Fear the Walking Dead, une série captivante

Fear the Walking Dead, une série captivante

Fear the Walking Dead est la série d’épouvante que tout le monde attendait cet été et qui vient de démarrer sur AMC aux Etats-Unis et sur Canal + Séries. Et elle ne déçoit pas…

Le 1er épisode diffusé le 23 août a battu toutes les audiences américaines pour un lancement de série…

Le pitch de Fear the Walking Dead ? A Los Angeles, Nick, un jeune toxico, se réveille dans un squat puis est percuté par une voiture alors qu’il cherche à s’enfuir de la véritable scène de cauchemar où il a atterri. S’agit-il d’une hallucination ou de la réalité ? Si les personnages ne savent rien, le téléspectateur, lui, connaît les codes de l’épidémie. On suit les réactions des proches de Nick : Madison, la maman qui tente de refaire sa vie, Alicia, sa sœur, les autres étudiants de son lycée

La rumeur d’une mystérieuse épidémie est toutefois à la Une des médias… bref, la série offre un scénario plus qu’haletant mais possède aussi d’autres atouts :

On n’est pas déçu

La peur annoncée dans le titre est bien là omniprésente, avant l’horreur. Dans ce premier épisode, on découvre les prémices de l’apocalypse de zombies au travers d’une famille recomposée de Los Angeles. Histoire de ne pas décevoir les fans hardcore, les scénaristes ont placé une scène gore aux extrémités de leur intrigue. Entre les deux, on s’attache aux personnages, et on essaie de capter les indices du cauchemar qui s’annonce et qui sont bien positionnés dans l’intrigue.

Le casting est excellent
Le héros Nick est joué par Frank Dillane qui jouait l’ombrageux Tom Jedusor Jr dans le film Harry Potter et n’est autre que le fils de Stephen Dillane (Stannis dans Game of Thrones) il y a quelques années au cinéma. Il incarne à merveille les différentes facettes de ce jeune toxico tourmenté, halluciné, … LA star de ce premier épisode. Et peut-être bien d’une série au casting par ailleurs impeccable.

Une mise en scène captivante
Pour donner une tonalité différente au spin-off, ses créateurs ont mobilisé Adam Davidson, le réalisateur de séries qui a déjà à son actif Fringe, Treme, Big Love). Après une séquence d’ouverture quasi onirique, où le jeune Nick se réveille dans un squat, et découvre l’une de ses camarades toxico en train de dévorer un pauvre malheureux, il filme les derniers instants de Los Angeles avec élégance, sans chichi, distillant un savant suspense sans abuser des effets chocs. Mention spéciale à la BO mélancolique d’Atticus Ross qui met très bien en valeur l’intrigue. Pour le gore pur, par contre, on devra encore patienter…

Qui va mourir ? Qui va survivre ? Bref l’intrigue du 1er épisode de Fear the Walking Dead est très prometteuse.

Pour accéder sans délais à tous vos séries étrangères en VO, utilisez un VPN.

Grâce à nos serveurs VPN américains, vous pouvez ainsi profiter de tous les programmes TV et de tous les médias américains, comme si vous viviez aux Etats-Unis. Vous pouvez ainsi contourner les restrictions de géolocalisation et débloquer aussi Netflix USA dont l’accès est limité aux IP américaines.

Ne manquez aucune de vos émissions préférées en vous connectant à l’un de nos serveurs aux Etats-Unis. La connexion est ultra-rapide, et l’installation Le VPN valable sur tous vos appareils ne prend que quelques minutes.

Articles relatifs:

Offre Spéciale été

2 ans d'abonnement Le VPN pour €69,60!