Swatting : le cyberharcèlement avec l’aide de la police

Swatting : le cyberharcèlement avec l’aide de la police

Un grand nombre de choses négatives peuvent se passer en ligne, du harcèlement aux actes ridicules, en passant par les atteintes à la vie privée. Cependant, les pires sont celles qui dépassent le monde numérique et nous affectent physiquement. Des problèmes comme le swatting ne sont pas des situations que nous pouvons éviter simplement en éteignant notre appareil, et cela peut même être fatal.

Dans le meilleur des cas, l’intervention d’une unité de police contre une personne innocente peut se révéler intimidante et très perturbante. Mais, dans certains cas, les forces de l’ordre sont intervenues de manière trop agressive, ce qui a malheureusement conduit à une tragédie.

Dans l’idéal, vous ne devriez même pas être menacé de swatting. En dissimulant votre identité grâce aux services proposés par Le VPN, et en suivant les bonnes pratiques comme la cyberhygiène, personne ne sera en mesure de connaître l’adresse à laquelle la police peut vous interpeller.

Mais, si vous êtes victime de swatting, il y a des mesures que vous devez prendre pour minimiser les dégâts autant que possible.

Qu’est-ce que le swatting ?

Swatting : le cyberharcèlement avec l’aide de la police. | Le VPN

Le Swatting consiste à piéger des services de police du type RAID, GIPN ou GIGN, tout en restant anonyme, et en leur faisant croire à la nécessité d’une intervention d’urgence chez quelqu’un, en prétendant que ce dernier est armé, dangereux et agressif, pour lui nuire. Ce nom provient en effet de Special Weapons And Tactics (SWAT), les unités d’intervention des forces de police aux États-Unis. Cela peut avoir lieu pour diverses raisons, qui vont de la blague de mauvais goût à la tentative manifeste de blesser ou même de tuer quelqu’un.

La manière dont les forces publiques sont contactées n’a pas d’importance. Si quelqu’un donne votre adresse en prétendant que vous êtes armé et dangereux, alors il tente de lancer un swatting contre vous.

En outre, si cette personne exprime un danger manifeste, cela sera considéré d’un point de vue légal comme une tentative de vous blesser ou de vous tuer, et des charges pénales lourdes seront retenues contre cette personne.

Gardez toujours votre calme

Comme dans toute autre situation dangereuse, la seule façon de prendre une décision judicieuse est de rester calme.

Si jamais cela devait arriver, vous devrez vous allonger sur le sol avec vos mains derrière la tête. Écoutez les ordres des forces de police et ne tentez pas de faire la moindre remarque. Vous aurez tout le temps d’expliquer la situation une fois que vous n’aurez plus d’armes pointées sur votre visage.

Comment les victimes sont-elles ciblées ?

Les deux façons les plus courantes d’obtenir votre adresse personnelle sont soit de trouver votre adresse IP privée et d’essayer d’extrapoler à partir de cette information, soit de la communiquer directement.

La troisième cause la plus fréquente est le doxing, une pratique qui consiste à rechercher et à divulguer sur internet des informations sur l’identité et la vie privée d’un individu pour lui nuire.

Les raisons de ces agissements et les types de personnes à l’origine peuvent varier. C’est pourquoi vous ne pouvez jamais être certain que vous ne serez pas ciblé, juste parce que vous n’êtes pas la proie idéale.

Enfin, parfois, la victime sera une personne quelconque qui vit à l’adresse indiquée à tort par quelqu’un d’autre. Voilà la principale raison pour laquelle même ceux qui appliquent les règles de cybersécurité et utilisent un VPN anonyme doivent savoir comment agir si cela se produit.

À la poursuite de la gloire

Les pires individus à pratiquer le swatting sont sans nul doute ceux qui harcèlent et traquent les autres, que ce soit en ligne ou hors-ligne. Celles-ci sont prêtes à commettre toutes sortes de crimes simplement pour amuser leur auditoire en ligne.

Dans la plupart des cas, ils tenteront de swatter une personne connue, comme un streameur Twitch, un Youtubeur ou un influenceur Instagram.

Bien qu’ils invoquent souvent une altercation ou une querelle avec la victime, cela se passe généralement entièrement en ligne et il n’est pas impossible que la victime ne sache même pas qui est cette personne.

Les abonnés aux streamings

Il s’agit de la version « évoluée » du troll et de l’agresseur sur internet. Dans de nombreux cas, ceux qui connaissent l’emplacement d’un streameur chercheront à l’utiliser pour alerter une unité de police.

Cette action peut être menée simplement pour plaisanter ou parce qu’ils ont l’impression de ne pas avoir été suffisamment respectés.

Si cela vous paraît fou, c’est justement parce que ça l’est.

Les harceleurs

Les stars d’Instagram doivent généralement faire face à un type supplémentaire d’agresseur : l’harceleur.

Ceux qui ne respectent pas les pratiques recommandées pour dissimuler leur lieu de résidence ou leurs informations privées en ligne sont souvent la cible des harceleurs, qui se transforment ainsi parfois en « swatters ».

Le plus souvent, lorsque l’agresseur ne peut pas harceler la victime en personne, il peut tenter de se venger de cette manière. Nous avons déjà fait part ici de nos conseils de sécurité et d’anonymat destinés aux influenceurs.

Comment empêcher le swatting ?

La meilleure façon d’éviter le swatting consiste avant tout à ne pas diffuser vos informations personnelles en ligne. La raison principale liée à l’utilisation d’un VPN est de protéger ce type de données contre les espions et les hackers, ainsi que d’empêcher les différents services en ligne de les collecter.

Pour éviter que vous ne soyez directement ciblé, vous devrez effacer vos données de localisation sur internet. Cela signifie : pas de photos de votre maison, pas de mention d’un quelconque quartier et pas de référence à votre adresse sur les réseaux sociaux.

En outre, vous devez éviter de diffuser un streaming qui pourrait indiquer votre position en arrière-plan. Idéalement, cela devrait inclure toute vue depuis les fenêtres, car il y a eu des cas incroyables où des personnes ont été victimes.

Enfin, si vous êtes victime, n’attendez pas pour porter plainte. Il s’agit d’un crime grave et peut-être que si un nombre suffisant de personnes sont arrêtées et condamnées, la pratique cessera.

Conclusion

La menace de swatting est réelle et elle touche certaines personnes plus que d’autres. Cela ne doit en aucun cas vous dissuader de surfer en ligne et de vous amuser à streamer et à partager des photos. Cependant, vous devez prendre quelques précautions.

Effacez vos informations personnelles sur les réseaux sociaux et utilisez les logiciels proposés par des sociétés comme Le VPN pour protéger vos appareils contre le piratage. En combinant tout cela, vous aurez de fortes probabilités de ne jamais vivre une telle expérience désagréable.

Abonnez-vous aujourd'hui!

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 7 jours et profiter d'Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 120 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 7 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair

Article rédigé par Vuk Mujović (traduit de l'anglais) @vukmujovic

Vuk Mujović

Vuk Mujović est le fondateur de MacTíre Consulting, un analyste, expert en gestion de données, et un écrivain de longue date sur tout ce qui concerne les affaires et la technologie. Il est l'auteur de blogs, d'articles et d'articles d'opinion visant à aider les entreprises et les particuliers à se développer sans compromettre leur sécurité. Vuk est un auteur invité régulier du blog Le VPN depuis janvier 2018, où il donne son avis d'expert sur les sujets liés à la cybersécurité, la vie privée, la liberté en ligne et la protection des données personnelles. Il partage également souvent ses conseils et ses meilleures pratiques en matière de sécurité sur Internet et de sécurité numérique des particuliers et des petites entreprises, y compris certaines manières différentes d'utiliser un VPN.

Laisser une répone