Chiffrement : fonctionnement et enjeux

Chiffrement : fonctionnement et enjeux

Aux États-Unis, le bras de fer continue entre Apple et le gouvernement, qui souhaite le déchiffrement des informations contenues dans le portable d’un terroriste. Réduire l’efficacité du chiffrement, serait-ce aller dans le sens de la sécurité collective ?

De chaque côté de l’Atlantique, le chiffrement semble être le nouvel ennemi public n°1. Aux Etats-Unis, Apple est sommé par le FBI de casser son propre système de sécurité pour permettre l’accès en clair aux données chiffrées stockées dans le téléphone portable d’un terroriste. En France, les initiatives parlementaires de tous bords se multiplient.

A quoi donc sert le chiffrement ? Il permet de rendre inintelligible un document ou des données, en les transformant en une suite de caractères que quiconque ne peut comprendre sans avoir la clé de déchiffrement. Les particuliers l’utilisent pour protéger la confidentialité de leurs communications ou téléchargements et les entreprises pour protéger leurs secrets industriels et commerciaux.

Et pendant ce temps-là, les cas de cyberattaques n’ont jamais été aussi nombreux : d’après diverses études, en 2014 237 millions d’attaques informatiques ont eu lieu contre 500 000 en 2004. Le coût moyen pour une entreprise serait de 773 000 euros sans compter qu’il lui faut 9 semaines en moyenne pour rétablir son fonctionnement normal. D’après Kapersky, la société spécialisée en sécurité informatique, les internautes français et allemands sont de fait les plus exposés aux attaques dites de « rançongiciel » : il s’agit d’introduire un logiciel malveillant dans l’ordinateur d’un internaute pour bloquer et crypter les données qui y sont stockées en demandant le paiement d’une rançon pour les débloquer.

Le chiffrement s’est effectivement développé ces dernières années, car il représente l’un des outils les plus complets et efficaces pour optimiser le niveau de sécurité des réseaux internet, contre ces menaces protéiformes qui se développent. Cette méthode de protection des données a aussi été plébiscitée suite aux excès de la surveillance de masse qu’avait mis en place la NSA, qu’Edward Snowden avait dévoilée. L’ampleur de cette cyber-surveillance a conduit en octobre 2015 la plus haute autorité judiciaire européenne à invalider les accords appelés « Safe Harbor »: ils définissaient la libre circulation des données entre l’Union européenne et les Etats-Unis .

Le chiffrement est promis à un bel avenir…

Utilisez un service VPN pour vous protéger des cybercriminels. De cette façon, vous vous assurez qu’aucune personne mal intentionnée n’écoute et n’utilise les données que vous envoyez, même lors d’une connexion internet non protégée. Vous évitez que vos mots de passe bancaires, vos comptes e-mail ou vos profils de réseaux sociaux soient interceptés et exploités à votre insu.

Notre service Le VPN code votre connexion internet par un chiffrement d’une grande complexité, en utilisant l’algorithme AES-256, qui empêche toute interaction avec vos données personnelles, même si votre connexion a été compromise ou interceptée. Chaque information que vous envoyez ira directement dans votre tunnel virtuel sécurisé. Avec Le VPN, vous pouvez facilement diriger votre trafic en choisissant un serveur dans l’un des 114 pays disponibles. Ainsi, vous vous assurez  les services du meilleur VPN disponible pour une connexion Internet sécurisée, depuis votre ordinateur, tablette ou smartphone.

Offre Spéciale Printemps

2 ans d'abonnement Le VPN pour €69,60!

Laisser une répone