Vers la suppression de la loi Hadopi en France

Vers la suppression de la loi Hadopi en France

La loi Hadopi en France

La loi Hadopi en France contrôle les internautes qui téléchargent des films ou de la musique de façon illégale. Elle a été sujet à beaucoup de controverses depuis sa mise en place début 2011 et est désormais victime de son mauvais bilan. Elle s’avère notamment être un gouffre budgétaire, selon des chiffres publiés en mai dernier.

La Hadopi en France, l’organisme en charge d’appliquer la loi serait en effet déficitaire, vu que, selon le site PC Impact, pour un euro de subvention du ministère de la Culture, la Haute autorité en dépense 1,07. En 2013, la Hadopi a été subventionnée à hauteur de 8 427 600 euros (contre 11 millions d’euros en 2012, soit une baisse de 23,4 %).

La suppression d’Hadopi en France est à l’étude. Le rapport Lescure rendu public au printemps proposait la suppression pure et simple de cette loi, mais d’autres mesures sont aussi étudiées. La ministre de la Culture Aurélie Filippetti a annoncé ce 9 juillet qu’un décret avait été signé afin de supprimer la coupure d’accès à internet en cas de téléchargement illégal. « En cas de condamnation, le juge ne pourra plus prononcer de peine complémentaire de coupure d’accès à internet », s’est réjouie la ministre.

Selon le nouveau texte publié au Journal Officiel, « seule une peine d’amende pourra désormais être prononcée pour l’infraction de négligence caractérisée ». Hors, cette peine n’avait été appliquée qu’une fois depuis sa mise en place de la loi Hadopi en France. Un tribunal de Seine-Saint-Denis avait condamné mi-juin un internaute à 15 jours de suspension d’accès à internet pour avoir téléchargé illégalement.

Mais pour la ministre de la culture, c’est « une grande victoire pour l’ensemble des citoyens français » car cette peine était pour elle jugée « inadaptée au monde qui est le nôtre » et « attentatoire aux libertés individuelles ». La suppression de cette peine ne remettrait toutefois pas en cause le désir du gouvernement français de de protéger les droits. En cas de téléchargement illégal, « la réponse graduée va être fortement réaménagée et la loi Hadopi en France va être supprimée », a-t-elle certifié.

Cette nouvelle approche vise à lutter contre les sites internet qui gagnent de l’argent via le piratage, en se concentrant sur le fournisseur plus que l’internaute. Hadopi, l’organisme de contrôle derrière la loi en trois étapes, disparaîtra à terme. Même si des amendes sont maintenues pour ceux qui recourent au piratage en ligne. Un texte de loi devrait être examiné fin 2013 ou début 2014.

Pour protégez vos téléchargements et votre identité, optez pour Le VPN et gardez vos méthodes de téléchargement. Ainsi vous ne serez pas connecté à Internet mais seulement au serveur VPN sécurisé. Toutes les données passant entre vous et nos serveurs seront cryptées par un algorithme complexe de type AES-256 et les serveurs Le VPN protègeront votre identité du réseau extérieur. Le VPN réduit vos traces en ligne et protège vos données de toute interception.

De plus, Le VPN est indépendant du logiciel que vous utilisez et protège ainsi tout votre trafic, peu importe que vous utilisiez uTorrent, Emule ou un autre logiciel.

Le VPN ne permettra à quiconque, même à votre fournisseur d’accès, d’intercepter le téléchargement ou de détecter si quelque chose a été téléchargé. Vous pouvez ainsi télécharger sans risque et en toute liberté ce que vous souhaitez.

Articles relatifs:

Offre Spéciale été

2 ans d'abonnement Le VPN pour €69,60!