certains agissements en ligne qui sont illégaux dans des pays comme la France, d’autres pays de l’Union européenne ou les États-Unis peuvent ne pas l’être ailleurs dans le monde. Et tandis que votre vie pourrait bien être ruinée, l’agresseur s’amusera à vos dépens.

Mieux vaut prévenir que guérir

La prévention est, et de loin dans ce cas, le meilleur des remèdes. Si vous voulez vous assurer que vous êtes en sécurité sur Internet, vous devrez vous abonner à un service VPN de qualité et utiliser des logiciels antispyware et antivirus reconnus.

Mais surtout, vous devrez maintenir votre désir humain de valorisation de vous-même à un niveau raisonnable. Si vous risquez d’être attaqué sur une quelconque partie de votre identité, vous ne devriez pas l’exposer à un éventuel agresseur.

La règle des grands nombres signifie que les harceleurs seront toujours présents, et vous n’avez certainement pas besoin d’en subir les conséquences.

Conclusion

Les mauvais comportements sur Internet ne sont pas toujours dangereux. C’est l’intention nuisible derrière l’action et les conséquences pour la victime qui les rendent ainsi.

Il est donc plus prudent de faire appel à un fournisseur de VPN comme Le VPN afin de masquer votre identité, que d’avoir à passer par la justice pour empêcher quelqu’un de vous importuner.

logo-cta

Abonnez-vous aujourd'hui!

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 30 jours et profiter d'Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 120 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 30 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair

Article rédigé par Vuk Mujović (traduit de l'anglais) @vukmujovic

Vuk Mujović est le fondateur de MacTíre Consulting, un analyste, expert en gestion de données, et un écrivain de longue date sur tout ce qui concerne les affaires et la technologie. Il est l'auteur de blogs, d'articles et d'articles d'opinion visant à aider les entreprises et les particuliers à se développer sans compromettre leur sécurité. Vuk est un auteur invité régulier du blog Le VPN depuis janvier 2018, où il donne son avis d'expert sur les sujets liés à la cybersécurité, la vie privée, la liberté en ligne et la protection des données personnelles. Il partage également souvent ses conseils et ses meilleures pratiques en matière de sécurité sur Internet et de sécurité numérique des particuliers et des petites entreprises, y compris certaines manières différentes d'utiliser un VPN.

Laisser une répone