Connaissez-vous les cryptolockers ?

Connaissez-vous les cryptolockers ?

Dans les pays de l’ex-Union Soviétique, beaucoup de jeunes cadres en informatique ayant un bon niveau d’étude qui gagnent à peine leur vie sont approchés par des réseaux criminels.

On leur propose ainsi d’intégrer un réseau informatique mal protégé ou de voler 300 millions d’euros chez des sous-traitants de banques, mal sécurisés au Bangladesh ou en Inde.

«C’est effrayant, mais peut-être moins que ce que peuvent exécuter certains hackers comme, par exemple, explique le criminologue Xavier Raufer prendre le contrôle, depuis chez eux et en une heure, de l’ordinateur central d’une centrale nucléaire basée dans un pays où le système informatique est mal sécurisé».

Et nombre de ces hackers sévissent déjà dans les pays occidentaux, agissant aux dépens des entreprises comme des particuliers.

Ceux que l’on nomme les «cryptolockers» représentent aujourd’hui la nouveauté dans le monde des cybercriminels. Ils pourraient bientôt faire des ravages dans le monde entier.

Ils sont en général basés en Russie ou en Ukraine : ces génies de l’informatique développent des virus tenaces qui chiffrent et paralysent à distance documents et fichiers personnels afin de les rendre inaccessibles pour leurs utilisateurs.

Ces derniers doivent donc payer une rançon pour débloquer leur ordinateur et récupérer leurs données. «L’argent est d’ailleurs souvent exigé en Bitcoin, cette monnaie électronique difficilement traçable, notamment utilisée sur des sites de ventes de drogue», indique le colonel Éric Freyssinet, chef de la division de lutte contre la cybercriminalité de la Gendarmerie française. En général, la rançon demandée est de 2 à 4 Bitcoins, dont la valeur individuelle se situe autour de 680 euros.

Après s’en être essentiellement pris aux entreprises avec des serveurs sur internet, les «cryptolockers» attaquent désormais les ordinateurs des particuliers. Le virus, diffusé via des clefs USB infectées, des liens internet et des messages publicitaires piégés, a déjà frappe des pays comme la Grande-Bretagne et les États-Unis : 1 300 attaques ont déjà été recensées dans ces deux pays. La France représente le sixième pays le plus touché au monde par ce virus.

Pour ne pas subir la cybercriminalité, optez dès aujourd’hui pour un VPN : Le VPN vous permet de crypter vos connexions sur Internet et de garder privé les sites que vous visitez et les informations que vous laissez sur ces sites.

Chaque information que vous enverrez ira directement dans votre tunnel virtuel sécurisé. Avec le service Le VPN, vous pouvez facilement diriger votre trafic comme émanant de l’un des 50 pays disponibles. Votre ordinateur et votre mobile/tablette seront connectés au réseau internet de l’un de ces pays et personne ne pourra intercepter votre activité en ligne. Vous pourrez télécharger tout le contenu que vous souhaitez et accéder à tous les sites bloqués, sans risque. Changer votre adresse IP simplement via le service Le VPN est l’une des étapes les plus importantes pour naviguer sur Internet de façon sure et anonyme.

Articles relatifs:

Regardez les Jeux Olympiques en direct partout dans le monde

2 ans d'abonnement Le VPN pour €2,90/mois