Google condamne mais entretient la censure

Google condamne mais entretient la censure

Eric Schmidt, le président du conseil d’administration de Google, vient d’évoquer sa conviction devant l’université américaine de Johns Hopkins : la censure sur Internet pourrait se tarir d’ici 10 ans. Le dirigeant a également affirmé qu’un meilleur usage du cryptage permettra aux utilisateurs de lutter contre la surveillance des gouvernements. Les propos d’Eric Schmidt ciblent, cela est clair, les régimes dictatoriaux ou ceux pratiquant un sévère contrôle d’Internet, comme la Chine ou la Corée du Nord.

Mais le sujet concerne aussi en premier lieu la société Google en tant que telle. Car le géant américain est directement impliqué dans la surveillance mise en place par la NSA, l’agence de sécurité américaine. Un document dévoilé dans le Washington Post, grâce à l’ex-consultant de la NSA Edward Snowden révélait récemment que l’agence de renseignement écoutait, via le programme Muscular, les communications entre les centres de données de Google. Le groupe avait alors promis de chiffrer toutes les communications entre ses centres de données.

Google s’est également prononcé pour une réforme urgente de la législation sur la confidentialité des communications, lors d’une audition au Congrès américain abordant le sujet des écoutes massives de la NSA. Le géant américain a aussi lancé une série d’initiatives pour protéger l’action des personnes souhaitant diffuser de l’information ou agir en faveur des droits de l’homme (Project Shield, uProxy ou Digital Attack Map).

Mais malgré ses louables efforts, Google joue aussi un rôle de censeur du Net, en raison de sa puissance parmi les moteurs de recherche. Un article publié par Numerama, qui se dit victime de censure, illustre bien l’ambivalence des positions de la firme américaine.

Pour éviter toute censure sur Internet, optez pour les services d’un VPN qui vous permettent de choisir votre pays de connexion. Où que vous viviez,  vous pouvez choisir de surfer librement, et sans limite, en domiciliant votre connexion dans l’un des 20 pays où l’accès n’est pas restreint. Vous pourrez ainsi accéder dans l’anonymat aux sites de votre choix, sans subir la censure ni les représailles qu’elle peut impliquer. Optez dès aujourd’hui pour Le VPN et profitez de sa nouvelle offre Le VPN Premium, pour surfer en toute sécurité.

Articles relatifs:

PENDANT LE MOIS DE LA CYBERSÉCURITÉ

2 ANS D'ABONNEMENT POUR €69,60 !