Arrivera-t-on à la publication des adresses IP à côté des commentaires ?

Arrivera-t-on à la publication des adresses IP à côté des commentaires ?

Il y a une news ayant attrait à l’informatique, et plus particulièrement à l’anonymat sur Internet, qui a beaucoup fait causer cette semaine, c’est celle relative à la publication de l’adresse IP des auteurs de commentaires sur les sites web.

Mardi 27 février, la députée Isabelle Rauch a transmis une question écrite au secrétaire d’Etat au Numérique, afin de lui demander, s’il était envisageable, que l’adresse IP soit publiée, en même temps qu’un commentaire. Ceci afin de lutter contre les commentaires malveillants, qui fleurissent un peu partout sur le réseau.

Les faux avis

Quand Mme Rauch parle d’avis malveillants, elle fait référence, principalement, aux faux avis publiés sur certains sites web, comme ceux donnant des avis sur la restauration, l’hôtellerie, les voyages… Il est important de comprendre que, sur ce type de sites, beaucoup d’avis sont écrits par la concurrence, ou, dictés par elle à des entreprises spécialisées dans la rédaction de ce type d’avis.

Et pour responsabiliser les rédacteurs de ces textes, voire supprimer ce type de commentaires, l’idée de la députée, est que l’adresse IP de celui qui laisse son avis, soit publiée, en même temps que le commentaire. L’adresse IP, pour mémoire, est l’adresse informatique qui permet d’identifier, de manière unique, votre routeur (pour faire simple), et donc, son propriétaire, sa zone géographique, son FAI…

  1. Mounir Mahjoubi, le secrétaire d’état chargé du numérique, dispose de deux mois pour apporter une réponse à l’interrogation de Mme Rauch. Mais les différents acteurs du secteur ont déjà une petite idée de ce qu’elle sera.

Impossibilité et moyens de contournement

Pour commencer, la CNIL considère que l’adresse IP est une information relevant du domaine des données personnelles, il serait donc très difficile qu’elle soit publiée aux yeux de tous. Ensuite, et c’est là que Le VPN intervient, proposer ce genre de procédure, démontre que certains méconnaissent, encore bien trop, certains aspects de la technicité d’internet.

Il serait très facile, si une telle mesure venait à être mise en place, de la contourner, et d’afficher une adresse IP différente de la sienne. En utilisant un VPN ou un proxy par exemple. Si tant est que la Cnil aurait autorisé cette publication… Ces solutions de contournement, paraissent tellement évidentes à ceux qui sont au fait de ce qui se fait dans le domaine de la sécurisation, que Mme la députée a été la risée des différents réseaux sociaux, depuis cette annonce. Car l’objet de cette demande est à l’encontre même du principe intrinsèque d’un Vpn. En plus de crypter vos données, entre un point A et un point B, en faisant intervenir un serveur tiers, qui tiens le rôle d’intermédiaire, le service Vpn changera votre IP publique, puisque celle-ci sera celle de son serveur.

Cette question de la députée Rauch, n’obtiendra pas de réponse positive, puisqu’il n’y a pas de réponse compatible avec les possibilités technologiques actuelles. Mais si un jour, de telles contraintes devaient être imposées aux internautes, vous vous rappellerez, qu’aujourd’hui Le VPN vous en avez parlé, et que nous proposons la technologie permettant de ne pas se soumettre à de tels dictâtes liberticides et non respectueux de votre vie personnelle.

Articles relatifs:

Offre Spéciale été

2 ans d'abonnement Le VPN pour €69,60!