La face cachée d’internet

La face cachée d’internet

La face cachée d’internet, c’est ce que révèle un documentaire américain du nom de « The Most Dangerous Town : Where Cybercrime Goes to Hide » proposé par Symantec, la société de sécurité qui propose les logiciels Norton.

Et l’on en apprend beaucoup !

Ainsi, pour s’introduire dans votre ordinateur, ou celui d’une banque, les cybercriminels utilisent des outils informatiques hébergés sur un serveur dans un centre de données, quelque part au beau milieu des pages Internet. Ils emploient aussi des serveurs pour stocker les fichiers volés, ou simplement pour éloigner les menaces les plus banales comme les spams.

Dans les années 2000, on désignait comme « Bulletproof Hosters », les services des hébergeurs de nom de domaine qui offraient un niveau de confidentialité très élevé. Ces hébergeurs offraient leurs services de stockage sans questionner leurs clients et bien sûr refusaient de répondre aux demandes de retraits d’hébergement des autorités. Ainsi, les «Bulletproof Hosters » sont du coup devenus la cible des cybercriminels. D’autres entités font aussi depuis partie du folklore d’internet : CyberBunker, un abri anti-atomique datant de la Guerre entre les blocs Est-Ouest, The Pirate Bay, tout comme la plateforme Sealand, une base militaire au large des côtes britanniques, proclamée havre de paix des pirates informatiques libertaires.

Or, bon nombre de ces plateformes indépendantes ont été contraintes à fermer – soit par ce que les autorités les ont contraintes à cesser leur activité ou parce qu’elles ont fait faillite. De fait, les cybercriminels ont alors déménagé ailleurs leurs activités illégales.

Symantec, avec l’aide du journaliste d’investigation Heydon Prowse, ont enquêté sur l’évolution des repères des hackers dans ce documentaire.

Le problème pour les hébergeurs qui offrent des espaces de stockage sur le Web, est d’être tenus légalement responsable du type d’information stockée sur leurs réseaux. L’équipe de Norton explique que ces entreprises doivent donc travailler avec la police, car ils ne sont parfois pas au fait des opérations illégales qui se passent sur leurs serveurs.

L’enquête menée dans ce documentaire montre qu’aujourd’hui les cybercriminels ne se cachent plus dans des bunkers ou sur des plateformes offshore, mais préfèrent utiliser des plateformes d’hébergement légales et masquer leurs activités pour qu’elles paraissent légitimes aux yeux de tous, en mettant en place différents stratagèmes : ces derniers ont pour but d’opacifier les activités et de les masquer des autorités en cas de cyber attaques. L’autre technique découverte des hébergeurs corrompus est d’utiliser l’adresse d’un appartement inhabité et de la modifier quand la police vient frapper à la porte.

Pour masquer votre adresse IP et protégez vos appareils et vos connexions internet, optez pour les services du meilleur VPN qui vous permet de choisir votre pays de connexion. Quel que soit le pays où vous vivez, vous pouvez choisir de domicilier votre connexion dans l’un des 114 pays où l’accès n’est ni filtré, ni restreint. Vous serez ainsi en mesure d’accéder librement et dans l’anonymat aux sites de votre choix ou de consulter vos comptes bancaires en ligne, sans que quiconque puisse suivre vos mouvements sur Internet.

Vous pourrez aussi regarder le film ou la série du moment ou écouter la musique de votre choix ! Abonnez-vous dès aujourd’hui à Le VPN, pour surfer en toute liberté et en toute sécurité. Avec Le VPN, un internet sans limites s’ouvre à vous, pour surfer selon vos règles.

 

Articles relatifs:

Abonnez-vous aujourd'hui!

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 7 jours et profiter d'Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 114 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 7 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair