Le gouvernement russe souhaite l’interdiction de Telegram

Le gouvernement russe souhaite l’interdiction de Telegram

Le système Telegram

Il est souvent question dans nos colonnes de parler de l’usage des Vpn dans l’optique de pouvoir contourner certaines censures établies dans certains pays. L’exemple qui est le plus souvent donné est l’interdiction de certains réseaux sociaux ou sites web en Chine grâce à la mise en place de leur Golden Firewall. En ce moment l’actualité relative à ce type de censure ne se tourne pas vers nos amis chinois, mais vers nos copains russes. En effet la Mère patrie prévoit très sérieusement de faire interdire la très populaire application de messagerie Telegram sur son sol.

Les faits sont très simples. L’application Telegram possède deux modes de communication, un premier mode très commun dans lequel votre message est chiffré de votre terminal jusqu’au serveur. Et un autre, dit « secret chat », dans lequel vos messages avec votre interlocuteur seront chiffrés de bout en bout grâce à un protocole propriétaire.

Il y a deux notions importantes à retenir de cette dernière phrase, « bout en bout » et « protocole propriétaire ». « Bout en bout » signifie que vos messages seront chiffrés de votre terminal, par exemple votre téléphone, à celui de votre correspondant. Les messages ne seront donc disponibles en clair à aucun moment de la chaine, même sur les serveurs de Telegram. L’autre notion, celle de « protocole propriétaire » implique que seul l’entreprise Telegram est en mesure de pouvoir si l’envie lui en prenait déchiffrer un message.

Pourquoi interdire Telegram ?

Il n’est en effet plus un mystère, depuis les révélations d’Edward Snowden, que certains états disposent des moyens de déchiffrer les informations chiffrées avec les protocoles standards.

La Russie, argumentant que la sécurité nationale impliquait que le gouvernement puisse être en mesure de lire certains messages Telegram, afin par exemple de lutter contre le terrorisme, a tout simplement demandé à l’entreprise éditrice de lui fournir les clés de chiffrement des « Secret Chats ». Le problème étant que Telegram a totalement refusé de fournir ses clés au gouvernement de M. Poutine.

La réaction de Moscou ne s’est pas faite attendre, puisque la réponse du Kremlin sera tout simplement d’interdire Telegram sur son sol.

Comment contourner cette censure ?

Alors si vous êtes un utilisateur francophone de Telegram domicilié en Russie, ou si tout simplement vous comptiez partir en voyage dans ce pays, comment faire pour continuer à utiliser cette messagerie ? On peut encore en effet vouloir protéger ses communications sans pour autant être un terroriste.

Et bien bonne nouvelle, les Vpn ne sont pas tous interdits en Russie, et Le VPN fait partie de ceux fonctionnant dans ce pays. En initiant une connexion à l’un de nos serveurs situés à l’extérieur du territoire russe avant de se servir de la messagerie controversée, vous aurez tout loisir de pouvoir continuer de vous en servir.

En effet, le principe est très simple, une fois la connexion établie avec par exemple notre serveur français, les moyens de filtrage russe ne verront que votre adresse IP française et l’usage de Telegram demeurera alors totalement libre. L’extrême simplicité d’utilisation de notre application et le fait qu’elle soit disponible pour toutes les plateformes ouvre l’usage d’un Vpn à tous les utilisateurs, même à ceux étant les moins pointus technologiquement.

Articles relatifs:

Offre Spéciale Printemps

2 ans d'abonnement Le VPN pour €69,60!