Europol et Interpol lancent leur première conférence sur la cybercriminalité

Europol et Interpol lancent leur première conférence sur la cybercriminalité

Europol et Interpol viennent de tenir leur première conférence en commun sur la cybercriminalité dans le but de renforcer la coopération internationale pour relever les défis actuels et futurs dans la police cyberespace.

Plus de 250 professionnels ont assisté à cette conférence, le 24 Septembre et 25 au siège d’Europol à La Haye. Les participants venus de 42 pays, représentant plus de 80 organisations différentes, venus principalement des autorités en charge de l’application des lois, mais aussi inclus des professionnels d’ONG lié à la cybersécurité, le secteur privé et le milieu universitaire.

Internet facilite chaque jour la vie des consommateurs, mais implique également l’émergence de nouveaux types de cybercriminalité. Des experts internationaux ont d’ailleurs déclaré lors de la conférence Europol et Interpol sur la cybercriminalité que le manque d’application du droit à l’échelle internationale constitue une difficulté majeure dans la lutte contre la cybercriminalité.

« Nous sommes tous confrontés aux problèmes posés par l’évolution rapide d’Internet. Plus de 24 milliards d’appareils seront bientôt connectés à Internet 24h sur 24 et 7j/7. Des quantités considérables de données seront produites et partagées entre les ordinateurs portables, tablettes et téléphones portables. Ces données comprennent des informations sur notre comportement, comme notre localisation, notre santé, nos recherches sur Internet, etc. », a déclaré Troels Oerting, directeur du Centre européen de lutte contre la cybercriminalité.

Et d’après M. Oerting, la plupart des utilisateurs d’Internet ne sont malheureusement pas suffisamment informés sur la manière de protéger leurs appareils contre la cybercriminalité. Par ailleurs, les cybercriminels agissent à l’échelle internationale, au-delà de toute frontière et de toute loi.   « L’un des problèmes majeurs en matière de lutte contre la cybercriminalité est lié au fait que la législation varie d’un pays à l’autre. Les criminels commettent leurs méfaits dans un pays tout en n’y étant pas physiquement. Il est donc essentiel de développer la coopération entre les pays et la législation internationale si l’on veut lutter efficacement contre la cybercriminalité », a déclaré à Xinhua le directeur exécutif d’Interpol, Noboru Nakatani.

Rob Wainwright, Directeur d’Europol, a commenté: «La cybercriminalité est le meilleur exemple de la mondialisation du crime, ce qui explique pourquoi il est si important que les unités de lutte contre la cybercriminalité nationales utilisent les services que nous offrons. »

Noboru Nakatani, Directeur exécutif de CMII, a déclaré: «la cybercriminalité est un véritable crime transnational, il exige des solutions globales basées sur des valeurs universelles Aucune nation, aucune organisation internationale,  ne peut résoudre ce problème sur son propre territoire. Nous avons besoin d’une alliance mondiale pour lutter contre la cybercriminalité ». Europol et Interpol suivent cela de très près.

Pour nombre d’experts, il faut véritablement développer la coopération et la législation internationale pour anticiper sur ce que sera  l’avenir. A ce jour, les lois existantes dans de nombreux pays ne sont pas adaptées pour lutter contre la cybercriminalité et les criminels sévissent de plus en plus sur Internet, exploitant les lieux où les poursuites sont moins sévères et profitant de la difficulté à être repérés.

Cette conférence annuelle sur la cybercriminalité Europol et Interpol se tiendra alternativement à La Haye et à Singapour, où le nouveau Complexe mondial INTERPOL pour l’innovation (CMII) complexe est actuellement en construction.

Pour ne pas subir la cybercriminalité, protégez vos connexions sur internet via un service VPN : Le VPN crypte vos connexions sur Internet et garde privé les sites que vous visitez et les informations que vous laissez sur ces sites.
Chaque information que vous enverrez ira directement dans votre tunnel virtuel sécurisé. Avec le service Le VPN, vous pouvez facilement diriger votre trafic comme émanant de l’un des 20 pays disponibles. Votre ordinateur et votre mobile/tablette seront connectés au réseau internet de l’un de ces pays et personne ne pourra intercepter votre activité en ligne. Changer votre adresse IP simplement, grâce au service Le VPN, est l’une des étapes les plus importantes pour naviguer sur Internet de manière sure et anonyme.

Articles relatifs:

Offre Spéciale Printemps

2 ans d'abonnement Le VPN pour €69,60!