Les messages privés de 81 000 comptes Facebook dans la nature ?

Les messages privés de 81 000 comptes Facebook dans la nature ?

Que diriez-vous si demain, certains des messages privés que vous vous envoyés avec vos proches étaient publiés en ligne, aux yeux de tous ? Les messages échangés avec vos amis, votre famille, votre employeur, votre compagnon ou votre compagne ? Les messages privés de vos comptes Facebook !

Des comptes Facebook compromis !

Et bien c’est peut-être déjà le cas, ou cela risque de l’être bientôt ! En effet, l’antenne russe de la BBC c’est rendu compte que les messages privés Facebook de 81 000 comptes étaient en vente sur le net.

Une vente, qui, si on en croit son vendeur, pourrait être encore plus importante, puisque ces 81 000 comptes sont présentés comme étant un échantillon, le vendeur se ventant d’avoir à sa disposition les messages privés de 120 millions de comptes !

A l’heure où nous écrivons ces lignes, nous savons maintenant qu’il est peu probable que ce chiffre de 120 millions soit réel, les experts en sécurité affirment que si c’était le cas, Facebook se serait rendu compte de quelque chose de lui-même. Mais 81 000 comptes compromis, c’est déjà beaucoup !

D’où viennent les infos de ces comptes Facebook ?

Il s’agirait de comptes provenant principalement de Russie et d’Ukraine, mais aussi d’autres endroits comme les Etats-Unis, d’Amérique du Sud et de quelques pays d’Europe. A l’heure actuelle, nous ne savons pas avec certitude si des comptes français ont été compromis.

Les messages privés étaient en vente au prix de 10 centimes le compte, mais l’annonce de vente a été pour le moment retirée. Qui dit message privé de Facebook, dit bien évidemment toutes les informations auxquelles on ne pense pas en premier lieu mais qui peuvent être présentes dans ce genre de données, photos privées, informations confidentielles…

Le chef de produit chez Facebook, Guy Rosen, affirme que cette fuite n’est pas liée aux derniers événements connus par le réseau social. Il affirme plutôt que ces messages privés auraient été dérobés par des extensions de navigateur malicieuses. Cette hypothèse semble être, pour le moment, la plus plausible.

Il ne s’agirait donc pas d’un piratage de Facebook à proprement parler, mais plutôt d’un vol, soit directement des messages, soit des identifiants de connexion au réseau social, depuis l’ordinateur des clients. En d’autres mots, le système de sécurité de Facebook n’a pas été mis à mal. Les éditeurs des différents navigateurs proposant des magasins d’extensions ont de leur côté vérifié que leur plateforme ne proposait plus les extensions suspectées du vol.

Vigilance et protection

Ce vol de messages, est un nouveau point noir pour le réseau de Marc Zuckerberg, qui accumule depuis maintenant une année les problèmes et les failles de sécurité. Ce qui n’arrange pas l’image que les utilisateurs, peuvent avoir du site…

Rappelons, à toutes fins utiles, que vous ne devriez pas installer de logiciels ou d’applications pouvant sembler douteux, ou dont la provenance n’est pas certaine. Même si ce produit est disponible sur le magasin officiel de votre matériel ou de votre logiciel. Rappelons également que l’usage d’un VPN puissant et à jour technologiquement, tel que celui de Le VPN, est une couche sécuritaire supplémentaire aux méthodes traditionnelles, et que le chiffrement de vos données obtenu par ce biais évite bien des déconvenues !

Articles relatifs:

Abonnez-vous aujourd'hui!

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 7 jours et profiter d'Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 114 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 7 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair