Le 28 janvier, c’est la journée Européenne de protection des données

Le 28 janvier, c’est la journée Européenne de protection des données

A l’occasion de la Journée Européenne de la protection des données, chez Le VPN nous avons décidé de vous expliquer un petit peu de quoi il retourne, car les notions derrières cette journée, sont importantes, et font réellement partie de notre cœur de métier.

Historique et fondement

Le 28 janvier 2006, la convention STCE est signée, elle est relative bien entendu à la protection des données, et le Conseil de l’Europe, décidera de faire de cette date la Journée Européenne de la Protection des Données. Aujourd’hui, cette journée a été adoptée par beaucoup de pays, en Europe et en dehors, transformant ainsi cet événement en journée internationale. On parle de plus en plus de Privacy Day.

Tous les ans, il est donc question pour les différents pays ayant adopté cette journée, d’effectuer divers actes de sensibilisation, qu’ils soient des campagnes publicitaires ou des actions éducatives dans les écoles. Cette convention sur la protection des données est en ce moment même en phase finale de refonte, et deviendra le RGPD, le Règlement Général sur la Protection des Données. Ce texte adopté le 14 avril 2016 deviendra applicable cette année, le 25 mai.

Les principes mis en avant par cette Journée Européenne de la protection des données concernent principalement ce que l’on appelle le « BIG DATA », c’est-à-dire, l’augmentation considérable, et le nouveau volume, des données à caractère personnel, qui sont collectées, traitées, et exploitées. Le but est donc de vous rappeler vos droits, et les devoirs de ceux qui récupèrent vos données.

Les principes à rappeler

Vous devez impérativement être prévenu lorsque vos données personnelles vont être captées en vue d’un traitement, et l’entreprise collectant ces données doit législativement obtenir votre autorisation.

Le second principe est que, les sociétés qui vont traiter, ou exploiter vos données doivent vous offrir le moyen technique de pouvoir rectifier vos informations personnelles, et même, en retirant explicitement votre consentement, un moyen de les effacer.

Une obligation importante des collecteurs et exploitants de vos données, et qu’ils doivent préalablement analyser, si, éthiquement, la collecte de ces données ne va pas à l’encontre des Droits de l’Homme.

Informez-vous et réduisez la collecte

Si Le VPN souhaite vous parler de cette journée, c’est bien entendu pour que vous effectuez la démarche de vous informer sur les risques que peuvent représenter ces collectes et ces traitements de vos données personnelles. Nos activités sur internet sont de plus en plus nombreuses, et il est réellement possible de dresser un portrait individuel de quasi chaque internaute.

Car si vous devez être informé que des données sont collectées, ce n’est pas encore toujours le cas, ou alors l’information est tellement cachée dans les CGU que vous l’ignorez.

L’utilisation d’un VPN performant peut énormément limiter la collecte de ces données, voir même l’empêcher. Ainsi vos informations personnelles ne serviront plus à vous traquer afin de vous proposer de la publicité ciblée.

Car c’est très souvent le but final de ces collectes, une utilisation commerciale ! Que certains très grands média sociaux soient gratuits ne choque pas grand monde, et pas plus de personnes ne s’interrogent sur comment des entreprises comme celles-ci arrivent à payer leurs factures, si leurs services sont gratuits. Et bien ils collectent toutes les informations que vous leur offrez généreusement, les compiles, en tirent des statistiques, qui seront revendues à des régies publicitaires qui pourront ainsi vous proposer des produits…

Le produit, c’est vous !

Le 28 janvier, pensez à Le VPN, et continuez de vous informer, mais surtout informez ceux qui ignorent les enjeux de la Protection des données personnelles, et expliquez-leur ce qu’est un VPN, ou envoyez les nous lire !

Articles relatifs:

Soldes de Fin d'Année

2 ANS D'ABONNEMENT LE VPN POUR €69,60 !