Après WeChat, Google bloqué en Russie

Après WeChat, Google bloqué en Russie

Depuis le début de l’année, le gouvernement russe a montré qu’il voulait intensifier la cybercensure. Il cible les VPN mais aussi les moteurs de recherche concurrents de Yandex et aurait bloqué Google.

Une loi contre les VPN

Le gouvernement russe veut étendre sa maîtrise des sites bloqués en frappant les services qui fournissent des solutions de rechange. Ainsi, on a su en avril qu’un nouveau projet de loi élaboré par le gouvernement ciblerait les VPN et autres services permettant l’anonymat pour accéder aux domaines bloqués. S’ils ne suivent pas la nouvelle loi, ils seront eux aussi bloqués. Les moteurs de recherche, notamment Google, seront également soumis à des sanctions s’ils renvoient vers des sites interdits.

La Russie est en train de devenir un leader mondial des sites bloqués. Des dizaines de milliers de ressources sont maintenant bloquées dans le pays pour des motifs de violation du droit d’auteur entre autres.

Bien sûr, les citoyens russes ne sont pas toujours prêts à être contraints par leur gouvernement, alors un grand nombre de personnes trouvent régulièrement des moyens de contourner les blocages des ISP. Les outils et les méthodes déployés sont en grande partie les mêmes que ceux utilisés en Occident, notamment avec les VPN ou proxies.

Le plan de la Russie consiste à émettre une interdiction à l’échelle nationale des systèmes et des logiciels qui permettent aux internautes de contourner les blocages de sites précédemment approuvés par le responsable de télécommunications Roskomnadzor. Cela signifie que si un VPN, un proxy ou un outil similaire débloque le site torrent RuTracker, par exemple, il enfreindra la loi. En conséquence, il se trouvera également sur la liste de sites interdits en Russie.

Le projet de loi offre toutefois aux VPN et aux fournisseurs indirects une certaine marge de manœuvre. S’ils sont configurés pour empêcher l’accès à tous les URLs présents dans la liste des ressources interdites en Russie, ils pourraient alors éviter les problèmes juridiques.

La Russie qui a son propre moteur de recherche Yandex, veut éviter que les liens sur les sites interdits n’apparaissent dans les résultats de recherche, car le gouvernement pense que cela encourage les gens à accéder à du contenu interdit.

Le nouveau projet de loi prévoit un nouveau cadre qui obligera les moteurs de recherche à supprimer ces liens. Ne pas le faire pourrait entraîner des amendes allant jusqu’à 12 400 $ par infraction, ce qui est clairement un problème important pour des sociétés comme Google et le géant local de recherche Yandex.

« Même si la référence à une ressource [censurée] apparaît dans les résultats de recherche, cela ne signifie pas qu’en cliquant dessus, l’utilisateur y aura accès, s’il est déjà bloqué par les FAI ou d’une autre façon », selon le porte-parole Yandex.

« Naturellement, nous sommes contre la propagation de contenus illégaux, mais la loi ne viole pas les droits et les libertés des citoyens de pouvoir accéder à l’information », explique Sergey Grebennikov, directeur du Centre public régional des technologies Internet.

Le blocage de WeChat

En mai, La Russie annoncé qu’elle allait renforcer le blocage de l’accès à l’application chinoise des réseaux sociaux WeChat, développée par Tencent Holdings, pour ne pas avoir donné les coordonnées du responsable de la communication en Russie. L’accès à la plateforme de médias sociaux la plus populaire en Chine est restreint depuis le 4 mai. En 2016, la Russie a bloqué le réseau social américain LinkedIn, qui appartient à Microsoft, pour violation d’une loi qui exige que les données sur les citoyens russes soient stockées sur des serveurs russes.

Ces derniers jours, certains FAI ont commencé à bloquer Google.ru en Russie.

Comment débloquer Google ou tout site bloqué avec un VPN ?

  • Inscrivez-vous à notre service Le VPN.
  • Installez le logiciel VPN sur votre ordinateur personnel ou votre appareil mobile.
  • Connectez-vous à un serveur VPN dans un pays voisin qui ne bloque pas les services Google ou les sites censurés auxquels vous voulez accéder. Par exemple, ceux qui vivent en Russie devraient essayer un serveur VPN en Allemagne ou en Pologne
  • Lancez votre navigateur et commencez à profiter d’un Google entièrement débloqué !

Le VPN est un excellent moyen de contourner les restrictions de contenu et de région : le VPN est un top VPN qui offre une solution efficace et fiable combinant un excellent chiffrement, une protection contre les fuites de DNS et une politique d’anonymat complet (pas de journal des connexions).

Offre Spéciale été

2 ans d'abonnement Le VPN pour €69,60!

Laisser une répone