La fermeture de Liberty Reserve confirmée

La fermeture de Liberty Reserve confirmée

Cela a sonné comme une bombe sur les places de marché cybercriminelles où se vendent, s’achètent et se louent des numéros de cartes bancaires, mais aussi des malwares, des services de DDoS à la demande, des informations personnelles concernant des comptes paypal… Le fondateur de la monnaie virtuelle Liberty Reserve, plébiscitée par les cybercriminels pour son opacité (transactions anonymes, pas de vérification d’identité, aucune limite de transaction…) a été récemment arrêté en Espagne dans le cadre d’une investigation qui portait sur des accusations de blanchiment d’argent et impliquant notamment les autorités américaines. Liberty Reserve, qui est basé au Costa Rica, utilisait sa propre monnaie : son patron est ainsi accusé d’avoir blanchi plus de 6 milliards de dollars – ce qui réprésente 4,6 milliards d’euros. Le service agissait comme point central pour les échanges de cette devise qui échappait à toute régulation

Les groupes cybercriminels qui utilisaient Liberty Reserve pour leurs transactions illégales sont sous le coup de cette nouvelle. Car la cybercriminalité pourrait être fortement et rapidement impactée par le démantèlement de Liberty Reserve. En effet, les fonds seraient bloqués et donc perdus pour les cybercriminels, vu qu’ils ne pourraient pas les convertir en monnaie réelle.

Il existe depuis plus de dix ans des dizaines de monnaies numériques sur Internet. Elles sont pour la majorité d’entre elles chiffrées et peuvent servir à des échanges illégaux sécurisés ou se substituer à des services de paiement de monnaies classiques régulés, comme Paypal. La plupart de ces monnaies sont d’ailleurs décentralisées et les échanges sont maintenus par chaque utilisateur du réseau. Ce qui fait que supprimer un point n’efface qu’un élément dans un maillage généralement complexe. Dans le passé, Liberty Reserve avait remplacé WebMoney. La question est donc désormais de savoir qui va remplacer Liberty Reserve, car ce genre de plateforme permettant des paiements opaques ont une vraie utilité pour les cybercriminels.

Pour protéger votre connexion à Internet et vos données personnelles, utilisez un service VPN. Le VPN permet de réduire vos mouvements en ligne en remplaçant vos informations de routage, ce qui permet de cacher votre adresse IP. Les serveurs DNS sécurisés gardent secrètes les requêtes que vous effectuez, afin que personne ne puisse voir votre historique de navigation. Votre ordinateur est caché derrière les nombreux serveurs Le VPN : quand vous êtes connecté au VPN, personne ne peut accéder à votre ordinateur ou à votre appareil mobile, sans passer par les serveurs protégés du VPN.

Enfin, votre connexion Internet est cryptée avec un système très fort qui vous protège des pirates et des oreilles clandestines qui tentent d’écouter ou d’obtenir les informations sensibles vous concernant.

Articles relatifs:

Abonnez-vous aujourd'hui!

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 7 jours et profiter d'Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 114 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 7 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair