Adwares contre VPN : qui remportera la bataille ?

Adwares contre VPN : qui remportera la bataille ?

Les adwares, ou logiciels publicitaires, sont dans une position assez étrange lorsqu’il s’agit de sécurité en ligne. Ils ne peuvent pas être qualifiés de programmes malveillants et ils ne sont pas forcément dangereux pour votre appareil. En revanche, ils sont toujours ennuyeux.

D’une manière générale, il n’y a pas de solution idéale pour empêcher votre appareil de recevoir des publicités non sollicitées. Les bloqueurs de publicités fonctionneront pour les sites importants comme YouTube ou Google Chrome, mais il n’existe pas d’approche unique de tout bloquer.

De plus, certains bloqueurs de publicités font étrangement défaut. Par exemple, si vous surfez avec Chrome, il n’existe aucun moyen de bloquer les publicités depuis les appareils iOS.

La meilleure chose à faire pour la plupart des utilisateurs consiste à opter pour un VPN payant afin d’éviter les inconvénients des logiciels publicitaires susceptibles de nuire aux appareils. Les fournisseurs comme Le VPN proposent des applications pour Android, iOS et de nombreuses autres plateformes, comme un VPN pour Fire TV. Celles-ci permettent de protéger tous ces appareils par le biais d’un serveur pratiquement impénétrable et d’un chiffrement digne des réseaux militaires.

L’essor des adwares

Les adwares constituent un concept relativement nouveau.

Alors que les applications et les programmes sont devenus de plus en plus faciles à concevoir et à distribuer, la plupart des développeurs se sont retrouvés dans l’incapacité de vendre leurs produits au beau milieu d’une nuée de logiciels gratuits. La publicité est donc apparue comme un moyen astucieux de tirer profit d’un produit sans le facturer directement.

Mais cela a posé de nombreux problèmes, tant pour les utilisateurs que pour leur cybersécurité.

Les publicités qui sont incluses dans les adwares ne sont généralement pas contextualisées ou définies par le concepteur. Ces annonces emploient des cookies et d’autres logiciels de suivi afin de déterminer ce que les utilisateurs veulent voir et ainsi leur diffuser des annonces spécifiques.

Les adwares sont-ils dangereux ?

Adwares contre VPN : qui remportera la bataille ? | Le VPN

Les publicités peuvent être ennuyeuses, mais comme le logiciel est gratuit, ce n’est pas l’inconvénient principal. Le problème concerne les données collectées par les publicités et les logiciels, une situation qui peut s’avérer très risquée pour votre appareil.

Les informations recueillies par les adwares transitent en effet par les serveurs de développeurs qui ne disposent pas toujours d’une sécurité optimale. C’est ici que ces informations, qui peuvent être relativement substantielles, sont susceptibles d’être piratées et collectées par différents types de criminels.

Enfin, un nombre pléthorique de publicités peut ralentir ou saturer votre appareil, transformant alors l’adware en bloatware, c’est-à-dire un logiciel qui utilise une quantité excessive de ressources système.

Les menaces liées aux adwares

Il y a trois types de problématiques différentes lorsqu’il s’agit d’adwares. Dans chacun des cas, vos renseignements personnels peuvent être recueillis et utilisés à mauvais escient pour diverses raisons.

Le premier danger provient des développeurs eux-mêmes. En effet, toutes les entreprises ne présentent pas des antécédents satisfaisants en matière de sécurité des données. Celles-ci sont susceptibles de collecter et de revendre certaines informations afin de rentabiliser leur activité.

De plus, les voleurs et revendeurs de données peuvent pirater leurs serveurs afin de dérober ce dont ils ont besoin. Dans de tels cas, vos données personnelles peuvent faire l’objet d’échanges commerciaux sans que vous ou le concepteur en soyez conscients.

Une fois que des informations tombent entre de mauvaises mains, elles peuvent mettre en danger votre sécurité, tant d’un point de vue numérique que dans la vie réelle.

Surveillance

Bien que les plateformes essaient de superviser autant que possible les applications qu’elles hébergent, la quantité impressionnante fait qu’il est compliqué d’assurer une sécurité totale. De plus, certaines applications peuvent être téléchargées directement et ne sont donc pas contrôlées.

Il devient alors possible pour le développeur d’utiliser des adwares à des fins de surveillance. Les applications qui accèdent à votre appareil peuvent transmettre votre adresse IP, ainsi que d’autres données, et le concepteur peut dès lors les collecter.

Par ailleurs, dans certains pays, cette pratique est parfaitement légale.

Commerce de données

Qu’elles aient été collectées en toute connaissance de cause ou piratées, les données sont de plus en plus échangées, quelle que soit leur source.

Vos renseignements personnels sont précieux pour les gouvernements, les entreprises et les criminels, et il y a de grandes chances que des membres de ces entités étudient votre comportement en ligne.

Bien que le résultat ne soit pas toujours catastrophique, les risques sont trop importants pour ne pas être attentif à la collecte et à l’échange des données personnelles.

Sécurité personnelle

Tous les adwares recueillent des informations. Mais, dans certains cas, ces renseignements peuvent être beaucoup plus nombreux que vous ne le pensez.

Les données de localisation, ainsi que les informations bancaires, peuvent toutes être reliées aux cookies HTTP contenus dans l’application. Voilà un beau cadeau offert à toute entité malveillante en ligne.

Comment un VPN fait-il obstacle à ces problèmes ?

L’utilisation d’un VPN est un moyen facile de prévenir tout danger lié aux adwares en ligne. Même si vous continuerez de recevoir des publicités sur votre appareil, aucune donnée sensible ne pourra être collectée.

Toutefois, il est indispensable de n’utiliser que des fournisseurs de VPN payants. En effet, avec un simple serveur proxy ou un VPN gratuit, vous pourriez avoir les mêmes problèmes que si vous n’aviez aucune protection. En revanche, grâce à des fournisseurs payants comme Le VPN, vous pourrez passer par des serveurs de confiance et des chiffrements robustes.

Mauvaise direction

La première couche de protection d’un VPN est la mauvaise direction indiquée par le serveur. Comme votre adresse IP est masquée, toutes les données collectées seront brassées avec celles de tous les autres utilisateurs qui passent par ce serveur.

En fin de compte, il en résulte un obscur mélange de données, où il devient impossible de déterminer avec précision qui est l’utilisateur principal.

Blocage des cookies

Même si vous continuerez toujours de recevoir des cookies, la communication entre ceux-ci et l’application sera réduite.

De plus, tous les cookies malveillants seront bloqués et supprimés automatiquement par la protection du serveur VPN. Cela rend la collecte de données impossible. Et toute donnée qui pourrait tout de même être recueillie sera tout simplement inutilisable.

Chiffrement

Comme la communication entre l’utilisateur et le serveur VPN est chiffrée, il devient impossible pour quiconque d’utiliser un adware pour se greffer sur cette communication.

Cette fonctionnalité revêt une importance particulière lorsqu’il s’agit d’applications tierces non testées.

Conclusion

Les publicités sont parfois ennuyeuses, mais elles peuvent aussi devenir très dangereuses.

Heureusement, si vous utilisez un fournisseur de VPN payant comme Le VPN, tous les risques qui en découlent seront atténués.

Elles seront toujours agaçantes, mais au moins, elles seront sûres.

Abonnez-vous aujourd'hui!

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 7 jours et profiter d'Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 120 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 7 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair

Laisser une répone