Les Etats-Unis, cible majeure du cyberespionnage

Les Etats-Unis, cible majeure du cyberespionnage

Les Etats-Unis sont le pays le plus visé par les cyberespionnage dans le monde, selon le National Intelligence Estimate, un rapport produit par le gouvernement américain d’après les informations remontées par ses agences de renseignement.

Le Washington Post vient récemment de publier un rapport baptisé « Les espions étrangers volant des secrets économiques américains par le biais du cyberespace ». Jusqu’à présent, la question était essentiellement abordée du point de vue militaire ou du cyberespionnage, elle concerne désormais aussi la compétitivité du pays. Avec bien sûr en face la Chine et la Russie qui se posent comme les grandes puissances de l’espionnage industriel par des voies informatiques.

Le rapport, qui comme l’indique le Washington Post « représente le consensus de la communauté américaine du renseignement » place les Etats-Unis à la première place des victimes du cyber-espionnage et des attaques informatiques. Il fait référence à plusieurs secteurs clés qui ont été ciblés par le cybercrime ces cinq dernières années, à savoir les secteurs de l’énergie, de la finance, de l’aérospace, de l’informatique et de l’automobile. Le rapport n’évalue pas l’impact de ce cyberespionnage mais des experts l’estiment à plusieurs milliards de dollars.

Selon le rapport, « les acteurs chinois sont les plus actifs au monde pour l’espionnage économique. » Des accusations rejetées par la Chine, qui affirme ne soutenir aucune activité de piratage informatique.

La Russie n’a pas commenté le rapport de cyberespionnage. Israël et la France qui sont les deux derniers pays cités dans ce rapport n’ont pas réagi non plus : ils seraient en effet particulièrement actifs dans le domaine, sans que cela prenne les proportions de la Chine.

Toujours d’après le Washington Post, le gouvernement américain aurait compris l’ampleur de la menace et mettrait en place des mesures de rétorsions (plaintes officielles, expulsion de diplomates, requêtes auprès des organisations internationales, etc…). Plus spécifiquement, les Etats-Unis tenteraient avant tout de faire entrer la question dans le dialogue officiel avec la Chine.

Optez pour un VPN, pour que votre navigation internet reste à l’abri des regards indiscrets. Vous vous assurez ainsi que votre surf, votre activité bancaire en ligne et tous vos téléchargements se déroulent anonymement et en toute sécurité.

Il suffit de sélectionner un serveur VPN dans l’un des 50 pays proposés pour protéger toutes vos activités sur Internet, grâce à un tunnel VPN sécurisé virtuel incluant un cryptage extrêmement fort, de type militaire. Votre adresse IP sera automatiquement remplacée par une adresse IP anonyme du pays que vous avez sélectionné. Et même votre fournisseur d’accès ne pourra identifier les sites web auxquels vous vous connectez.

Articles relatifs:

PENDANT LE MOIS DE LA CYBERSÉCURITÉ

2 ANS D'ABONNEMENT POUR €69,60 !