Conseils de cybersécurité pour les travailleurs à distance et nomades numériques

Conseils de cybersécurité pour les travailleurs à distance et nomades numériques

Le fait de travailler ailleurs qu’au bureau s’est rapidement transformé pour passer d’un mode de vie bizarre en un mode de travail ordinaire. Aujourd’hui plus que jamais, vous pouvez rencontrer des bureaux et des équipes qui vivent aux quatre coins de la planète. Cependant, cela présente aussi quelques inconvénients. Il convient donc de suivre quelques conseils de cybersécurité destinés aux travailleurs à distance et aux nomades numériques (digital nomads) afin de protéger ce nouveau « mode de vie ».

De manière générale, trois règles fondamentales sont devenues la base de ces deux types de vie :

  1. Faire profil bas
  2. Respecter votre temps et celui de vos clients
  3. Votre nom est la seule chose que vous avez vraiment

Le dernier point peut sembler tout droit sorti du Far West, mais il a toujours été pertinent dans le monde des affaires. Votre nom reflète la façon dont vous traitez les personnes avec lesquelles vous travaillez. Vous pouvez bâtir votre portefeuille pendant des décennies et tout ternir avec une seule fuite de données d’un client.

Heureusement, il existe des moyens d’éviter cela assez facilement. Grâce à des fournisseurs de VPN mobile de qualité comme Le VPN, vous serez sûr de laisser une empreinte numérique minime où que vous soyez. Après cela, il ne tiendra qu’à vous de faire en sorte d’être organisé, même lorsque vous voyagez à travers les îles d’Asie du Sud-Est.

Quelle différence entre les nomades numériques et les travailleurs à distance ?

Cybersécurité pour travailleurs à distance et nomades numériques. | Le VPN

D’un point de vue extérieur, ces deux groupes peuvent se ressembler. Les travailleurs à distance peuvent eux aussi choisir de travailler depuis un café près de chez eux ou à l’extérieur quand la météo le permet. Mais lorsqu’il s’agit de risques de cybersécurité, ils sont très différents.

À savoir que les travailleurs à distance n’ont généralement qu’un seul client, leur employeur, ou une petite poignée de personnes avec lesquelles ils travaillent sur des projets à long terme. Par ailleurs, ils vivent habituellement dans un seul logement avec leur famille.

Pour les hackers et les cybercriminels, les travailleurs à distance constituent donc une cible beaucoup plus fixe. S’ils sont visés, il y a plus de chances que leur sécurité soit compromise à un moment ou à un autre.

Le bon côté des choses, c’est que les travailleurs à distance ont des coûts moins élevés et des capacités de défense plus importantes. Si vous disposez d’un bureau à domicile, vous pouvez bâtir un système de cybersécurité efficace que vous ne devrez mettre à jour qu’une fois par an environ.

Les nomades numériques sont plus difficiles à suivre et pratiquement impossibles à isoler, même s’ils ne disposent que d’une cybersécurité élémentaire. Toutefois, l’ensemble de leur système doit être mobile et apte à se déplacer à tout moment.

Ces risques justifient que les deux groupes fassent appel à certaines astuces qui permettront de garantir la sécurité de leurs données professionnelles, de leurs informations privées et, au bout du compte, de leur gagne-pain.

1. Faites profil bas

Les travailleurs à distance, et encore plus les nomades numériques, tendront à être dans une situation financière bien plus favorable que la plupart des communautés dans lesquelles ils vivent. Pourtant, cela ne doit pas conduire à des extravagances.

Au moins extérieurement, il est préférable d’imiter le style de vie des populations locales. Cela vous permettra de mieux communiquer avec vos voisins et de ne pas devenir une cible évidente pour les cybercriminels et les personnes mal intentionnées.

N’oubliez pas que vous avez choisi de travailler sur cette île paradisiaque précisément parce que ce n’est pas Paris.

