Alphabet de Google déjà bloqué en Chine

Alphabet de Google déjà bloqué en Chine

Le changement de nom de la maison mère de Google pour Alphabet le 10 août a fait beaucoup coulé d’encre dans les médias et boosté l’action du géant américain à Wall Street. Cette restructuration surprise va en effet mettre sous la bannière de cette nouvelle entité l’ensemble des entreprises Google, comme X Lab, qui développe un service de livraison par drone, mais aussi ses branches investissements « Ventures » et « Capital », et bien sûr le traditionnel moteur de recherche Google.

Dès le lendemain de cette annonce, le régime chinois a bloqué le site derrière sa « Grande Muraille », le fameux pare feu qui garantit la censure chinoise sur internet. Dès que le domaine utilisé par Alphabet abc.xyz a été actif, il a immédiatement été retiré de l’internet chinois.

Pour l’instant, le site ne contient qu’une lettre des fondateurs de Google. « Sergei et moi même l’avions écrit il y a 11 ans, « Google n’est pas une entreprise comme les autres » », a écrit Larry Page en guise d’introduction.

Le célèbre moteur Google est bloqué en Chine depuis 2010. Ce n’est malheureusement pas le seul site du groupe américain à ne pas pouvoir accessible aux citoyens chinois. En décembre 2014, le service de messagerie Gmail arrêtait définitivement son en Chine. Selon le site High Tech 9to5Google, d’autres produits et services du géant sont « presque entièrement bloqués ». Ainsi, les utilisateurs de smartphones Androïd ne peuvent pas télécharger plusieurs applications de Google Play Store en Chine.

Les internautes chinois sont depuis longtemps bloqués sur Facebook, Twitter ou Instagram. Sans l’utilisation d’un VPN pour contourner la « Grande Muraille » de l’Internet chinois, les internautes ne peuvent pas accéder aux informations et médias étrangers que sont le New York Times, le Wall Street Journal, Reuters, ou même Wikipédia et Epoch Times.

Idem pour les sites de vidéo et de musique : la Chine vient en effet de censurer sur internet 120 chansons que le gouvernement juge « immorales » et « illégales ».

Pour contourner efficacement la censure sur Internet, sans représailles, optez pour les services d’un VPN qui vous permettent de choisir votre pays de connexion. Quel que soit le pays où vous vivez, vous pouvez choisir de domicilier votre connexion dans l’un des 50 pays où l’accès n’est ni filtré, ni restreint. Vous pourrez alors accéder dans l’anonymat aux sites de votre choix, notamment aux sites bloqués dans votre pays, sans que quiconque puisse suivre vos mouvements sur Internet. Optez dès aujourd’hui pour Le VPN et profitez de l’offre Le VPN Premium, pour surfer en toute liberté et en toute sécurité.

Regardez les Jeux Olympiques en direct partout dans le monde

2 ans d'abonnement Le VPN pour €2,90/mois

Laisser une répone