Quand la presse online veut vous obliger à souscrire à un abonnement : Comment contourner la limite de lecture ?

Quand la presse online veut vous obliger à souscrire à un abonnement : Comment contourner la limite de lecture ?

Depuis l’avènement et la généralisation d’Internet dans les foyers français, un effet pervers est rapidement apparu, la baisse progressive, mais considérable des ventes de la presse papier. L’information est maintenant partout, accessible très facilement et depuis chez vous, ou lisible directement sur votre smartphone.

La presse est passée au numérique

Les groupes propriétaires de presse écrite ont très vite compris le danger inhérent à ce changement de paradigme, et les différents journaux et magazines se sont donc tous mis à proposer leur contenu en ligne. C’était le seul choix stratégique pertinent pouvant éviter le dépôt de bilan de nombreux titres.

On a alors vu naitre plusieurs modèles économiques. Les gratuits, subventionnés par la publicité, proposant leurs articles gratuitement et générant leurs revenus grâce aux régies publicitaires. Les gratuits mais restreints, qui ne publient qu’une partie de leurs news en ligne, et conservent les autres pour leur parution papier. Les « sur abonnement », qui nécessitent donc un abonnement afin de pouvoir lire la totalité des nouvelles. Mais ce qui intéresse Le VPN aujourd’hui, est le modèle le plus récent. Ce dernier consiste à ne fournir qu’un certain nombre de lectures à l’internaute. C’est-à-dire, concrètement, que le visiteur aura un accès totalement libre au site de presse, du moins au début. Mais après un certain nombre d’articles lus mensuellement, 5, 10, 15, l’accès au contenu sera bloqué, et un message vous informera que vous avez atteint votre quota.

Mais avec des limitations

Ainsi pour pouvoir continuer vos lectures, il faudra passer par la caisse et souscrire à un abonnement au journal ou au magazine.

Cette limitation est basée sur quelque chose que vous devez commencer à bien connaitre à force de nous lire, l’adresse IP. Et comme vous le savez donc, avec les services de Le VPN, les limitations basées sur les adresses IP sont extrêmement faciles à contourner ! En l’espèce, il n’est même pas besoin d’expatrier virtuellement votre adresse, elle pourra très bien rester en France.

En effet, le site, ou l’application, va juste tenir une base de données, très simple, listant les adresses IP, et le nombre de fois où vous avez accédez au contenu du dit site, durant une période donnée (généralement mensuelle).

Que nous pouvons ôter

En changeant votre IP de X.X.X.X à Y.Y.Y.Y, vous créez tout simplement une nouvelle entrée dans cette base de données, et ainsi bénéficiez de droits d’accès tout neufs. Ainsi, si le nombre de lectures est limité à 5 articles, au bout de votre quota, utiliser Le VPN, vous permettra de lire à nouveau 5 articles.

Maintenant, effectuons un petit calcul très simple, nous avons 114 serveurs, donc vous pouvez avoir 114 IP, en plus de la vôtre, soit 115. 115×5=575. Vous passez ainsi de 5 articles maximum par mois (par exemple) à 20 par jour…

Second petit calcul très simple, l’abonnement à un journal (réel mais non nommé), qui pratique ce genre de restrictions, est en ce moment à 9.90€ par mois, car en promotion. L’abonnement à Le VPN est aussi en promotion actuellement à un prix de 69.60€ pour deux ans. Soit un service Vpn permettant d’accéder à des centaines d’articles de presse pour 2.90€ par mois…

Le calcul est assez rapidement compréhensible. Un abonnement Vpn sert à des dizaines de choses, souvent très utiles, parfois même nécessaires à votre sécurité, il ne s’agit pas uniquement de pouvoir lire des news. Mais il faut reconnaitre que c’est tout de même un gros plus.

Articles relatifs:

PENDANT LE MOIS DE LA CYBERSÉCURITÉ

2 ANS D'ABONNEMENT POUR €69,60 !