2. Utilisez des disques externes et le stockage dans le cloud

Cette règle est assez simple à suivre. Le principe de base est que toutes les informations fournies par le client doivent être stockées dans le cloud et que tous les documents que vous produisez doivent être enregistrés sur un périphérique externe. Ainsi, vous aurez toujours accès aux éléments dont vous avez besoin pour travailler et vous ne courrez jamais le risque que quelqu’un dérobe les données dont vous disposez.

Et lorsque vous ne travaillez pas avec ce client, il suffit de débrancher la clé USB et personne ne pourra y accéder.

3. Dissimulez votre localisation

Si vous connaissez le rôle d’un VPN, vous serez conscient de la multitude de raisons pour lesquelles vous devez cacher votre adresse IP et donc votre localisation. Pour les travailleurs à distance, un VPN pour la maison constituera la pierre angulaire de leur cybersécurité.

Mais lorsqu’il s’agit des nomades numériques, il existe ici un avantage supplémentaire. En effet, de nombreux clients ne voient pas d’un bon œil le fait que quelqu’un travaille depuis l’autre bout de la planète. Vous pouvez ainsi choisir de ne pas divulguer cette information en vous connectant depuis un serveur situé dans votre pays d’origine.

4. Procédez à des entretiens réguliers

Vous devez veiller à maintenir vos outils affûtés. La maintenance des logiciels doit être effectuée une fois par semaine et celle du matériel une fois tous les deux mois.

Il ne s’agit pas uniquement de laisser les logiciels antispywares et antivirus effectuer leur travail. Vous devrez également passer en revue vos dossiers, remettre chaque chose à sa place et organiser au mieux votre espace numérique.

5. Maintenez une redondance pour votre matériel et vos données

Conservez des copies. S’il n’est pas indispensable de posséder un ordinateur portable en plus, le fait d’avoir toutes vos données stockées sur un disque externe vous évitera des pannes en cascade.

Il y a quatre choses que vous devez toujours avoir en double :

  1. Outils de vidéoconférence
  2. Connexion Internet
  3. Alimentation électrique
  4. Identifiants numériques

Les autres choses seront relativement faciles à trouver dans la plupart des endroits du monde. Mais vous pouvez aussi ajouter un peu d’argent liquide à cette liste, juste par sécurité.

Conclusion

Travailler à distance, que ce soit de chez vous ou d’un pays lointain, peut être passionnant et représenter un rêve devenu réalité. Cependant, tout choix comporte son lot d’inconvénients et la première étape pour les surmonter doit être de les identifier.

En suivant ces quelques conseils, vous protégerez vos informations et votre réputation auprès de vos clients, sans pour autant être obnubilé par le sujet. Des fournisseurs de qualité comme Le VPN vous aideront grâce à leurs chiffrements et leurs applications, mais le cœur des choses réside dans une bonne organisation.

Et finalement, si vous agissez de façon efficace, vous pourrez bénéficier d’encore plus de temps libre.

New Season Offer-5

NOUVELLE SAISON, NOUVELLE PROMO !

-70% sur un abonnement de 2 ans !

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 120 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 30 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair

Article rédigé par Vuk Mujović (traduit de l'anglais) @vukmujovic

Vuk Mujović est le fondateur de MacTíre Consulting, un analyste, expert en gestion de données, et un écrivain de longue date sur tout ce qui concerne les affaires et la technologie. Il est l'auteur de blogs, d'articles et d'articles d'opinion visant à aider les entreprises et les particuliers à se développer sans compromettre leur sécurité. Vuk est un auteur invité régulier du blog Le VPN depuis janvier 2018, où il donne son avis d'expert sur les sujets liés à la cybersécurité, la vie privée, la liberté en ligne et la protection des données personnelles. Il partage également souvent ses conseils et ses meilleures pratiques en matière de sécurité sur Internet et de sécurité numérique des particuliers et des petites entreprises, y compris certaines manières différentes d'utiliser un VPN.

Laisser une répone